Prévention

06 octobre 2017 11:51; Act: 06.10.2017 12:21 Print

Nouvelles clopes moins taxées, pas moins chères

Les nouvelles cigarettes «heat not burn» pourraient n'être soumises qu'à des taxes réduites. Des millions de francs échapperaient donc à l'AVS.

storybild

Ce produit chauffe mais ne brûle pas le tabac. Ses effets sont encore très peu connus, et si certains l'estiment moins nocif pour la santé que les anciennes cigarettes, une étude de l'Université de Berne prouvait en tout cas récemment qu'il rejetait malgré tout de la fumée toxique. (Photo: Iqos)

Sur ce sujet
Une faute?

Les géants du tabac font largement l'éloge de leur nouveau produit, la clope qui chauffe, mais ne brûle pas. C'est d'ailleurs un bon filon pour les entreprises, puisqu'il est moins taxé que les anciens produits. A la vente, la nouveauté n'est toutefois pas facturée moins cher.

Il n'est pas possible de taxer ce produit comme les autres cigarettes, explique David Marquis, porte-parole de l'Administration fédérale des douanes, car il est considéré comme du tabac à pipe.

Produit trop nouveau

La spécialiste des questions de santé au PDC, Ruth Humbel, conteste cette situation, et demande que ces nouvelles cigarettes soient taxées de la même manière. Le Conseil fédéral devrait se pencher sur la question prochainement. «Comme le prix final est le même que pour les paquets normaux, un plus grand bénéfice finit dans les poches des compagnies du tabac, explique-t-elle. Ces fonds échappent aux caisses de la Confédération, plus précisément à la prévention contre le tabac, l'AVS et l'AI.»

Ruth Humbel suggère que le tabac qui ne brûle pas a aussi un potentiel addictif, même s'il a été parfois loué comme une alternative moins risquée que le tabagisme classique. «Je trouve que la Confédération devrait commencer à réfléchir un peu plus tôt à sa façon de traiter ces nouveaux produits.»

Pour British American Tobacco, qui commercialise un de ces produits, le colossal investissement destiné à son développement justifie des taxes plus basses. Celui-ci se monte à environ 1,5 milliard de francs, un montant comparable à celui investi par Philipp Morris.

Du côté de l'UDC, le conseiller national Sebastian Frehner estime que les nouvelles taxes devraient être conservées telles quelles, pour éviter d'ajouter des obstacles pour les gens qui souhaitent s'éloigner de la cigarette classique.

(dk/rmf)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Tom jerry le 06.10.2017 12:40 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    big pharma tobacco

    et pendant ce temps là, la confédération pense à taxer les liquides e-cig comme le tabac...??? c'est un joli cadeau au lobby du tabac...

  • KillMe le 06.10.2017 13:07 Report dénoncer ce commentaire

    Plus c'est gros...

    Coût social de la consommation du tabac en Suisse : 10 milliard de francs environ. Ajoutons 9'000 morts par an. Et ils osent parler de leurs investissements? Le tout avec le soutien de...l'UDC et du PLR. C'est vraiment indécent.

  • Guss le 06.10.2017 13:22 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Smoke different

    De la merde en barre ! Passez à la ecig si vraiment vous êtes en manque de nicotine et nengraissez plus les lobby du tabac

Les derniers commentaires

  • Plutonium le 07.10.2017 10:56 Report dénoncer ce commentaire

    e.liquide

    Par contre, ils vont taxer nos e-liquides et consorts comme des clopes, ah lobbyisme quand tu nous tient....

  • Pipatze le 06.10.2017 19:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arnaqueurs

    Du tabac qui ne brûle pas. Donc, selon l'industrie du tabac, inhaler de la fumée qui chauffe ne fait aucun mal. Ces grands penseurs se foutent des gens, ils veulent tout simplement se remplir les poches et ils contribuent largement aux coûts exorbitants de la santé. A quand l'alcool qui ne saoul pas ?

  • Lucas le 06.10.2017 19:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de respect

    Vous me faites rire les grands défenseurs de la vapote. Vous pouvez toujours dire que ce n'est pas nocif, si ça peut alléger votre culpabilité. Mais le minimum serait de ne pas dégueuler sur la cigarette traditionnelle. C'est tout autant nocif. C'est fou comme les effets de mode peuvent toujours fonctionner. Voir autant de gens tomber dans le panneau...

  • ptit rapporteur le 06.10.2017 19:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    réfléchissons

    le fumeur ne cesse de dire: je paye ton AVS ok. mais le problème c'est qu après avoir été généreux pour l'AVS quelques un tombent malade et du coup tout ce qui a été encaissé pour l'AVS se dépense en frais de maladie. Bon! qu est ce qu on boit?

  • Ryan S. le 06.10.2017 19:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Taxer les...

    Ce quils ne disent pas cest que ces produits sont vendu au même prix que les cigarettes traditionnelles... Sans les taxes cest juste lindustrie du tabac (lindustrie avec les meilleurs marges) qui en profite au lieux de létat...