Quadruple meurtre

21 janvier 2016 17:09; Act: 21.01.2016 17:38 Print

Rupperswil: la TV au secours de la justice?

Le quadruple meurtre de Rupperswil (AG), toujours non résolu, pourrait faire l'objet d'une émission allemande dont le but est d'aider les enquêteurs.

Voir le diaporama en grand »
Le Ministère public argovien n'a pas encore inculpé l'homme suspecté d'avoir commis le quadruple assassinat de Rupperswil. Mais un rapport psychiatrique existe désormais. (Jeudi 11 mai 2017) Thomas N. était connu dans la région pour entraîner l'équipe locale de foot junior. Etudiant, il vivait toujours chez sa mère et passait pour un solitaire. Une expertise sur la responsabilité pénale de l'auteur présumé du quadruple meurtre de Rupperswil (AG) et sur son risque de récidive va être diligentée par le Ministère public argovien. Cette procédure et les interrogatoires vont durer plusieurs mois. Le procureur Philippe Umbricht informe les médias que selon les premiers éléments de l'enquête, l'auteur présumé du quadruple attentat, qui avait abusé sexuellement d'une des 4 victimes, âgée de 13 ans, n'avait auparavant jamais commis de tels actes pédophiles. (lundi 16 mai 2016) L'auteur présumé du quadruple assassinat de Rupperswil (AG) a été arrêté. Il s'agit d'un Suisse de 33 ans domicilié dans la commune. Il a avoué. (Vendredi 13 mai 2016) Les enquêteurs pensent que l'assassin présumé était sur le point de perpétrer un autre crime selon le même schéma. Ils ont retrouvé chez lui un sac à dos contenant une arme et du matériel de ligotage. (Vendredi 13 mai 2016) La police aurait procédé à plusieurs arrestations, selon la télévision alémanique. Une conférence de presse est attendue dans l'après-midi. (Vendredi 13 mai 2016) La police est en train d'analyser des milliers de données de téléphones portables, afin de tenter d'élucider le quadruple meurtre de Rupperswil (AG). (Vendredi 11 mars 2016) Une émission de la télévision allemande ZDF pourrait voler au secours de la justice argovienne et l'aider à résoudre le quadruple meurtre survenu le 21 décembre dernier (Jeudi 21 janvier 2016). Les funérailles de la mère de 48 ans et de ses deux fils de 13 et 19 ans assassinés le 21 décembre 2015 ont eu lieu le 8 janvier 2016. Le directeur de la justice Urs Hofmann promet dans une interview au que le ou les meurtriers seront arrêtés. (8 janvier 2016) Quatre personnes ont été trouvées mortes lundi 21 décembre 2015 en fin de matinée dans une maison en feu à Rupperswil (AG). La population, sous le choc, a déposé des bougies et des messages en mémoire des victimes. (24 décembre 2015). La police a déployé de gros moyens pour trouver des éléments dans ce qui s'avère être un quadruple homicide déguisé en incendie. Elle diffuse son appel à témoins en allant directement voir la population. (24 décembre 2015). L'affichette de l'appel à témoins. (24 décembre 2015). En l'état, l'enquête a pu déterminer que l'incendie a été provoqué de manière intentionnelle, en vue de masquer le quadruple homicide. Une procédure pour multiple meurtre a été ouverte. L'alerte a été donnée en fin de matinée, le lundi 21 décembre: une maison familiale située dans un quartier résidentiel de Rupperswil, localité située entre Aarau et Lenzbourg, était la proie des flammes. L'incendie a été maîtrisé rapidement. Des spécialistes de la police, des médecins légistes et des représentants du procureur se sont aussi rendus sur les lieux. Afin d'établir les circonstances exactes de ce crime, le Ministère public a ordonné l'autopsie des quatre corps.

Sur ce sujet
Une faute?

Le Ministère public argovien a pris contact avec la rédaction de «Aktenzeichen YX - ungelöst» de ZDF.

Faire appel à l'émission n'est sur le principe pas exclu, a indiqué Sandra Zuber, porte-parole du Ministère public argovien, jeudi sur les ondes de la radio alémanique SRF. Contactée par l'ats, elle n'a pas souhaité en dire plus.

Pour des raisons stratégiques, rien de neuf ne peut être dit, a-t-elle indiqué. Le public sera informé dès que l'enquête le permettra.

Les faits remontent au 21 décembre dernier. Quatre personnes ont été poignardées dans une maison familiale. Les victimes sont une femme de 48 ans, ses fils de 13 et 19 ans ainsi que l'amie de ce dernier, âgée de 21 ans. Les coupables ont ensuite mis le feu aux lieux afin de détruire leurs traces.

(nxp/ats)