Séquence satirique sur le vote anti-minarets

11 décembre 2009 15:28; Act: 13.12.2009 21:24 Print

«Les Suisses ont dépassé les néo-nazis par la droite»

par Irène Languin - Un humoriste allemand s’empare du thème de la votation populaire du 29 novembre en parodiant une pub Ricola. Grincements de dents chez le fabricant suisse.

«Les néo-nazis allemands ont trouvé plus fort qu'eux...», la séquence d'une émission de TV satirique allemande s'inspire du vote suisse contre les minarets. (Source: YouTube)
Sur ce sujet
Une faute?

«Les temps sont durs pour les néonazis allemands: même la Suisse les a dépassés par la droite.»
Dans son émission télévisée «Extra 3» du 6 décembre dernier, le satiriste allemand Tobias Schlegl a raillé le résultat de la votation sur l’initiative anti-minaret. Pour illustrer son propos, il a pastiché une publicité Ricola sur la chaîne de télévision NDR, comme le révèle «Blick am Abend».

Muni d’une batte de baseball, un Hambourgeois patibulaire, crâne rasé, éructe: « Ca fait longtemps qu’on veut rayer de la ville les musulmans. C’est pourquoi nous avons inventé l’interdiction des minarets ». Là, comme dans les spots originaux, un petit Helvète en cravate rouge débarque. Il demande avec un fort accent alémanique: «Eh là, qui a inventé l'interdiction des minarets?». Et le gros baraqué de répondre avec un filet de voix: «Les Suisses!». Suit le message selon lequel avec l’interdiction des minarets, on se fait de nouveaux amis…

Ricola pas content

A Laufon (BL), siège principal du fabriquant du célèbre bonbon aux herbes, la saynète n’a pas eu le don de faire rire. «Cette parodie n’est pas drôle, commente Bernhard Christen, porte-parole de Ricola. La thématique extrémiste n’a rien à voir avec nos produits.»
C’est la première fois que le slogan de la marque est plagié de façon négative. L’entreprise n’entend toutefois pas entreprendre d’action contre Tobias Schlegl. Pour Bernhard Christen, «il s’agit là de la liberté de la presse.»