Prix E. Naef

14 janvier 2014 18:07; Act: 14.01.2014 18:11 Print

Scientifique de l'Université de Fribourg primée

Le prix 2014 de la Fondation E. Naef pour la recherche in vitro (FENRIV) est décerné à Barbara Rothen-Rutishauser, professeure à l'Institut Adolphe Merkle de l'Université de Fribourg.

Une faute?

Barbara Rothen-Rutishauser est primée pour ses recherches sur l'effet des nanoparticules sur l'organisme humain.

Doté de 10'000 francs, le prix de la FENRIV est remis à des scientifiques qui mettent au point des alternatives efficaces et innovantes à l'expérimentation animale. La professeure Rothen-Rutishauser a élaboré un dispositif permettant de reconstituer in vitro la structure complexe du poumon afin d'étudier les risques posés par l'inhalation de nanoparticules, indique la fondation mardi.

En collaboration avec le Fonds Carlo de la Fondation Philanthropia, la FENRIV apporte aussi son soutien au Dr. Luc Stoppini, de la Haute école du paysage, d'ingénierie et d'architecture de Genève, lauréat du prix 2013 pour ses recherches permettant d'étudier les composés neurotoxiques sans recourir à la vivisection. Ses travaux sont à présent valorisés par une société de biotechnologie afin d'être diffusés à l'étranger.

La cérémonie de remise des prix aura lieu le 18 janvier à Genève, où la FENRIV a été fondée en 1998. Grâce au soutien de la fondation, la Faculté de médecine de Genève a créé en 2009 la première chaire helvétique consacrée au développement de méthodes alternatives à l'expérimentation animale, rappelle-t-elle dans son communiqué.

(ats)