Fribourg

14 septembre 2012 12:14; Act: 14.09.2012 16:15 Print

Pas de seins flottants sur le Parlement

Le Grand Conseil fribourgeois a tranché, les ballons en formes de seins de l'artiste Isabelle Krieg ne flotteront pas au-dessus du Parlement. La faute à l'UDC.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

Les cinq ballons colorés en forme de seins de l'artiste fribourgeoise Isabelle Krieg ne pourront pas flotter pour quelques jours sur le toit de l'Hôtel cantonal de Fribourg. Le Grand Conseil a accepté vendredi une requête de l'UDC annulant l'autorisation précédemment accordée par le bureau du parlement.

«Il est important que nous n'acceptions pas de symboles militants sur le toit de l'Hôtel cantonal», a dit le chef du groupe UDC Emanuel Waeber. Ce dernier s'est d'entrée de jeu fait remettre à l'ordre par la présidente du parlement Gabrielle Bourguet car il avait dévoilé le résultat du vote du bureau dans sa requête, «ce qui ne se fait pas».

La requête de l'UDC a reçu le soutien d'une large partie du PDC. De l'avis du député Jean-Pierre Siggen, il n'est pas judicieux de créer un précédent en pavoisant autre chose que les couleurs cantonales sur le parlement.

Les députés les ont suivis par 44 voix contre 31 et sept abstentions. Plusieurs députés de gauche, mais aussi de droite, ont pris la parole pour tenter de convaincre leurs pairs de refuser cette requête. La plupart d'entre eux l'ont fait sur un mode hautement humoristique.

Le nouveau patron du PLR Didier Castella a ouvert les feux sur ce sujet «chaud et léger»: selon lui, il n'y avait pas lieu de faire débattre 110 députés sur le sort de cinq ballons aux formes généreuses.

«Un sein peut en cacher un autre»

Le député PDC André Ackermannn s'est lancé dans une tirade en vers alternant seins et saints. Et de se demander si le nouveau slogan électoral de l'UDC n'était pas «cachez ce sein que je ne saurais voir».

Membre de l'association Charlatan patronant l'exposition Remue- Ménage en faveur de l'égalité des sexes, dont le pavoisement des «drapeaux» de Mme Krieg fait partie, le député Vert Olivier Suter a vivement remercié l'UDC. Pour la formidable publicité ainsi orchestrée.

(ats)