Affaire Luca

16 février 2012 14:02; Act: 16.02.2012 15:01 Print

Une agression humaine selon les Italiens

Pour les deux spécialistes qui se sont penchés sur l'affaire, Luca aurait bel et bien été attaqué par une personne. Et non par son chien, comme l'a toujours soutenu la justice valaisanne.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Les conclusions du pédopsychiatre et du criminologue italiens qui ont interrogé Luca et son frère Marco sont très différentes de celles arrêtées au terme de l'instruction menée par l'Etat du Valais.

Selon «lematin.ch», les experts retiendraient une agression humaine. Depuis son réveil après trois mois de coma, en 2002, Luca avait toujours été dans ce sens. Une thèse corroborée par un dessin réalisé en 2005 par son frère, Marco, seul témoin des faits. Ce document a également été passé au crible par les spécialistes italiens.

La justice valaisanne, de son côté, a toujours argué que c'était le chien de la famille qui avait laissé Luca aveugle et tétraplégique.

Après que les ministres des Affaires étrangères et de la Justice auront validé les conclusions des deux experts, un juge italien pourra demander la mise en place d'une commission rogatoire internationale, précise encore «lematin.ch». L'Italie pourrait alors reprendre l'enquête.

(cge)