Lucerne

27 janvier 2016 18:50; Act: 27.01.2016 18:54 Print

Flyers pour réfugiés: «attouchements interdits»

Le canton de Lucerne a publié mercredi un petit guide imagé censé expliquer aux migrants comment se comporter en Suisse. Un dessin montre notamment qu'il est interdit de tripoter les femmes.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

A l’approche du carnaval, les autorités lucernoises ont lancé mercredi une campagne de prévention destinée aux réfugiés. Les dépliants montrent le comportement à adopter envers les femmes dans notre pays. Après les agressions sexuelles survenues à Cologne et dans plusieurs villes allemandes à Nouvel-An, le canton veut ainsi apaiser les craintes des citoyennes et citoyens afin de prévenir des agressions.

Un des dessins du guide explique de manière explicite que les attouchements ne sont pas tolérés en Suisse. Le pictogramme est accompagné de la légende suivante: «Les contacts physiques entre deux personnes n'ont lieu que lorsque les personnes se connaissent et sont consentantes. La violence sexuelle est interdite. Les attouchements non-consentis tombent sous cette interdiction.» Un peu plus bas il est également écrit: «Les actes d'ordre sexuel sur des enfants de moins de 16 ans sont interdits par la loi.»

La brochure aborde également la thématique de l'égalité des sexes: «Les femmes et les hommes peuvent se déplacer librement dans l'espace public. Si quelqu'un veut qu'on le laisse tranquille, il faut le respecter.»

Le canton de Lucerne s'est inspiré de l'Autriche pour la création de ses flyers. D'autres cantons suisses auraient manifesté leur intérêt à lancer une campagne similaire.

Des guggen pour protéger les femmes menacées

Plusieurs guggenmusik ont diffusé il y a deux semaines une annonce, expliquant qu'elles accueilleront et aideront celles qui se sentiraient en danger pendant carnaval.«Cette thématique est présente dans nos rangs», a confié à «20 Minuten» l'auteur de cette publication, qui a souhaité rester anonyme. Nous voulons donner aux femmes un sentiment de sécurité et leur montrer qu'elles ne sont pas seules.» En cas d'agression, les guggenmusik «laisseront faire la police». Leur but est de dissuader les éventuels auteurs de passer à l'acte et de protéger les victimes: «Avec 60 personnes autour d'elles, les femmes se sentent plus en confiance.»

(mme/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Marie le 27.01.2016 19:16 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Eduquez aussi nos procureurs !

    Il y a aussi du travail d'éducation à faire avec certains procureurs. Quand je me suis fait agressée, l'affaire a été classé par le procureur pour motif "malentendu culturel". J'ai failli être violé et j'ai réussi à m'enfuir de chez moi... mais c'était un malentendu culturel ! Trop dur de se battre, j'ai laissé tomber, pas envie de me justifier à répétition devant ces hommes de loi et d'entendre de telles horreurs.

  • A.B. le 27.01.2016 19:25 Report dénoncer ce commentaire

    A vos bulletins de vote!

    C'est quand même hallucinant qu'il faille faire de tels flyers. Bonne chance pour leur faire accepter nos valeurs... Vu que même l'Allemagne veut expulser les harceleurs et autres violeurs étrangers, pourquoi la Suisse ne le ferait pas?

  • SergeAlex le 27.01.2016 19:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Touche pas à ma femme!

    Faut aussi leur apprendre l'utilisation des WC , la propreté et le respect. Ma conjointe travaille avec les réfugiés et ils sont tellement sale et irrespectueux qu'elle n'ose plus utiliser les WC à côté de son bureau tellement c'est sinistré et peu rassurant.

Les derniers commentaires

  • L'Intondable des Alpages le 05.02.2016 14:32 Report dénoncer ce commentaire

    Chasse bientôt ouverte

    Et dire qu'on se prépare à un nouvel afflux de réfugiés au niveau du Tessin et des Grisons dans léventualité que l'Autriche ferme ses barrières. Préparez vos fascicules, parce qu'il va y avoir du toucher de popotin dans pas longtemps.

  • Pierre. M le 29.01.2016 13:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le butin est à prendre

    À part quelques rares exceptions, notre terre est une terre à moitié conquise dans leur esprit, il ne reste plus qu'à se servir selon leurs lois qui ne sont pas issues du code Napoléon. Tout est " Le butin ". Tout leur est dû.

  • Laetitia le 29.01.2016 10:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mais? !

    Ça me fait peur de lire tous ces commentaires qui peuvent s'apprêter à du racisme. alors oui c'est dommage de devoir en arriver à faire un Flyer pour des actes qui sont sensés être proscrits partout dans le monde, mais est ce que ces actes ne touchent que les réfugiés ? bien nombre de "bon suisses" ou même français bref sont les premiers à avoir des gestes pervers envers des femmes... Un moment donner faut savoir et vouloir enlever ses oeillères aussi hein!

  • Didy le 29.01.2016 06:50 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ya des règles de savoir vivre ici !

    Ici c'est la CH !!! Ridicule !! On va pas leur apprendre les bonnes manières non plus !! Dire merci et au revoir, dire bon appétit, se laver les mains apres pipi et tirer l'eau des WC, etc !!

  • Claude le 29.01.2016 06:01 Report dénoncer ce commentaire

    Des guggen pour protéger les enfants

    Moi je demande des guggen pour protéger les enfants de l'école enfantine de Fribourg ! (Ecole libre publique )