Astronomie

27 septembre 2017 22:10; Act: 27.09.2017 22:21 Print

Ondes gravitationnelles détectées en Europe

Le détecteur Virgo a enregistré pour la première fois le phénomène provoqué par la fusion de deux trous noirs.

storybild

Le phénomène a été observé par des instruments européens et américains. (Photo: EGO-Virgo)

Sur ce sujet
Une faute?

Pour la première fois, des ondes gravitationnelles ont été enregistrées par le détecteur européen Virgo, récemment remis en service. L'observation a été conjointe avec deux instruments américains, a annoncé mercredi une équipe scientifique internationale.

«Les ondes gravitationnelles se sont propagées dans l'espace pendant 1,8 milliard d'années avant d'être détectées par le détecteur Advanced LIGO situé en Louisiane (États-Unis), puis 8 millièmes de seconde plus tard par celui situé dans l'État de Washington, et enfin 6 millièmes de seconde après par Advanced Virgo situé près de Pise en Italie», a indiqué le CNRS dans un communiqué.

L'instrument américain Ligo (Laser Interferometer Gravitational-Wave Observatory), formé de deux détecteurs identiques en Louisiane et dans l'Etat de Washington avaient déjà observé trois fois ce phénomène prédit par la théorie de la relativité générale d'Albert Einstein en 1915. La toute première détection directe, annoncée le 11 février 2016, avait constitué un événement historique après 40 ans d'efforts.

Mais il s'agit de «la première détection» pour Advanced Virgo, qui a redémarré le 1er août après plusieurs années de travaux d'amélioration et quelques mois de tests, explique le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). Son arrivée dans le dispositif permet une bien meilleure localisation dans le ciel des sources d'ondes gravitationnelles.

Fusion de deux trous noirs

Les ondes résultent de légères perturbations de la trame de l'espace-temps sous l'effet du déplacement d'un objet massif, un peu comme un poids déforme un filet. Ces nouvelles ondes, détectées le 14 août 2017 à 12h30, ont été produites par la fusion de deux trous noirs, à environ 1,8 milliard d'années-lumière de la Terre.

Les deux monstres, qui avaient des masses égales à 25 et 31 fois celle du Soleil, ont fusionné en un seul trou noir de 53 masses solaires, l'équivalent de 3 masses solaires ayant été converties en énergie sous forme d'ondes gravitationnelles.

Détections hebdomadaires en vue

Advanced Virgo est un instrument principalement financé par le CNRS en France et l'Istituto Nazionale di Fisica Nucleare (INFN) en Italie. Il regroupe 250 physiciens, ingénieurs et techniciens de 20 laboratoires européens. L'équipe internationale a annoncé cette détection en marge de la réunion du G7-science à Turin. Leurs travaux vont être publiés dans les Physical Review Letters.

«Avec les prochaines observations prévue pour l'automne 2018, nous pouvons nous attendre à de telles détections chaque semaine ou même plus souvent», a déclaré David Shoemaker, astrophysicien du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et porte-parole de la collaboration Ligo.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Naturboy le 27.09.2017 23:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    53x le soleil!

    Fascinent et en même temps tellement flippant à l idée de n'être rien! même le mot rien est extrêmement légers à comparé de la puissance que la "nature" est possible de créer.

  • Larmailli le 27.09.2017 23:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Einstein & Co

    Une confirmation qui vient plus dun siècle après lénonciation théorique dune loi sappliquant aussi à de tels phénomènes.

  • Orion le 28.09.2017 00:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fabuleux

    Quelle merveille. ... de telles masses et distance. .. ça dépasse l'entendement et nous remet à notre minuscu le place.... Et quelle fabuleuse avancée de la science qui nous permet à chaque découvertes de comprendre notre univers. .. bravo

Les derniers commentaires

  • peter le 28.09.2017 12:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    merci 20minutes ...

    Il y a aussi des scientifiques - actif ou à la retraite qui lisent 20 minutes, et cela fait plaisir de lire une information variée...

  • Stan le 28.09.2017 12:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fusion

    c'est fusion c'est jamais bon pour l'emploi. ..

  • FcB le 28.09.2017 11:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ha bon

    Voilà cela explique le comportement humain qui ce dégrade un peux plus chaque jour.

    • Papy le 28.09.2017 13:50 Report dénoncer ce commentaire

      @FcB

      Bah, ne t'en fais pas, c'est bientôt fini pour nous, le temps nous est désormais compté!!!

  • giof le 28.09.2017 08:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    félicitations

    Personnellement je ne comprend pas grande chose à l'astronomie , mais je constate que beaucoup de lecteurs de 20m. sont candidats au prix Nobel.

    • fred sims le 28.09.2017 11:34 Report dénoncer ce commentaire

      pathétique

      Continuez a ne rien comprendre ou plutôt continuez a ne pas avoir envie de comprendre on avancera tous a reculons comme ça. De mon côté je constate que certains lecteurs sont candidats au prix Nobel du pathétique.

    • Albert le 28.09.2017 13:52 Report dénoncer ce commentaire

      @giof

      Pas tous vois-tu! Je l'ai déjà reçu voici un bail et ça ne m'a pas aidé à sauver l'humanité! Heureusement que mes théories se confirment toutes petit à petit...

  • Dony le 28.09.2017 08:41 Report dénoncer ce commentaire

    Wow!

    Fascinant! Dire qu'un trou noir peut décomposer toute une galaxie jusqu'à zéro molécules!

    • jean guy le 28.09.2017 13:25 Report dénoncer ce commentaire

      ....

      Il y a tout de même un équilibre gravitationnel autours des trous noirs. La masse d'un trou noir est identique voir inférieure à l'étoile qui l'a crée (perte en onde gravitationnelles etc.). Ce n sont pas des aspirateurs comme le cinema le prétend.

    • Albert le 28.09.2017 13:55 Report dénoncer ce commentaire

      @Dony

      Pas du tout! Ce trou noir est en fait une barrière qui empêche la lumière de passer, tel un épais rideau! Derrière, il y a de la Vie, mais bien différente de celle que nous connaissons, bien plus évoluée et surtout débarassée de tout égocentrisme...

    • Thierry Jeanneret le 28.09.2017 22:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Albert

      Bien sûr, et l'espèce la plus nombreuse à habiter là-bas est la marmotte.