Saint-Gall

28 septembre 2016 17:51; Act: 28.09.2016 18:04 Print

Violeur en série, il n'ira pas en prison

Un homme a commis viol et abus sur dix jeunes filles, âgées de 13 à 17 ans, rencontrées par le biais du réseau social Facebook. Il a écopé d'une peine avec sursis.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Un Turc de 28 ans qui trouvait ses victimes sur Facebook a été reconnu coupable de viol, de contraintes sexuelles et d'abus sexuels sur des jeunes filles âgées de 13 à 17 ans.

Le tribunal de district à Uznach (SG) l'a condamné mercredi à 2 ans de prison avec sursis.

Le procès s'est déroulé la semaine passée à huis clos afin de protéger les victimes. Le jugement a été rendu mercredi à Uznach. Le prévenu a profité de naïveté des adolescentes, a déclaré le président du tribunal.

A la peine de prison avec sursis s'ajoute une peine pécuniaire avec sursis de 350 jours-amendes à 100 francs. La peine probatoire est de trois ans. Le prévenu doit verser 15'000 francs de dommages-intérêts à la jeune fille qui a porté plainte pour viol.

Rencontres sur Facebook

Les parents d'une adolescente alors âgée de 16 ans ont porté plainte contre le prévenu en février 2014. Ils l'accusaient d'avoir violé leur fille dans sa voiture. L'homme, qui habite dans le canton d'Argovie, avait fait sa connaissance par l'intermédiaire de Facebook.

Il a aussi utilisé le réseau social Facebook pour rencontrer les neuf autres victimes. Elles l'accusent d'abus sexuels. Le prévenu cherchait sur internet uniquement des adolescentes, leur faisait des compliments et tentait d'établir un rapport de confiance avec elles, selon le procureur.

Le prévenu a aussi filmé chaque rencontre avec les adolescentes. Il a ensuite partagé les images avec des amis sur le web. Il a envoyé des images à caractère pornographique à des jeunes filles. Il a aussi forcé certaines à faire des photos et des vidéos pornographiques pour lui.

Le prévenu a contesté le viol de la jeune fille de 16 ans. Selon lui, il est normal d'avoir une relation sexuelle quand on s'aime bien. L'adolescente a déclaré qu'elle ne voulait rien de plus que discuter et échanger des baisers. Lorsqu'il l'a déshabillée de force, elle s'est défendue, mais il a continué.

La défense a plaidé une peine de 15 mois de prison avec sursis. Selon l'avocat, toutes les jeunes filles étaient consentantes pour une relation sexuelle. Il reconnaît toutefois que son client aurait dû savoir que certaines étaient encore mineures.

Procureur pas suivi

Le procureur avait requis quatre ans de prison. Selon lui, le prévenu s'est rendu coupable de viol, de contraintes sexuelles, d'abus sexuels sur des enfants et de pornographie.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Nico le 28.09.2016 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    2 peines/2 mesures

    Heureusement pour lui que ce n'était pas la vitesse ni l'alcool au volant!!!

  • rascasse le 28.09.2016 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ah justice justice

    violet tuez brave gens mais surtout ne fraudes ni les assurances ni les impôts parce que là c'est direct au trou. justice bout de bois...

  • nicolas le 28.09.2016 18:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comment?????!!!!!!

    INNANMISIBLE!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Les derniers commentaires

  • Rémi le 12.10.2016 09:44 Report dénoncer ce commentaire

    Cousin de France

    Ca fait marrant de voir qu'il n'y a pas qu'en France que la justice fait n'importe quoi!!! Je vois que vous avez beaucoup de "chance pour la Suisse" qui apporte amour et protection à vos populations.

  • gg le 01.10.2016 08:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    révolution

    pas de prison pour lui tandis mieux. la prison sa aurait été du luxe pour une personne pareil, le fait qui soit dehors seras plus simple pour le faire disparaître.

  • Lop le 30.09.2016 08:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Terrible histoire mais

    Pas d'expulsion ? Pas de prison ? un dangereux criminel violeurs d'enfants (d'ado/jeunes) multi récidiviste toujours en liberté. Mais comment font ces juges pour dormir le soir et se réveiller le matin sans avoir honte d'eux-mêmes.. pathétique ! cette personne et libre et rigole sûrement comme un âne maintenant .. bravo !

  • Auguste Wiseman le 29.09.2016 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Incompréhensible et honteux

    Ce juge doit être célibataire et très misogyne! À mon avis il n'a pas d'enfants et doit se sentir proche de ce pédophile et violeur! Je ne vois que cela comme explication.

  • Kat Ber le 29.09.2016 16:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    Même les voleurs de croquettes pour chiens prennent de la prison ferme!!!! Qu'on vienne me dire que c'est bien plus grave!!!!! Honteux!!!