Moins ronfler grâce au didgeridoo

15 septembre 2017 07:58; Act: 15.09.2017 18:19 Print

L'«anti-Nobel» remis à un chercheur zurichois

Milo Puhan a reçu l'Ig-Nobel pour son étude révélant que jouer du didgeridoo aide contre les ronflements. Décerné chaque année, le prix récompense les travaux «qui font rire, puis réfléchir».

storybild

Jouer du didgeridoo permet de renforcer les muscles des voies respiratoires supérieures à travers la technique respiratoire particulière, nécessaire pour jouer de cet instrument. (Photo: Twitter)

Une faute?

Quelques semaines avant la cérémonie de remise des prix Nobel à Stockholm, en Suède, une autre manifestation- certes moins connue, mais pas moins prestigieuse - s'est tenue à Boston, aux Etats-Unis. Plusieurs chercheurs qui font avancer la science, mais autrement, ont été couronnés jeudi soir (heure locale) à l'Université de Harvard.

Parmi les lauréats de l'Ig-Nobel - récompensant les travaux «qui font rire, puis réfléchir» - figure aussi un professeur en épidémiologie et santé publique de l'Université de Zurich. Milo Puhan a retenu l'attention du jury avec son étude publiée en 2005 dans le «Britisch Medical Journal». Milo Puhan et Otto Brändli de la clinique zurichoise Wald ont en effet pu démontrer que jouer régulièrement du didgeridoo avait un effet positif sur les ronflements pathologiques.

Analyses objectives

Pour en arriver à cette conclusion, les scientifiques ont réparti en deux groupes vingt-cinq patients souffrant de légères apnées du sommeil. Les uns ont été amenés à jouer régulièrement de cet instrument traditionnel australien. Les autres n'ont rien changé à leur comportement habituel. Après quatre mois, les musiciens en herbe étaient moins fatigués durant la journée que les personnes se trouvant dans le groupe de contrôle. Des analyses de sommeil ont par ailleurs montré de manière objective que le syndrome de l'apnée du sommeil avait diminué, écrit l'Université de Zurich dans un communiqué.

Les muscles des voies respiratoires supérieures sont moins développés chez les personnes souffrant d'apnée du sommeil. Jouer du didgeridoo permet justement de renforcer cette musculature à travers la technique respiratoire particulière, nécessaire pour jouer de cet instrument.

«Ça me plaît»

«Nous avons été ravis en apprenant avoir reçu le prix», se réjouit Milo Puhan, contacté par «20 minutes». Le chercheur s'identifie bien au concept de l'Ig-Nobel: «Ça me plaît parce que c'est exactement ça qui se passe lorsqu'on se lance dans un projet scientifique. Une observation et l'hypothèse qui en découle nous semblent à peine croyables et on rit. Puis, après un certain temps, on se dit qu'il y a peut-être quelque chose.»

C'est un professeur de didgeridoo qui a incité Milo Puhan et son équipe à analyser l'influence de l'instrument sur le ronflement. L'homme assurait en effet être parvenu à réduire ses ronflements grâce à la technique de respiration utilisée pour faire sonner son instrument. «Finalement, c'est une combinaison de curiosité et de prise de risque qui nous a poussés à faire cette étude. Et c'est exactement cela que l'Ig-Nobel honore», explique le chercheur zurichois.

(ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • coco le 15.09.2017 08:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Super !!!

    Je vais offrir un didjeridoo à ma femme qui ronffle tellement que je ne peux plus dormir, moi ! Mais j'ai peur que si ça ne fonctionne pas pour elle, je doive aussi me taper le bruit du didjeridoo la journée, en plus des ronflements la nuit ! Pfff..

  • JP Romand le 15.09.2017 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je ronfle plus!

    Y'en a pas un qui a trouvé un moyen de réduire les primes d'assurances maladie, les prix excessifs des loyers, de neutraliser le bouffon nord coréen voire même, comment faire taire Trump. Car tout ça mis bout à bout, je dors plus. Donc je ronfle beaucoup moins...

  • krigl le 15.09.2017 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourtant...

    Vous rigolez tous, mais un de mes amis applique cette technique avec succès depuis plusieurs années contre les apnées du sommeil, sur les conseils de son médecin. Si si, ça marche ! Il faut arriver à pratiquer le souffle continu pour que ça marche, ça demande un peu d'exercice et de persévérance. Il a réduit avec ça son taux d'apnées de 90 % Pour les ronflements, c'est assez moyen par contre.

Les derniers commentaires

  • claude verrier le 15.09.2017 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    swiss made

    et avec un cor des alpes?

  • krigl le 15.09.2017 13:45 Report dénoncer ce commentaire

    Et pourtant...

    Vous rigolez tous, mais un de mes amis applique cette technique avec succès depuis plusieurs années contre les apnées du sommeil, sur les conseils de son médecin. Si si, ça marche ! Il faut arriver à pratiquer le souffle continu pour que ça marche, ça demande un peu d'exercice et de persévérance. Il a réduit avec ça son taux d'apnées de 90 % Pour les ronflements, c'est assez moyen par contre.

  • Daniel Bardet le 15.09.2017 13:11 Report dénoncer ce commentaire

    les bienfaits du Didgeridoo

    Enfin un article qui démontre les bienfaits du Didgeridoo Prenez des cours de cet instrument chez Paradiddle Music à Peseux (NE) on vous attend sans ronflements...

  • JP Romand le 15.09.2017 10:48 Report dénoncer ce commentaire

    Je ronfle plus!

    Y'en a pas un qui a trouvé un moyen de réduire les primes d'assurances maladie, les prix excessifs des loyers, de neutraliser le bouffon nord coréen voire même, comment faire taire Trump. Car tout ça mis bout à bout, je dors plus. Donc je ronfle beaucoup moins...

  • aitor le 15.09.2017 10:08 Report dénoncer ce commentaire

    Etudes ?

    Y en a plein des comme ça... Des études juste pour choper le budget. Je me souviens en avoir vu une ou des "chercheurs" de l'université de californie avait étudié une année entière les mouvements d'air qui font que le rideau de douche "rentre" dans la baignoire alors qu'il devrait sortir... Pas mal non plus non?