Suisse

18 octobre 2016 11:04; Act: 18.10.2016 12:58 Print

L'armée soigne les papilles de ses soldats

L'ordinaire des soldats n'a plus rien à voir avec les histoires de grand-papa. La cuisine est devenue plus saine mais aussi plus chère.

storybild

L'ordinaire de la troupe s'est bien amélioré depuis l'introduction du nouveau règlement en 2005. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Finies, les «boîtes de singe» ou encore le pain atomique imbibé d'éthanol, place aux mah-mee et autre paella dans les gamelles des soldats.

L'armée suisse a nettement modernisé son ordinaire depuis l'introduction en 2005 de son règlement 60.6 de 265 pages destiné aux cuisines, fourriers et autres quartiers-maîtres, comme le souligne la NZZdans son édition du 18 octobre.

Produits frais et locaux

L'ouvrage reconnaît désormais que «l'importance du repas et des boissons pour la motivation, la performance et la santé ne doit jamais être sous-estimée». Conséquence directe pour les écoles de recrues et les cours de répétition, les gratins d'aubergines ou les assiettes chinoises ont fait leur apparition.

Le règlement propose même désormais d'utiliser de la citronnelle ou de la sauce aux huîtres. La cuisine militaire est devenue plus internationale, meilleure et également plus saine. Tout appelés sous les drapeaux qu'ils sont, les soldats voient également sur leur table des produits frais garantis production suisse.

Viande et volailles viennent également de Suisse tandis que les poissons sont certifiés MSC (pour Marine Stewardship Council ou label de pêche durable) ou ASC (pour Aquaculture Stewardship Council ou label de poisson d'élevage). Quant aux fruits et légumes, ils sont fournis par des producteurs locaux et respectent le rythme des saisons.

Pas pour les véganes

Mais tous ces efforts ont un coût. L'enveloppe annuelle pour le ravitaillement a dû être augmentée de 1,5 million de francs. Les fourriers comptent désormais 8,75 francs par jour et par soldat pour le petit déjeuner, les repas de midi et du soir, boissons et en-cas compris.

Si les végétariens trouvent en général satisfaction dans les menus proposés, l'armée n'entend pas introduire de journée sans viande, comme le demandent des partis de gauche. Rien n'est prévu non plus pour des communautés religieuses qui demanderaient des plats casher ou halal.

Quant aux véganes stricts, la question ne se pose même pas puisqu'ils ne sont en général pas autorisés à accomplir leur école de recrues en raison de leur croyance et mode de vie.

(smk/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Flooo le 18.10.2016 13:33 Report dénoncer ce commentaire

    Tout est relatif

    Oui la nourriture de l'armée est mangeable, maintenant saine, bonne, préparée avec amour et talent, tout cela dépend du cuisiner et non pas de l'armée.

  • James le 18.10.2016 13:18 Report dénoncer ce commentaire

    Finalement

    Finalement, après des mois de lynchage médiatique, le 20' publie un article positif sur l'armée. Que se passe-t-il ?

  • Cédric F. le 18.10.2016 13:03 Report dénoncer ce commentaire

    D'accord.

    A côté de ça, on demande à un gamin de payer CHF 8.00 pour qu'il réchauffe son tupperware au micro-onde.

Les derniers commentaires

  • Noe Cha le 20.10.2016 14:38 Report dénoncer ce commentaire

    Bien Bon - Beau Brave

    C'est bon, de saison, de proximité, à volonté, pas cher... à quand le "tout bio"? Qui a les moyens de manger aussi bien chez soi? Ce que mangent nos soldats devrait être à portée de tous, non? Mon porte-monnaie et mon assurance maladie vous disent d'avance merci! Prévenir au lieu de guérir par une bonne alimentation, c'est l'assurance de base d'une bonne santé! On reste des vaches à lait dans tous les domaines... mais on dépense sans compter pour l'armée! Diminuer la viande devrait les aider à réduire les dépenses, non?

  • Gege le 19.10.2016 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Veinards

    A quand les étoiles gastronomiques ?

  • Mister X le 18.10.2016 22:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    On a toujours le choix ;)

    2007-2008 gardes-côtes en Italie. Eh oui en ayant la double nationalité j'ai pu aller la faire en Italie étant donné qu'en Suisse j'étais inapte (selon eux). Et maintenant je suis tranquille ;)

  • 2.0 le 18.10.2016 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    86@

    Exercice de survie, je te promets quand ta la faim la boîte, tu la mange. et c'est la meilleure. Er Gr,,86

  • Lucky le 18.10.2016 21:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Maître d'hôtel svp

    On l'a encore vu dernièrement avec l'histoire des chaussures... Manger gastro ne les rend pas plus solide, au contraire