Grisons

13 août 2014 13:22; Act: 14.08.2014 07:15 Print

«Un ange gardien était du voyage»

Un train des RhB a déraillé mercredi à Tiefencastel (GR), entre Coire et Saint-Moritz, à cause d'un éboulement. L'accident a fait au moins onze blessés, dont cinq sont dans un état grave.

Voir le diaporama en grand »
22.08.2014 Le passager blessé de 85 ans est décédé à l'hôpital. 16.08 Les travaux de dégagement de la voie se sont terminés vendredi. Samedi matin, les trains circulaient à nouveau selon l'horaire, 72 heures à peine après l'accident. 15.08 Sur le lieu de l'accident, les travaux se poursuivent pour dégager la voiture tombée en contrebas de la ligne. 14.08.2014 Les travaux pour dégager les voitures accidentées ont débuté. Mais celle qui a chuté glissé dans le ravin ne sera pas facile à déloger. 14.08.2014 Grue et autres engins de chantier ont été amenés sur les lieux de l'accident. 14.08.2014 Les wagons doivent être sécurisés pour pouvoir être ramenés sur les voies. 14.08.2014 L'éboulement qui a provoqué la catastrophe de la veille. 14.08.2014 Terre et gravats ont formé une masse impressionnante. 14.08.2014 L'éboulis recouvrait les voies à cet endroit, ce qui a provoqué le déraillement du train. Mais les travaux de déblaiement ont déjà bien avancé. 14.08.2014 Chemins de fer rhétiques (RhB) ont tenu une conférence de presse, au lendemain de l'accident qui a touché la compagnie. 14.08.2014 La compagnie doit encore s'occuper de rendre aux passagers les bagages qui étaient restés dans le train accidenté. 14.08.2014 Le Ministère public des Grisons a ouvert une enquête jeudi pour déterminer les causes de l'accident de train qui a fait onze blessés, dont cinq graves, mercredi près de Tiefencastel (GR). 13.08.2014 Un glissement de terrain est à l'origine du grave accident de train qui s'est produit mercredi à la mi-journée près de Tiefencastel (GR). 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014 13.08.2014

Une faute?

Un train des Chemins de fer rhétiques (RhB) a déraillé mercredi, vers 12h45, près de Tiefencastel, sur la ligne entre Coire et Saint-Moritz, a annoncé la police cantonale grisonne. Les blessés sont de nationalité suisse (8), japonaise (2) et australienne (1), a indiqué la police.

«Le train a fait un arrêt d'urgence au milieu de nulle part», a raconté Stevens Bockor, un passager du train accidenté, à nos collègues de «20 Minuten». «Nous nous sommes tous rués à l'arrière du wagon, pour déplacer le poids, afin que la voiture ne bascule pas dans le vide.»

D'autres passagers n'ont pas eu autant de chance: un des trois wagons qui a déraillé a en effet chuté de 10 à 20 mètres en contrebas. Heureusement, des arbres l'ont empêché de glisser davantage dans cette pente très raide. La tâche des secours s'est révélée compliquée, le lieu n'étant accessible qu'à pied. Il a fallu par ailleurs sécuriser la voiture pour éviter qu'elle ne descende encore et qu'elle aille s'écraser au fond du ravin, où se trouve un lac artificiel. Des plongeurs avaient du reste été dépêchés sur les lieux, pour pouvoir réagir au cas où le wagon poursuivrait sa chute.

En fin d'après-midi, la police grisonne a confirmé que tous les passagers avaient pu être secourus. Elle a indiqué qu'au moins onze personnes avaient été blessées dans cet accident, dont cinq grièvement. Elles ont toutes été hospitalisées. Les autres passagers de l'accident spectaculaire ont été évacués vers Tiefencastel, où ils ont été pris en charge. Ils ont ensuite pu prendre un bus pour parvenir à leur destination.

Quatre hélicoptères et huit ambulances ont été mobilisés pour évacuer les blessés et les passagers en mauvaise posture. Une soixantaine de pompiers et des plongeurs ont également participé à l'intervention.


Les passagers rebroussent chemin à pied

Les voyageurs indemnes sont quant à eux partis à pied pour regagner la gare de Tiefencastel. Certains d'entre eux étaient en état de choc et ont également été pris en charge par les secours. Environ 200 personnes se trouvaient à bord du convoi.

Selon la porte-parole des RhB, Yvonne Dünser, qui s'est exprimée sur le site de la Südostschweiz, le train a déraillé après avoir percuté les gravats d'un éboulement qui se trouvaient sur la voie. Elle a indiqué que le site où l'accident s'est produit n'est pas connu comme étant particulièrement sensible aux glissements de terrain.

Un «ange gardien» dans le train

Interrogé par l'ats, le conseiller aux Etats et président des RhB Stefan Engeler a souligné la «grande chance» qui a permis de limiter la catastrophe: «un ange gardien était du voyage dans le train.» Dans un tweet adressé par son porte-parole André Simonazzi, le Conseil fédéral a souhaité un bon rétablissement aux blessés.

Quantité de pluie «exceptionnelle»

La région a subi de fortes pluies mercredi, ce qui a sans doute provoqué l'éboulement d'un sol déjà saturé d'eau. En douze heures, il est tombé entre 50 et 60 litres par mètre carré, «une quantité exceptionnelle», a expliqué MétéoSuisse à l'ats. Cela correspond à la moitié des précipitations mensuelles habituelles.

La ligne ferroviaire entre Thusis et Tiefencastel reste interrompue jusqu'à nouvel avis, des bus de remplacement ont pris le relais.

(20 minutes/ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch