Climat

13 octobre 2017 02:18; Act: 13.10.2017 09:02 Print

La Nasa révèle des pics saisonniers de CO2

Un satellite a révélé un changement surprenant du cycle du carbone dans l'hémisphère nord selon les saisons.

storybild

(Photo: Capture d'écran Nasa)

Sur ce sujet
Une faute?

Un satellite de la Nasa a révélé des pics saisonniers d'émissions de dioxyde de carbone (CO2) autour du globe. Il a également observé un accroissement des niveaux de polluants qui contribuent au réchauffement planétaire, notamment dans les régions tropicales, en raison du courant chaud El Nino.

Les résultats de cinq études publiées jeudi dans la revue Science sont basés sur des données recueillies par le satellite «Orbiting Carbon Observatory-2» ou OCO-2, lancé par l'agence spatiale américaine en 2014.

L'objectif de ce programme est d'examiner la circulation et l'évolution dans l'atmosphère du CO2 produit par la combustion des énergies fossiles et de déterminer l'impact de la végétation terrestre dans l'émission et la capture du CO2.

«Ces données révèlent un changement surprenant du cycle du carbone dans l'hémisphère nord selon les saisons avec notamment une nette augmentation du CO2 dans l'atmosphère au printemps provenant de la végétation terrestre», pointe l'une de ces études.

Pics en avril

«Mais pendant l'hiver, la production de CO2 par les plantes est minimale tandis que la décomposition des végétaux alimente la production de CO2 quand les températures se réchauffent», expliquent les scientifiques.

Et d'ajouter, «cela combiné aux émissions continuelles provenant de la combustion du charbon et des hydrocarbures au-dessus de la Chine, de l'Europe et des Etats-Unis explique que les taux saisonniers de CO2 atteignent les plus hauts niveaux en avril dans l'hémisphère nord».

Avec l'avancement du printemps et à l'approche de l'été, les plantes commencent à absorber de nouveau plus de CO2 jouant leur rôle de puits de carbone.

El Nino

Une autre de ces cinq études a déterminé que le courant équatorial chaud du Pacifique El Nino a entraîné en 2015 des émissions de CO2 beaucoup plus importantes dans les tropiques que les années précédentes. Ce courant réapparaît épisodiquement. Ainsi, en 2015 et au début de 2016, El Nino «a provoqué l'émission d'environ 2,5 milliards de tonnes de carbone de plus dans l'atmosphère qu'en 2011», lors de sa précédente apparition.

Selon les chercheurs, ce changement s'explique surtout par une diminution des précipitations en Amérique du Sud et un accroissement des températures en Afrique. Le phénomène devrait encore empirer d'ici la fin du siècle avec le réchauffement planétaire.

Quantifier

«Ces données nous permettent de quantifier cet échange net de carbone entre la Terre et l'atmosphère dans des régions particulières pendant les années où El Nino est actif», explique Junjie Liu du Jet Propulsion Laboratory de la Nasa à Pasadena en Californie, principal auteur de cette étude.

En 2015 et 2016, le satellite OCO-2 a enregistré un hausse de 50%du CO2 dans l'atmosphère par rapport aux moyennes relevées au cours des années précédentes. Ces mesures sont similaires à celles effectuées par l'Agence américaine océanique et atmosphérique (NOAA).

Ces poussées records se sont produites en dépit d'émissions de CO2 résultant des activités humaines en 2015-2016 globalement stables. En Asie tropicale, l'augmentation saisonnière des émissions de CO2 s'explique surtout par la combustion de la bio-masse.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • harrybloom le 13.10.2017 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    La classe moyenne est une vache à lait

    Vous voulez une taxe Carbone? Faites payer ceux qui s'en mettent plein les fouilles comme les industriels et les pétroliers!

  • Tiens! le 13.10.2017 09:41 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Leutaxe

    Tiens, faudra taxer les Suisses, vous savez, ceux qui habitent dans un pays qui ne se voit même pas à l'oeil nu, mais qui aiment tant payer des taxes

  • San do le 13.10.2017 08:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Jai mal lu larticle où il nest pas complet ?

    Et les États Unis ne produisent pas de carbone ? LInde non plus!? Pas très complet

Les derniers commentaires

  • Marie le 13.10.2017 23:19 Report dénoncer ce commentaire

    Mesures satellites que depuis 2014

    Mais on ne mesure par satellite que depuis 2014!!! Comment peuvent-ils faire des hypothèses aussi précises ?

  • Pierre André le 13.10.2017 14:28 Report dénoncer ce commentaire

    Pitoyable

    Arrêtez dêtre des moutons, a avaler tout ce que les autorités racontent, faites vos propres recherches, actuellement on a le choix entre se faire bouffer par le grand méchant loup, ou par le berger, perso en tant que mouton lucide je quitte le pâturage de la "sécurité" et j'observe le spectacle.. Allez a la bibliothèque lisez des livres de géologie et vous découvrirez des choses très intéressantes sur le fameux CO2 .... MAIS pas besoin de lire, si l'état le dite c'est que c'est vrai.... Bheeeeeee beeeeeeee bhéééééééééééééééhhhhéééééééééééééééééééhhhhh.... quick. X_X

  • Michel Bertrand le 13.10.2017 13:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    truth

    le CO2 n'existe pas, c'est complot maçonnique.

  • Ricardo le 13.10.2017 12:02 Report dénoncer ce commentaire

    Merci pour la propagande mais je passe

    Oui tout est de notre faute... avec nos voitures, l'industrie, les usines les gouvernements n'a sont pour rien, allez-y prenez notre argent pour nous débarrasser de notre horrible culpabilité et fouettez-nous pour nous purifier.. Non plus sérieusement ça me passe des km au dessus, sans vouloir faire de jeux de mots!

  • Hubert le 13.10.2017 11:26 Report dénoncer ce commentaire

    plus d'info

    on le sait depuis longtemps: (page 39)