«Paléothermomètre»

26 octobre 2017 18:29; Act: 26.10.2017 18:33 Print

Des géochimistes jettent un pavé dans la mare

La température des océans il y a 100 millions d'années a été largement surestimée, selon des chercheurs lausannois et français. Une découverte qui ferait du réchauffement actuel un événement sans précédent.

storybild

«Si nous avons raison, notre étude remet en question des dizaines d'années de recherche en paléoclimatologie», affirme le co-auteur de l'étude. (Photo: dr)

Sur ce sujet
Une faute?

Selon l'évaluation communément utilisée par la communauté scientifique, la température de l'océan profond et celle de la surface de l'océan polaire était il y a 100 millions d'années une quinzaine de degrés au-dessus de la température actuelle. Or selon une nouvelle étude publiée dans la revue Nature Communications, elle serait en réalité restée relativement stable durant toute cette période et était proche de la nôtre, a indiqué jeudi l'Ecole polytechnique fédérale dans un communiqué.

«Si nous avons raison, notre étude remet en question des dizaines d'années de recherche en paléoclimatologie», souligne Anders Meibom, co-auteur de cette recherche, directeur du Laboratoire de Géochimie Biologique (LGB) de l'EPFL et professeur à l'Université de Lausanne. Elle ferait également du réchauffement actuel un événement sans précédent ces cent derniers millions d'années.

Analyses de fossiles

«Les océans recouvrent 70% de la Terre. Ils sont un acteur clé du climat terrestre. Il nous faut donc absolument connaître l'évolution de leur température au cours des temps géologiques pour comprendre précisément comment ils se comportent et, ainsi, prévoir au mieux les conséquences du dérèglement climatique actuel», ajoute le spécialiste, cité dans le communiqué.

La communauté scientifique base depuis plus de 50 ans ses estimations sur l'analyse de foraminifères, des fossiles de minuscules organismes marins. Ceux-ci sont récoltés dans des forages de sédiments, au fond des océans. Les foraminifères fabriquent une coquille calcaire servant de test, car sa teneur en oxygène 18 dépend de la température de l'eau dans laquelle ils vivent. L'évolution de la température des océans au cours du temps a donc été déduite de la teneur en oxygène 18 des tests de foraminifères fossiles retrouvés dans les sédiments.

Sur la base de cette analyse, la température de l'océan aurait baissé de 15 degrés ces 100 derniers millions d'années. Or ces estimations reposent toutes sur le principe que la teneur en oxygène 18 des tests des foraminifères n'a pas été modifiée durant leur séjour sédimentaire. Du reste, rien ne le laissait croire jusqu'ici: «Rien n'est visible à l'oeil nu ou au microscope», a indiqué à l'ats Sylvain Bernard, chercheur CNRS à l'Institut de minéralogie, de physique des matériaux et de cosmochimie de Paris et premier auteur de l'étude.

«Paléo-températures fausses»

Pour vérifier cette hypothèse, les auteurs de la présente étude ont exposé ces minuscules organismes à des hautes températures dans de l'eau de mer artificielle ne contenant que de l'oxygène 18. Ils ont ensuite suivi l'incorporation d'oxygène 18 dans les coquilles calcaires à l'aide d'un NanoSIMS (Nanoscale secondary ion mass spectrometry), un instrument permettant de réaliser des analyses chimiques à très petite échelle.

Les résultats obtenus montrent que la teneur en oxygène 18 des tests de foraminifères peut changer sans laisser de trace visible, remettant de fait en question la fiabilité de ce «thermomètre»: «Ce qui apparaissait comme des fossiles parfaitement préservés n'en sont pas. Les paléo-températures estimées jusqu'ici sont donc fausses», résume Sylvain Bernard. Or la plupart des modèles climatiques actuels sont «calibrés» sur l'évolution des températures dans le passé. «Dans la mesure où les estimations des températures passées de l'océan sont sans doute totalement fausses, les modèles risquent également d'être faux», a-t-il dit à l'AFP.

Pour les chercheurs, plutôt qu'une diminution progressive de la température des océans ces 100 derniers millions d'années, c'est l'évolution de la teneur en oxygène 18 des tests des foraminifères fossiles qui aurait été mesurée.

Rééquilibrage

Celle-ci résulterait en réalité d'un rééquilibrage isotopique: lors du processus de sédimentation, la température augmente (de 20 à 30°C) et les tests de foraminifères se rééquilibrent avec l'eau qui les entoure. A l'échelle de dizaines de millions d'années, un tel phénomène a un impact non négligeable sur l'estimation des paléo-températures, en particulier pour les foraminifères ayant vécu dans des eaux froides.

Pour Anders Meibom, «revisiter les paléo-températures de l'océan nécessite à présent de quantifier précisément ce rééquilibrage qui a été trop longtemps négligé. Pour cela, nous devons travailler sur d'autres types d'organismes marins afin de bien comprendre ce qui s'est passé dans les sédiments au cours des temps géologiques».

