Zurich

06 octobre 2017 14:45; Act: 06.10.2017 22:25 Print

Bataille juridique entre 2 maîtres de chien têtus

Deux personnes sont allées jusqu'au Tribunal cantonal zurichois à cause d'une dispute portant sur leur compagnon à quatre pattes. Selon les juges, les deux sont dans leur tort.

storybild
Une faute?

Certaines fois, il faut savoir faire le poing dans sa poche pour éviter que la situation ne dégénère. Avec le recul, c'est ce que doivent se dire les deux personnes ayant récemment comparu devant la justice zurichoise.

Tout a commencé en décembre 2016 lors d'une balade. La femme était en train de promener son chien lorsqu'elle a croisé le chemin de l'homme qui allait devenir son pire ennemi, lui également accompagné de son toutou.

Dossier remis au préfet

La situation a dégénéré parce que le compagnon à quatre pattes de madame aurait cherché à happer celui de monsieur. En réaction à cela, celui-ci aurait tenté de donner un coup de pied au chien de la femme tout en traitant l'animal d'«handicapé».

Choquée, l'Alémanique avait fini par porter plainte contre l'homme pour menace, lésion corporelle, voie de fait et violation de la loi sur les animaux. Or, lors de son interrogatoire, le propriétaire de toutou avait nié avoir menacé la promeneuse ainsi que son chien.

Après évaluation du dossier, le Ministère public avait décidé de ne pas porter plainte contre l'homme. Il avait néanmoins transmis le dossier au préfet afin qu'il décide si son comportement valait une amende ou non.

700 francs par personne

Ne se sentant pas prise au sérieux, madame s'était plainte contre la décision du Ministère public. De son côté, l'homme s'était lui aussi plaint, ne comprenant pas pourquoi l'affaire avait été remise entre les mains du préfet. Il avait lui aussi fini par porter plainte contre la dame.

Le Tribunal cantonal zurichois vient de trancher dans cette affaire. Les juges ont débouté les deux amoureux des bêtes. Selon la justice, l'homme n'est pas légitimé à se plaindre si son dossier est remis au préfet. Et en ce qui concerne la femme, rien ne prouve que la situation s'est réellement déroulée comme elle l'a décrite, ont estimé les juges. Ceux-ci ont par ailleurs noté que ni elle ni son toutou n'ont été blessés.

Comme les deux se trouvent être dans leur tort, c'est à eux de s'acquitter des frais de justice, soit 700 francs par personne. Le jugement n'est pas encore entré en force. Les deux peuvent encore faire recours au Tribunal fédéral s'ils le souhaitent...

(ats/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Vivi Debienne le 06.10.2017 14:57 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les bras men tombent

    Complètement ridicule cette histoire. Et après on se demande pourquoi les tribunaux sont surchargés. Jespère que sils vont plus loin, ils seront déboutés et que les frais seront encore plus salés.

  • Hh le 06.10.2017 14:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Hahaha

    Yen a qui ont de largent à dépenser haha

  • Marc Vionnet le 06.10.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Réflexe inapproprié

    Il m'est déjà arrivé en ballade que certains chiens veuillent happer mon labrador, si on tient les chiens en laisse ou si on les rappel au pied y a pas de problème ! Parfois il faut même laisser les chiens entre eux (non attaché) un voudra dominer l'autre et l'autre sera soumis, c'est ainsi que fonctionnent les chiens. Ils ne se battent pas jusqu'à la mort, ça ce sont les chiens de combats affamés et battus pour en arriver à de telles extrêmes. Ce qui me choque, c'est le réflexe du coup de pied de l'homme. Finalement c'est lui qui a provoqué plus de violence que les deux chiens.

Les derniers commentaires

  • Sam faimarer le 07.10.2017 12:36 Report dénoncer ce commentaire

    Y en a qui sont grave ici

    oui moi aussi marre des ces asociaux anti.... anti gosses, anti voisins, anti chiens, anti chats, anti tondeuse mais laissez les gens vivre .... cloîtrez vous chez vous on respirera ENFIN

  • coup de gueule le 07.10.2017 12:33 Report dénoncer ce commentaire

    marre

    Marre de ces anti ! qu'on apprécie pas les bêtes chacun son truc mais on a PAS le droit de leur faire du mal. Marre des brutes irrespectueuses qui pourrissent la vie des autres abe

  • Samuel le 07.10.2017 12:31 Report dénoncer ce commentaire

    Stop aux anti pour tout et rien

    Force est de constater que finalement ce sont les "anti.." qui deviennent asociaux et posent problème de nos jours. a force d'être anti ils en deviennent extrémistes et insensés... La haine rend borné et aveugles ... heureusement que certaines bonnes âmes sauvent ce monde

  • moi je suis anti haineux le 07.10.2017 11:21 Report dénoncer ce commentaire

    @ Anti animaux

    Y en a qui viennent brêler et déverser leur venin sur les chiens alors que l'article là ne parle que d'affaire au tribunal ... Pathétique ... les haineux malfaisants reviennent polluer notre air .... Trop d'animaux malmenés gratuitement par les humains haineux finissent à la SPA. J'ai aucune considération pour les inhumains qui haïssent et font du mal aux bêtes et se donnent le droit de leur faire du mal ! Marre de ces asociaux irrespectueux ! Ce sont des dangers pour l'humanité

  • Un proprio aussi le 07.10.2017 11:11 Report dénoncer ce commentaire

    Stop à la violence

    Elle a raison. Moi un gars (qui a lui même un chien et qui est censé connaître les réactions d'un chien) qui vent donner un coup de pied à mon chien je ne laisse PAS passer. De 1 ... j'ai peur pour son chien lorsqu'il est en colère chez lui ... 2 on a pas à user de violence sans réfléchir ! Pis ? la prochaine fois, ne maîtrisant pas ses nerfs il lui plantera un coup de couteau ? non mais allo quoi, toute violence est à proscrire !