Groenland

28 juin 2017 20:32; Act: 29.06.2017 08:05 Print

Le manque de nuages hâte la fonte des glaces

Selon une étude, le Groenland a perdu quelque 4000 milliards de tonnes de glace depuis 1995 en raison de la diminution de la couverture nuageuse.

storybild

Depuis vingt ans, les nuages se font plus rares au-dessus du Groenland durant la période estivale. (Photo: Keystone/Archives/photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

La diminution de la couverture nuageuse pendant les mois d'été a nettement accéléré la fonte des glaces au Groenland, a déterminé une étude britannique publiée mercredi aux Etats-Unis.

Depuis vingt ans, les nuages se font plus rares au-dessus du Groenland durant la période estivale, ce qui augmente le rayonnement solaire et accroît le réchauffement des glaciers et de la banquise, expliquent ces chercheurs dont les travaux paraissent dans la revue américaine Science Advances.

En se basant sur les données de satellites d'observation et des modèles climatiques, ces scientifiques ont observé qu'une réduction de seulement 1% de la couverture nuageuse en été s'est traduit par la fonte de 27 milliards de tonnes de glace supplémentaires du Groenland, soit un volume équivalent à la consommation annuelle d'eau des ménages américains.

Au total, le Groenland a perdu quelque 4000 milliards de tonnes de glace depuis 1995, selon ces chercheurs. Cela représente le facteur le plus important dans la montée du niveau des océans.

«L'impact d'un accroissement du rayonnement solaire pendant l'été explique environ les deux tiers de la fonte des glaces du Groenland ces dernières décennies», pointe Stefan Hofer, chercheur du département des sciences géographiques de l'Université de Bristol au Royaume-Uni et principal auteur de cette étude.

«Jusqu'alors nous pensions que le récent dégel dans le Groenland résultait presque exclusivement de la hausse des températures et de ses effets», poursuit-il.

«Notre recherche montre en fait qu'il y a davantage que la montée du mercure dans l'Arctique et que le changement dans la couverture des nuages n'est pas qu'une anomalie, mais bien un phénomène qui se produit tous les étés depuis les deux dernières décennies, ce qui nous a beaucoup surpris», ajoute le scientifique.

Grands courants atmosphériques

Des changements se produisent dans la circulation des courants atmosphériques qui expliquent qu'il y a moins de nuages dans le ciel en été au-dessus du Groenland, résume le professeur Jonathan Bamber à l'Université de Bristol et président de l'Union européenne de géoscience (EGU), co-auteur de cette recherche.

«Ces changements des grands courants atmosphériques en été sont particulièrement prononcés dans l'Arctique et le nord de l'Atlantique», explique-t-il.

«L'ampleur du changement de la circulation de ces courants est sans précédent dans les annales qui remontent à 1850 (...) et est liée à la faible étendue record des glaces du Groenland en été», relève le professeur Bamber.

«Ce phénomène met en lumière le couplage du système climatique et les conséquences du changement d'un composant sur l'autre», ajoute-t-il.

L'étendue moyenne des glaces flottant sur l'océan arctique était d'environ 10,1 millions de km2 en 2016, soit la plus petite superficie mesurée depuis le début des observations par satellite en 1979, selon le Centre National de la neige et de la glace.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • zorro-zorro le 29.06.2017 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Normal, mais un peu accentué...

    "Le glacier du Rhône a recouvert une bonne partie du sud-ouest de la Suisse avec une épaisseur pouvant atteindre 2 km. La masse de glace se séparait à la hauteur du lac Léman en deux bras dont l'un d'eux atteignait la région à l'est de Lyon. L'autre bras se dirigeait quant à lui au nord pour recouvrir le nord-ouest des Préalpes suisses et le plateau suisse jusqu'à Berne. Il y rejoignait l'actuel glacier de l'Unteraar qui avait lui aussi grandement avancé." La fonte des glaciers a débuté bien avant l'industrialisation... Plus un glaçon devient petit... plus il font vite !

  • Donald le 29.06.2017 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Haarp

    Et pourtant, avec le système Haarp en Alaska, les Américains sont sensés pouvoir faire la pluie et le beau temps... À tous les conspirationnistes qui viennent laver leur linge ici, qu'en pensez-vous ?

  • pierre, jacques, henri et kévin le 29.06.2017 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    faut se réveiller.....

    c'est pas tant une bonne nouvelle , cela fait un peu peur ....tout ce qui touche la climat fait un peu peur...il y a tellement d'inconscients qui circulent avec leur voiture les jours de grandes chaleurs..au lieu de rester au frais à la maison ou dans son appart. ceux là ne comprennent pas l'impact qu'ils créent avec leur véhicule...ils s'en foutent d'ailleurs ils pensent aussi mal qu'ils conduisent....le climat c'est du sérieux et la couche d'ozone aussi, et les glaces des pôles c'est important .....faut se réveiller......!

Les derniers commentaires

  • Donald le 29.06.2017 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Haarp

    Et pourtant, avec le système Haarp en Alaska, les Américains sont sensés pouvoir faire la pluie et le beau temps... À tous les conspirationnistes qui viennent laver leur linge ici, qu'en pensez-vous ?

  • pierre, jacques, henri et kévin le 29.06.2017 11:34 Report dénoncer ce commentaire

    faut se réveiller.....

    c'est pas tant une bonne nouvelle , cela fait un peu peur ....tout ce qui touche la climat fait un peu peur...il y a tellement d'inconscients qui circulent avec leur voiture les jours de grandes chaleurs..au lieu de rester au frais à la maison ou dans son appart. ceux là ne comprennent pas l'impact qu'ils créent avec leur véhicule...ils s'en foutent d'ailleurs ils pensent aussi mal qu'ils conduisent....le climat c'est du sérieux et la couche d'ozone aussi, et les glaces des pôles c'est important .....faut se réveiller......!

  • zorro-zorro le 29.06.2017 10:49 Report dénoncer ce commentaire

    Normal, mais un peu accentué...

    "Le glacier du Rhône a recouvert une bonne partie du sud-ouest de la Suisse avec une épaisseur pouvant atteindre 2 km. La masse de glace se séparait à la hauteur du lac Léman en deux bras dont l'un d'eux atteignait la région à l'est de Lyon. L'autre bras se dirigeait quant à lui au nord pour recouvrir le nord-ouest des Préalpes suisses et le plateau suisse jusqu'à Berne. Il y rejoignait l'actuel glacier de l'Unteraar qui avait lui aussi grandement avancé." La fonte des glaciers a débuté bien avant l'industrialisation... Plus un glaçon devient petit... plus il font vite !

    • SergentGgarcia le 30.06.2017 22:33 Report dénoncer ce commentaire

      De la glace dans les yeux

      Un peu accentué? Allez voir les images satellites de ce début du siècle et photographies prises durant le siècle dernier à aujourd'hui...

  • Platdthon le 29.06.2017 05:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    terrorisme idéologique

    vite des chemtrails!!! c'est dingue comme tout et son contraire sont imputés au soi-disant "dérèglement climatique"...appellation déjà beaucoup plus passe-partout que le simple "réchauffement" faut l'admettre...bon boulot les écolos au chomdu...vous vous êtes octroyé du taf pour les prochaine décennies...jusqu'à l'arrivée des extraterrestres...puis on verra bien!

  • Rols le 28.06.2017 23:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    des amateurs ? c'est le moment.

    j ai acheté un hectare encore 10 jours et je sème le gazon. mon panneau à vendre est entrain de sécher.