Astronomie

28 juin 2017 10:42; Act: 28.06.2017 10:56 Print

La Terre est démunie face aux météorites

Les astéroïdes ont désormais droit à une Journée Internationale de l'ONU pour faire connaître au monde le danger qu'ils représentent.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

Vendredi, les Terriens sont appelés à prendre conscience des dangers que représentent ces petits corps du système solaire et à soutenir les initiatives pour tenter de se protéger de la menace.

«Un jour, nous pourrions être heurtés par un astéroïde et il faut absolument que nous soyons mieux préparés que ce n'est le cas actuellement», explique à l'AFP le cinéaste allemand Grigorij Richters, l'un des fondateurs de l'Asteroid Day.

Plus de 700 événements se dérouleront à cette occasion dans 190 pays, assurent les organisateurs qui diffuseront pendant 24 heures d'affilée un programme en live sur internet, orchestré depuis le Luxembourg. Astrophysiciens, astronomes, agences spatiales feront le point sur la diversité des astéroïdes et les risques qu'ils font courir aux habitants de la planète.

Une date pas choisie au hasard

Depuis sa naissance, il y a 4,5 milliards d'années, la planète a subi de nombreuses collisions avec des astéroïdes. «Ces objets ont contribué à l'apparition de la vie sur Terre, en apportant de l'eau, des matériaux organiques», relève Antonella Barucci, astronome de l'Observatoire de Paris. Mais ils ont aussi occasionné des destructions. C'est un astéroïde tombé sur le Mexique qui serait responsable de la disparition des dinosaures il y a 65 millions d'années.

L'Asteroid Day, fondé en décembre 2014 par Brian May, guitariste du groupe Queen, l'astronaute américain Rusty Schweickart et la fondation californienne B612, a gagné en visibilité lorsque l'ONU a décidé d'en faire une de ses journées internationales fin 2016.

La date du 30 juin n'a pas été choisie au hasard. Elle commémore l'explosion, le 30 juin 1908, d'un astéroïde au dessus de Toungouska, en Sibérie. D'une taille estimée à plus de 40 mètres, il a détruit la forêt sur 2000 km2, avec une puissance estimée à près de 30 fois la bombe d'Hiroshima. La fréquence de ce type d'événement est de l'ordre de 300 ans.

«Une véritable catastrophe»

«Imaginez que ce type d'astéroïde tombe sur une zone très peuplée comme le Benelux, Paris ou l'Allemagne et ce serait une véritable catastrophe», déclare à l'AFP Nicolas Bobrinsky, chargé du programme SSA de surveillance des menaces venant de l'espace au sein de l'Agence spatiale européenne (ESA).

Beaucoup plus récemment, en février 2013, un petit astéroïde non répertorié de 20 mètres de diamètre s'est fragmenté près de la ville de Tcheliabinsk dans le centre de la Russie. «En apercevant ce bolide lumineux dans le ciel, les gens ont eu le mauvais réflexe. Ils se sont précipités aux fenêtres mais l'onde de choc a fait éclater les vitres. Bilan: plus de 1300 blessés et de gros dégâts matériels», explique Daniel Hestroffer, de l'Observatoire de Paris.

Ces dernières années, la communauté scientifique a accru ses efforts pour recenser la population d'astéroïdes «géocroiseurs» qui naviguent à proximité de notre planète et croisent son orbite. 95% des objets de plus d'un kilomètre de diamètre sont connus.

Des milliers de morts

«Aucun ne se trouve sur une trajectoire de collision avec la Terre, au moins pour le prochain siècle», note Patrick Michel, astrophysicien à l'Observatoire de la Côte d'Azur. La chute de ce type d'astéroïdes pourrait entraîner des milliers de morts et avoir un effet global sur la planète.

Les scientifiques ont identifié plus de 1700 astéroïdes «potentiellement dangereux» d'une taille supérieure à 140 mètres, qui présentent une distance minimale d'intersection avec l'orbite terrestre de 7,5 millions de kilomètres. S'ils entraient en collision avec la Terre, ils pourraient détruire une région du globe.

«Tôt ou tard, nous aurons (...) un impact mineur ou majeur», estime Rolf Densing, responsable du Centre européen des opérations spatiales (ESOC) à Darmstadt. Selon lui, le risque d'être touché par un astéroïde est faible à l'échelle d'une vie humaine. Mais «le risque que la Terre soit touchée un jour par un événement dévastateur est très élevé». «Nous n'avons pas de mesures actives de défense planétaire mais nous devons y parvenir», souligne-t-il.

(nxp/afp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Crabman le 28.06.2017 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Bruce Willis

    Comment ça? on a toujour bruce willis et sa troupe de foreur!

  • Romy le 28.06.2017 11:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La menace vient d'en haut

    He oui plutot que de dépenser des millards dans l'armement sur terre, il faudrait commencer a sortir un peu de notre bulle et lever les yeux vers l'infiniment grand qui est l'espace. Le jour ou on se rendra compte qu'un asteroïde fonce sur nous il sera deja bien trop tard .. et ce jour la, il y'aurait plus besoin d'arme pour s'entretuer, vu qu'il n'y aura plus personne a tuer..

  • lolo le 28.06.2017 11:29 Report dénoncer ce commentaire

    Finir en beauté !!

    Je vois bien une mega meteorite nous frapper...Riches, pauvres, enfin sur un pied d'egalité !! Crevons tous ensemble !

Les derniers commentaires

  • Nostra*&*somniator le 12.07.2017 18:39 Report dénoncer ce commentaire

    Les ignorants derrière leur clavier

    Ouah! Beaucoup d'ignorants (comme toujours) s'expriment sur ce forum. Si un astéroïde de grande taille vient à frapper la terre personne ne sera épargné. Les poussières se répandront tout autour du globe et créeront une nuit quasi totale pour plusieurs dizaines d'années. Donc tous morts soit immédiatement soit à très court terme (rappelez-vous les dinosaures)

  • ??? le 28.06.2017 19:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    armagedon

    faut appeler Bruce Willis, il le refera si ça devait arrive!

  • bobby le 28.06.2017 13:24 Report dénoncer ce commentaire

    la terre démunie ...

    heu, pask'il y a des planêtes qui sont protégées/immunisées ? lmao

    • Dann le 28.06.2017 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @bobby

      Oui la Suisse. Les Verts vont discuter et punir ces lanceurs de météorites contre nous. Ils ne peuvent pas choisir un autre pays bon sang ...

  • titi le 28.06.2017 12:52 Report dénoncer ce commentaire

    J'ai cru voir un gros minet

    Tout les jours des bombes/missiles sont lancés et font aussi des victimes, alors un astéroïde c'est grave? Euh n'importe quoi! La famine, les maladies, les guerres font bien plus de victimes, pas grave!

    • Dann le 28.06.2017 16:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @titi

      Exact. Mais le combat des tristes écolos c'est de sauver des glaciers. La famine et l guerre... Ça ne les touche pas. Y a rien à y gagner. C'est pour ça que la votation d'octobre 2015 leur a été fatale.

    • Rien Dan la tête le 29.06.2017 12:22 Report dénoncer ce commentaire

      Trop facile

      @Dann Et les milliers de victimes d'accidents industriels, des catastrophes écologiques, c'est au même titre que les guerres et les famines, liées elles aussi à la "gestion" des ressources naturelles et la géoplitique. Pourquoi tapez sur les écolos dans ce cas là?

  • Marie-Jo le 28.06.2017 12:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    À venir

    Alors la, la miss Leutarte va vous remettre une taxe