Appenzell

17 avril 2018 10:40; Act: 17.04.2018 11:42 Print

«On devrait sanctionner les écoles de parapente»

Trois graves accidents se sont produits le week-end dernier dans le canton d'Appenzell Rhodes-Intérieures. Des instructeurs demandent désormais que les écoles soient mieux contrôlées par la Fédération suisse de vol libre.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

Série noire au Kronberg (AI): après la mort d'un parapentiste de 28 ans, samedi à Gonten, deux autres amateurs de vol libre ont été blessés en heurtant la même ligne téléphonique, dimanche à Jakobsbad (AI). Le Ministère public enquête sur les trois accidents.

Selon des informations de «20 Minuten», le jeune homme décédé était breveté tandis que les deux autres sont des élèves d'une école de parapente locale. Contactée, celle-ci confirme les accidents sans pour autant donner davantage d'informations.

De bonnes conditions météorologiques

Plusieurs instructeurs contactés par nos confrères alémaniques se disent très touchés par ce qui s'est passé. Personne n'a en revanche voulu s'exprimer sur les cas concrets. Tous se sont contentés de dire que les conditions météorologiques étaient bonnes, tant samedi que lundi.

Un des moniteurs interrogés souhaiterait néanmoins que la Fédération suisse de vol libre (FSVL) s'intéresse de près aux accidents de parapente. «La FSVL devrait sanctionner les écoles qui enregistrent de nombreux accidents.»

Selon la Suva, le parapente n'est pas systématiquement considéré comme un sport à risques. Mais les amateurs doivent néanmoins respecter quelques règles de sécurité. Les parapentistes doivent ainsi être sobres et reposés lorsqu'ils décident de voler. Ils doivent également connaître les conditions météorologiques et contrôler régulièrement leur équipement.

(tso/ofu/ats)