Röstigraben

08 mars 2012 16:17; Act: 08.03.2012 17:24 Print

«Nous sommes victimes de représailles»

Les responsables du groupe Facebook «Welschwoching» sont contraints de voir disparaître des photos sous le prétexte d'une censure en ligne.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

«Petit à petit, des photos sont retirées de cette page suite à des plaintes pour atteinte aux droits d'auteur émanant de personnes dont l'identité n'est pas révélée», expliquent, dans un message publié ce jeudi sur Facebook, les responsables de la page «Welschwoching».

Pour rappel, celle-ci avait été créée en réaction à la Une du 1er mars de l'hebdomadaire alémanique «Weltwoche». Ce dernier décrivait les Romands comme «les Grecs de la Suisse» en les présentant un verre d'alcool à la main. De nombreux «Welsches» avaient alors lancé le nouveau phénomène du «Welschwoching», qui consiste à détourner la fameuse Une en se photographiant dans des poses décontractées.

«Nous ne sommes pas dupes et savons tous de qui il s'agit», écrivent sur Facebook les auteurs de la page à propos des responsables de cet acte de sabotage en ligne.

Capitulation en signe de démonstration

«Nous avons décidé de ne pas nous battre, mais au contraire de laisser faire pour montrer la véritable nature de ceux qui cherchent à nous faire taire», continuent-t-ils en s'adressant à tous les «Welsches» qui ont réagi «avec humour à une injustice».

(man)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch