Zurich

07 septembre 2017 08:37; Act: 07.09.2017 08:37 Print

Asile: premier scrutin sur un centre fédéral

Le 24 septembre, la ville de Zurich votera sur «son» centre de procédures accélérées. Le projet ne fait pas l'unanimité.

storybild

La vue depuis la Prime Tower. Le centre de procédure devrait se situer dans le même quartier, à l'Ouest de Zurich. (Photo: Keystone)

Une faute?

Le premier centre fédéral de procédures d'asile accélérées doit ouvrir définitivement ses portes en 2019 à Zurich après une phase d'essai concluante qui aura duré cinq ans. Les citoyens de la ville se prononcent le 24 septembre sur son installation dans le quartier de Zürich West, à quelques centaines de mètres de la Prime Tower.

Le crédit de 24,5 millions de francs pour la construction du nouveau centre d'une capacité de 360 personnes sera en réalité couvert par le loyer payé par la Confédération. Mais il fait tout de même l'objet de cette votation communale.

Opposition de l'UDC

Le parlement de la ville a largement soutenu le projet. Seule l'UDC s'y est opposée, estimant qu'il ne faut pas installer de sites fédéraux de procédures d'asile dans les grands centres urbains. Le parti de droite conservatrice craint pour la sécurité de la population.

Le site choisi se trouve dans l'ex-quartier industriel de la ville, devenu depuis le début du siècle un quartier d'affaires, d'habitations modernes et de loisirs. Le centre doit être construit en face de la flambant neuve Haute école d'art qui abrite aussi le Musée des arts appliqués.

Riverains pas chauds

Le choix du site ne fait pas l'unanimité parmi les riverains. Le Tribunal administratif cantonal doit encore se prononcer sur un recours d'une communauté d'intérêts du quartier.

Les autorités avaient déjà voulu y installer le centre de procédures accélérées dès 2014, dans le cadre du projet-pilote. Face à la frilosité ambiante, elles y ont renoncé pour ne pas retarder le démarrage de ce dernier.

Les requérants d'asile concernés ont donc été hébergés dans des pavillons à Altstetten, à l'entrée de Zurich. Une solution provisoire uniquement, car la future arène de hockey sur glace va être construite à cet endroit.

La ville et la Confédération se sont donc accordées en 2015 sur l'installation du futur centre de procédures accélérées sur le site initialement choisi. Le travail administratif et les entretiens avec les requérants se dérouleront à 200 mètres du lieu d'hébergement.

Durant 25 ans au maximum

La durée de vie du nouveau centre fédéral est fixée à 15 ans, renouvelable à deux reprises pour cinq ans. Son installation à Zurich ne signifie pas la venue de 360 requérants d'asile supplémentaires. Le quota de personnes placées en ville dans les centres d'asile cantonaux sera en effet réduit de ce même nombre. Résultat: Zurich économisera du même coup un million de francs.

Les travaux de construction doivent commencer l'an prochain. L'ouverture du nouveau centre fédéral de procédures d'asile est prévue en automne 2019.

14 centres dans tout le pays

Au total, 14 centres fédéraux doivent être installés dans six régions du pays pour une capacité totale de 5000 personnes. Dans le canton de Zurich, deux autres centres sont prévus à Embrach et à Rümlang.

De cette manière, la Confédération entend accélérer et centraliser les procédures d'asile sur ces sites, en vertu de la modification de la loi sur l'asile largement approuvée en juin 2016 par le peuple suisse. En Suisse romande, les deux premiers centres de ce type doivent ouvrir le printemps prochain à Boudry (NE) et Chevrilles (FR) à titre d'essai.

(nxp/ats)