Question jurassienne

17 mars 2017 11:55; Act: 18.04.2017 21:17 Print

Le canton de Berne tient à Moutier

Le gouvernement bernois espère que les citoyens de la cité prévôtoise ne vont pas rejoindre le Jura en juin prochain.

Voir le diaporama en grand »
Les autorités bernoises, puis jurassiennes, ont rencontré mercredi les habitants de Belprahon, qui doivent décider s'ils rejoignent le canton du Jura avec Moutier, le 17 septembre prochain. (Mercredi 16 août 2017) La campagne en vue du vote de Belprahon (BE) sur son appartenance cantonale est lancée. Un comité regroupant des militants autonomistes a présenté les arguments en faveur d'un transfert de ce village de 300 habitants dans le canton du Jura. (Mardi 8 août 2017) Douze recours ont finalement été déposés contre la votation du 18 juin, qui a permis le rattachement de Moutier (BE) au canton du Jura. (Mercredi 19 juillet 2017) