Suisse

31 mai 2018 08:58; Act: 31.05.2018 13:35 Print

«Les parlementaires encombreraient la 2e classe»

par P. Michel/ofu - Une motion demandait un AG de 2e et non plus de 1re classe pour les politiciens. Elle a été largement rejetée lundi, notamment par crainte que les wagons de seconde ne soient encore davantage bondés que maintenant.

storybild

(Photo: Keystone/Gaetan Bally)

Sur ce sujet
Une faute?

Les parlementaires pourront continuer de voyager en 1re classe ou alors empocher une somme équivalente au prix payé par la Confédération pour un tel abonnement. Avec une grande majorité de 141 voix contre 31, le Conseil national a refusé lundi une motion d'Irène Kälin (Verts). Elle souhaitait que les politiciens ne se fassent plus remettre qu’un AG de 2e classe.

Sondage
Les parlementaires devraient-ils voyager en 2e classe comme la plupart des autres personnes?

Son texte n'a visiblement pas su convaincre ses collègues. Un des arguments contre la motion ayant fait mouche: voyager en 1re classe est utile pour les parlementaires parce qu'il est plus facile d'y travailler qu'en 2e, où il y a davantage de bruit et de voyageurs.

Le conseiller national Stefan Müller-Altermatt (PDC) fait partie des personnes ayant rejeté la motion. Or pour lui ce n'est pas le bruit ou l'occupation qui pose problème. «Si tous les parlementaires voyageaient en 2e, les wagons seraient encore plus bondés que maintenant.»

«La concentration ne dépend pas seulement du confort»

«Mais que pensez-vous que les pendulaires font matin et soir en 2e classe? Apprécier le peu d'espace à leur disposition et profiter de ne rien faire?», a de son côté argumenté Irène Kälin, dans l'espoir de convaincre les autres. «La plupart des gens profitent du temps qu'ils passent dans le train pour travailler. Les étudiants étudient, les enseignants corrigent des épreuves et les femmes et hommes d'affaires préparent des séances.» Et d'ajouter: «Tout cela est possible malgré le niveau sonore plus élevé et un espace réduit. La concentration ne dépend pas seulement du confort.»

Déjà bien avant la défaite de sa motion, Irène Kälin a renoncé à son abonnement général et a décidé de se faire remettre la somme équivalent au prix du titre de transport. Avec cet argent, elle s'est achetée un AG 2e classe et a fait don du reste, écrit «20 Minuten».

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vivi Debienne le 31.05.2018 09:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas normal

    De toute manière, avec ce quils gagnent, ils pourraient le payer de leur poche leur AG.

  • Alphonse Bobet le 31.05.2018 09:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Touche pas au grizzbi

    Mdr...le matin, les parlementaires vus en première classe préparent leurs séances ....en lisant la Welwoche, Nzz et Le Matin et le soir , ils sont comme nous le peuple, ils surfent sur leurs smartphones...

  • 21min le 31.05.2018 09:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme d habitude...

    Leurs interets passent avant ceux des citoyens.

Les derniers commentaires

  • Politic le 01.06.2018 09:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Injuste

    Les pauvres petits ... ils ont plus les moyens pour lAG en première classe ? Quel honte !! Une augmentation salariale...

  • zigouille le 31.05.2018 18:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    nul

    Quelle excuse stupide pour garder son abonnement en 1ere classe ! De toute façon c'est le peuple qui paie alors pourquoi se gêner !

  • ruedu le 31.05.2018 17:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    comme les employés des CFF

    la logique voudrait qu'il le paye (déclaré sur feuille d'impôt) comme les employés CFF...déclaré comme un salaire

  • Marcus le 31.05.2018 15:12 Report dénoncer ce commentaire

    Sur-Humain nos politiques

    A Neuchâtel, le grand conseil s'est réuni mardi. Du coup, une bonne partie des places de parc en zone bleue à l'ouest de la ville leur était réservée. Pensez-vous que ces gens sentent meilleurs quand ils pètent?

  • Ovda le 31.05.2018 13:51 Report dénoncer ce commentaire

    Pasdaccod

    Que ils voyagent en 1er classe il y aucun souci, mais alors ils doivent payer par leur poches l'abbonement. C'est nous, avec nos impos que nous payons leur abbonement de 1er classe.