Environnement

17 mai 2018 10:00; Act: 17.05.2018 10:50 Print

Même au plus profond des abysses, il y a du plastique

Des scientifiques japonais ont retrouvé un sac dans la fosse des Mariannes, connu comme le lieu le plus profond de la planète.

storybild

A 11'000 mètres de profondeur, les chercheurs ont découvert ce déchet.

Sur ce sujet
Une faute?

Même les abysses ne sont pas préservées de la pollution. Un sac plastique a en effet été retrouvé dans la fosse des Mariannes, un endroit situé à plus de 11 kilomètres sous l'océan Pacifique, au large des Philippines. Il s'agit du lieu le plus profond de la planète.

Cette découverte, réalisée en mai 1998, figure dans une étude publiée récemment sur ScienceDirect. Cette étude compile les données collectées depuis 1983 par l'Institut océanographique japonais (JAMSTEC). Au total, les experts ont recensé plus de 3000 déchets humains, dont un tiers de micro-plastiques. La plupart de ces échantillons sont des plastiques à usage unique, comme des bouteilles ou des emballages. A noter que l'étude japonaise s'est concentrée uniquement sur les fonds marins. Elle ne s'est pas intéressée aux déchets flottants, par exemple.

BFM TV relève que l'année dernière, une étude publiée dans la revue Nature faisait déjà état de hautes teneurs en PCB dans la fosse des Mariannes. Elles étaient 50 fois supérieures à celles retrouvées dans des crabes issus d'un des fleuves les plus pollués en Chine. Selon Greenpeace, l'homme produit en moyenne 300 millions de tonnes de plastiques, dont entre 8 et 12 millions finissent dans les océans. «L'équivalent d'un camion poubelle chaque minute», estime l'ONG.

(joc)

Les commentaires les plus populaires

  • PopCorn84 le 17.05.2018 10:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Vive la société de consommation...

    Y en a partout... Au bord des routes, dans les transports publics, au fond de la mer, autour des poubelles...

  • Pit Lane le 17.05.2018 10:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Évidence

    Pourtant poubelliser ses déchets c'est pas compliqué ? Si ?

  • Kelly Hertz le 17.05.2018 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    Badaboum

    Si les pays comme l'Inde ne font pas un effort conséquent dans les prochaines décennies, il y aura un océan de plastique.

Les derniers commentaires

  • Atahuallpa Y le 18.05.2018 11:47 Report dénoncer ce commentaire

    le plastic n'est pas fantastique

    La preuve que la connerie humaine est abyssale...

  • bonne nuit le 18.05.2018 00:24 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    partout , il y en à.

    A 11000 mètres ou plus , au-dessus de nos têtes , il y en a aussi.

  • Boris G le 17.05.2018 18:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le plastique cest fantastique

    Saviez-vous que 90% des déchets recyclés européens finissent en chine ou le traitement des déchets est méga polluant pour les Hommes et la nature ? Saviez-vous que la Suisse ne recycle que 10% de ses déchets ? Saviez-vous que nos déchets dont nos plastics finissent en grande partie dans la mer. Nos pays sont propres car nous cachons notre poussière sous le tapis asiatique (qui eux sont en pleins: « le plastic cest fantastique. La responsabilité est mondiale. Si on ne sait pas gérer les déchets ça devrait être limité voir interdit de produire certains produits.

  • Capote en laine le 17.05.2018 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    usine et pognon

    Arrêter de produiredu plastique et trouver une alternative biodégradable c'est pas sorcier en 2018

    • Boris G le 17.05.2018 20:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Capote en laine

      Je ne vois pas ce que Jamie a à voir avec le plastique. (Un dHumour dans ce monde de plastique)

    • Anonyme le 18.05.2018 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Capote en laine

      Ce que beaucoup ignorent cest que le biodégradable cause dautres problèmes! Par exemple bio à base de maïs: le maïs a besoin dénormément deau. Et on sait que leau douce manque sur terre. De plus, le maïs en grande quantité est cultivé dans les pays pauvres. Et vu la forte demande, les prix augmentent et la population locale ne peut plus se permettre leur aliment de base... Je pense que cest les habitudes humaines quil faut changer avant toute chose!!

  • y en a marre le 17.05.2018 17:13 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla bla

    Opération plastic Attack ?