Les auteurs de l'article poursuivent déjà leurs travaux en ce sens. Des chercheurs de l'Université de Strasbourg (F) y ont également contribué.

(ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hawkins le 26.10.2017 18:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui

    La Terre suit son chemin selon ses cycles, peu importe la température, après le réchauffement, elle entamera une énième ère glaciaires et etc... Mais ceci ne justifie pas une raison de continuer à polluer pour autant.

  • Sébastien D. le 26.10.2017 20:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde est mal barré pour le futur:

    Comme les mesures prises sont fausses, tout est remis en cause, car il était prévu de limiter la hausse des températures à 2°, mais j'ai entendu ces derniers jours que cet objectif ne pourra pas être atteint, parce qu'il a été revu de limiter celles-ci à 4° voir à 6°! Alors imaginez toutes les saisons avec des températures plus élevées qu'à l'heure actuelle...! À l'époque, certains n'ont pas voulu écouter les divers avertissements des scientifiques + écologistes et voir les premiers signaux du changement+réchauffement+ dérèglement climatique mondial... À présent il est trop tard ! À méditer...

  • nostra damus le 26.10.2017 19:06 Report dénoncer ce commentaire

    surprise

    ça fait bien longtemps qu'on est tous foutus...

Les derniers commentaires

  • Georges Peyrichou le 27.10.2017 09:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prétention humaine.

    Le climat de notre planète est réglé par de nombreux paramètres terrestres et extras terrestres qui sont pondérés au gré des théories des chercheurs. La seule chose de concret est une tendance actuelle au réchauffement certaine à l'échelle humaine du temps. Quant aux causes, il faudrait être vaniteux et prétentieux pour les connaître même dans leurs plus grandes lignes. Et pour la responsabilité des faits, il faut toutes les doses d'orgueil humain pour s'en attribuer l'origine!

    • Tsé tsé le 27.10.2017 16:59 Report dénoncer ce commentaire

      Ben voyons

      Ben c'est bien, comme ça on continue à souiller notre planète sans aucun sentiment de culpabilité. Vos propos sont un peu simplistes et tellement plus arrangeants. Snif, ça fait pitié.

  • Sébastien D. le 26.10.2017 20:33 Report dénoncer ce commentaire

    Le monde est mal barré pour le futur:

    Comme les mesures prises sont fausses, tout est remis en cause, car il était prévu de limiter la hausse des températures à 2°, mais j'ai entendu ces derniers jours que cet objectif ne pourra pas être atteint, parce qu'il a été revu de limiter celles-ci à 4° voir à 6°! Alors imaginez toutes les saisons avec des températures plus élevées qu'à l'heure actuelle...! À l'époque, certains n'ont pas voulu écouter les divers avertissements des scientifiques + écologistes et voir les premiers signaux du changement+réchauffement+ dérèglement climatique mondial... À présent il est trop tard ! À méditer...

    • La Grande Dame Blanche le 26.10.2017 23:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Sébastien D.

      Le réchauffement climatique suit des cycles de la vie de la terre. Nous ne pouvons pas les influencer. Par contre la pollution, l'utilisation abusive des ressources naturelles, etc sont préoccupants et necessitent des actions concrètes au quotidien.

  • Duke le 26.10.2017 20:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vraiment?

    Euh il y a 65 millions d'années il y a juste eu la rencontre innoportune de la Terre avec une super-météorite qui a entre autre fait disparaître les dinosaures et, en se crashant lamentablement dans l'océan indien, a fait quasi bouillir l'eau dans un rayon de 3000 km... Donc dire que la température des océans n'a pas bougé les 100 derniers millions d'années...

    • harrybloom le 27.10.2017 00:04 Report dénoncer ce commentaire

      oui mais non

      La météorite est tombée dans le Golfe du Mexique et ce n'est qu'un évènement isolé qui n'a rien à voir avec l'évolution du climat sur le long terme.

  • Quand on veut taxer... le 26.10.2017 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    C'est la faute des Suisses qui vont devoir payer une taxe de plus... Comme d'habitude...

  • Le Glaude le 26.10.2017 20:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Propagande et théories à 2 balles!

    Vous en savez RIEN vous étiez pas là il a des milliers d'années pour l'affirmer alors la ferme avec cette mafia de propagande de réchauffement climatique, juste bonne pour culpabiliser les gens et ainsi pouvoir les taxer!

    • glaudine le 26.10.2017 20:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Glaude

      n importe quoi ....

    • ab le 26.10.2017 22:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @glaudine

      Ça sent limité le commentaire créationniste ça...

    • Achile Talon le 27.10.2017 05:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Le Glaude

      Ou en est votre fameuse soupe? Réchauffée elle est encore meilleure :-)