Recherche

02 décembre 2013 10:48; Act: 02.12.2013 10:55 Print

Le psychologue David Sander reçoit le prix Latsis

Le psychologue David Sander se voit décerner le Prix Latsis national 2013, doté de 100'000 francs. Le professeur genevois prolixe est récompensé pour son travail sur les émotions.

Une faute?

En 2003, David Sander a provoqué une petite révolution avec la publication d'un article, qui remet en question la fonction attribuée jusque-là à l'amygdale, rappelle lundi le Fonds national suisse (FNS) dans un communiqué. Le psychologue dirige le Pôle de recherche national (PRN) 'Sciences affectives' et le Centre interfacultaire en sciences affectives de l'Université de Genève.

«Centre de peur»

Alors que l'amygdale était considérée jusque-là comme le «centre de la peur», David Sander a proposé une hypothèse à contre-courant: l'amygdale aurait une fonction beaucoup plus large, celle d'évaluer la pertinence des événements en nous informant sur ce qui est important pour nous, en fonction de nos buts, de nos valeurs et de notre bien-être du moment. Le prix, le trentième du genre, sera remis le 16 janvier à Berne. Le Fonds national suisse attribue le prix Latsis national sur mandat de la fondation Latsis.

(ats)