Union européenne

29 août 2017 14:37; Act: 29.08.2017 14:50 Print

La Suisse va aider à renforcer Schengen

La commission de la politique de sécurité du Conseil national soutient le nouveau règlement européen, mais les oppositions donnent de la voix.

storybild

L'engagement de gardes-frontière suisses ne devait pas se faire au détriment de la surveillance des frontières helvétiques. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

La Suisse doit contribuer à la meilleure protection des frontières extérieures de l'espace Schengen. La commission compétente du National souscrit au projet de reprise et la mise en oeuvre du nouveau règlement européen. Mais elle veut limiter la facture.

Le règlement sur le nouveau Corps européen de garde-frontières et de garde-côtes vise à répondre à la pression migratoire. Selon les estimations, 1,5 million de personnes ont franchi illégalement les frontières extérieures de l'UE entre janvier et novembre 2015. La protection renforcée devra être assurée par l'Agence de protection des frontières Frontex et les autorités nationales.

La Suisse n'est pas directement concernée par une action urgente en cas de crise. Elle ne possède aucune frontière extérieure terrestre ou maritime et dispose d'une bonne surveillance dans ses aéroports internationaux. Mais elle sera tenue de participer à des opérations sur le territoire d'un autre Etat Schengen.

Le projet aura des implications dans le domaine des retours forcés. Frontex assumera une plus grande responsabilité dans le retour de migrants dans leurs pays de provenance. L'agence soutiendra par exemple les Etats Schengen en finançant des vols communs ou en organisant ses propres opérations.

Critiques

Les oppositions viennent de gauche et de droite. Une minorité de la commission de la politique de sécurité (10 voix contre 13) refuse totalement le projet estimant qu'il ne permettra ni d'améliorer la situation des réfugiés et des requérants d'asile ni de garantir le respect des droits de l'homme, ont indiqué mardi les services du Parlement.

Une autre minorité veut retourner sa copie au Conseil fédéral pour qu'il précise que l?objectif principal est de prévenir le franchissement illégal de la frontière aux frontières extérieures de l?espace Schengen. Ce but est déjà assez clairement exprimé, selon la majorité.

Facture à limiter

La facture helvétique devrait tripler d'ici 2020. Selon les estimations du Conseil fédéral, elle devrait passer progressivement de 4,6 millions d'euros en 2015 à 14,2 millions en 2020. Ce n'est pas du goût d'une courte majorité de la commission. Par 12 voix contre 10 et 2 abstentions, elle propose de limiter la facture à 12 millions de francs.

Par 18 voix contre 4, la commission propose également de préciser que l'engagement prévu de gardes-frontière suisses en faveur de l'agence européenne ne devait pas se faire au détriment de la surveillance des frontières helvétiques.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Géraldine le 29.08.2017 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    premier

    nul cette Europe et le gouvernement suisse qui leur léche les bottes honte sécuriser la suisse d abord

  • Juste le 29.08.2017 15:14 Report dénoncer ce commentaire

    Quelles frontières

    Il n'y a plus de frontières extérieures. Pourquoi payer pour un service qui n'existe pas?

  • remi59. le 29.08.2017 15:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le cadena

    sécurisons d'abord nos propre frontières et si ça ne suffit pas refermons les!..

Les derniers commentaires

  • Bob le 30.08.2017 01:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Passoire

    Qui peut encore croire que défendre nos seules frontières passoires est suffisant? Shengen serait bien si correctement appliqué par tous.

  • Rob le 30.08.2017 00:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    paradis perdu

    Mous étions si heureux dans les années 1970, 80, 91!

    • Chloé le 30.08.2017 08:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Rob

      Oh oui

    • Borrob le 30.08.2017 09:30 Report dénoncer ce commentaire

      @Rob

      a qui le dit tu, une caverne, un silex et une peau de biquette, tout le bonheur du monde.

  • Kji le 29.08.2017 22:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Renforce la france

    J'ai vu que les motos France ne paye pas les vignettes 40fr sur autoroute suisse et les douaniers on laisse parti même pas un amande après il dit ils vont le aide à renforce

  • ...... le 29.08.2017 22:11 Report dénoncer ce commentaire

    Pour les nombreux ignorants du commerce

    Voila, tout est décris dans ce tableau : https://

  • José M le 29.08.2017 21:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    on nous prend pour des cons...

    arrêtez les helvètes, payez et fermez-là!