Essais en France

15 mars 2017 16:32; Act: 15.03.2017 16:35 Print

Un médicament efficace pour traiter l'autisme?

Un diurétique susceptible d'aider les jeunes autistes, en améliorant leur sociabilité, pourrait être commercialisé à l'horizon 2022.

storybild

Le bumétanide diminue le taux de chlore dans les cellules. Or, les concentrations de chlore dans les neurones sont anormalement élevées lors de troubles du développement cérébral, comme l'autisme. (photo: AFP)

Sur ce sujet
Une faute?

Ce médicament, qui se prend sous forme de sirop, devrait faire l'objet d'un essai de phase 3, dernière étape avant une possible commercialisation en 2022. Un accord de licence exclusive a été signé entre la société biotech française Neurochlore, basée à Marseille, et le laboratoire pharmaceutique français Servier «pour le développement et la commercialisation de la bumétadine dans l'autisme de l'enfant en Europe», ont annoncé mardi ces entreprises.

Ce produit est commercialisé depuis de nombreuses années pour d'autres indications (insuffisance cardiaque et certains œdèmes). L'essai en double aveugle avec ce diurétique pour «réduire les niveaux de chlore» dans les cellules, dont les résultats ont été publiés mardi dans la revue Translational Psychiatry, a impliqué 87 enfants et adolescents (2-18 ans) de six centres français. Elle portait sur des «autistes d'une sévérité variable», allant des autistes de «haut niveau» (syndrome d'Asperger) à des enfants sévèrement atteints.

Quelques effets indésirables

Cette étude dite de phase 2B confirme des résultats encourageants, grâce à l'amélioration des capacités d'échange des enfants avec l'entourage et la réduction de comportements stéréotypés (répétitifs) sur plusieurs échelles d'évaluation de l'autisme, d'après les chercheurs Eric Lemonnier et Yehezkel Ben-Ari, fondateurs de Neurochlore. Elle devrait être suivie d'une phase 3 dont l'approbation dépend de l'Agence européenne du médicament (EMA) sur 400 enfants et adolescents recrutés dans cinq pays européens.

Sa durée sera d'un an, et tous les patients recevront le traitement actif au moins pendant six mois. Si cette dernière étude est concluante, une demande d'enregistrement pourra être faite auprès des autorités de santé européennes pour une commercialisation du diurétique dans cette indication. Des effets indésirables ont été observés au cours de l'étude, parfois une déshydratation et surtout une baisse du potassium dans le sang devant être traitée de façon médicamenteuse ou par une alimentation riche en potassium (bananes), relèvent les chercheurs.

(20 minutes/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tellement concernée le 15.03.2017 19:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    De l'espoir

    J'espère de tout coeur que ça fonctionne pour mon petit bonhomme !

  • gus le 15.03.2017 17:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    GG..

    Normal les effets secondaires, c'est un diurétique, ça te fait aller plus souvent au toilettes et donc il faut boire plus souvent de l'eau...

  • Margot le 16.03.2017 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que les seules personnes

    habilitées, ici, à donner un avis, se sont toutes celles qui ont un enfant autiste. Celles qui sont, tous les jours, confrontées à cette maladie et qui gardent l'espoir que l'on puisse apporter un mieux être à leur enfant tout en sachant que, même, si c'est un petit pas, c'est, tout de même, un pas de plus. J'espère que ce médicament, s'il est homologué, apportera un réel plus à la vie de ces enfants et de fait à leurs parents.

Les derniers commentaires

  • emilie dhorne lenglet le 16.03.2017 14:16 Report dénoncer ce commentaire

    ATTENTION PARENTS !!!!!!!!

    Attention !!!!! les laboratoires SERVIER ont fait leur preuves dans la NON bienveillance publique la population autistique est de plus en plus importante est donc un réel marché pour tous ces industriels. Alors en tant que maman, mon fils partait d'un stade sévère il est aujourd'hui à 18 ans en terminale L et a atteint le GRAAL il est en colocation à 80 kms de notre foyer !!!! AUTONOMIE TOTALE et pendant son parcours il n'a pris aucun médicament !!!!! Je suis coach pour parent aujourd'hui, je rencontre un maximum de parents désemparés face aux effets secondaires FOURBES dans le temps des vra

    • bart lila le 16.03.2017 18:03 Report dénoncer ce commentaire

      comment ?

      Vous lui avez fait suivre un régime spécial ? Vous avez arrêté de travailler pour vous en occuper ? Je suis curieuse de savoir comment vous avez fait progresser votre fils. Le mien est asperger en 3eme avec une avs à mi-temps et la passage en 2nde va être dur pour lui.

  • lulu le 16.03.2017 08:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    attention

    la seule chose que j'espère, c'est que tous les résultats des tests seront publiés (même ceux néfastes pour la santé), car vu l'ampleur de ce problème les pharma y voient une manne financière et qu'ils nous cachent certaines choses. Rappeler-vous du Viox et des autres scandales dans le milieu du médicament, je n'aimerais pas que dans 10-20 ans on constate que finalement ce médicament miracle fasse plus de mal que de bien

  • Phil le 16.03.2017 08:06 Report dénoncer ce commentaire

    Bravo

    En espérant que ce traitement change le quotidien de milliers de familles; comme quoi la recherche française a du bon et est novateur et pionnière dans beaucoup de domaine

  • Margot le 16.03.2017 07:42 Report dénoncer ce commentaire

    Je pense que les seules personnes

    habilitées, ici, à donner un avis, se sont toutes celles qui ont un enfant autiste. Celles qui sont, tous les jours, confrontées à cette maladie et qui gardent l'espoir que l'on puisse apporter un mieux être à leur enfant tout en sachant que, même, si c'est un petit pas, c'est, tout de même, un pas de plus. J'espère que ce médicament, s'il est homologué, apportera un réel plus à la vie de ces enfants et de fait à leurs parents.

  • Hope le 15.03.2017 23:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Magie blanche

    Encore un espoir de l'ordre du miracle. À quand un médicament pour soigner la bêtise?

    • Tellement concernée le 16.03.2017 04:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hope

      Les personnes concernées ne s'attendent pas à un miracle ! Nous avons les pieds sur terre ! Mais si le quotidien des personnes autistes peut être ne serait-ce qu'un peu mieux, alors nous disons oui.

    • Louis Studer le 16.03.2017 07:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hope

      Ce second médicament vous serait alors utile... Cela vous éviterait de faire des commentaires quand vous ne savez visiblement pas de quoi vous parlez. Ou du moins peut-être auriez vous alors un minimum de tact pour les sujets aussi sensible pour les enfants comme cernés et leur famille.

    • Hope le 16.03.2017 08:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Tellement concernée

      Certains pensaient soigner l'autisme par un régime alimentaire sans phosphates. Je comprends les parents qui s'accrochent à tous les espoirs pour une guérison, mais la réalité est toute autre.

    • bart lila le 16.03.2017 18:06 Report dénoncer ce commentaire

      espoir

      ne croyez pas que l'alimentation soit juste une lubie de plus. Elle est essentielle, et malheureusement la médecine ne l'a pas compris et cherche souvent dans la mauvaise direction. Le Dr Lemonnier par contre est à mes yeux un héros des temps modernes, enfin un psychiatre qui a compris que les troubles mentaux pouvaient être d'origine biologiques et non affectifs ! Attendons la suite.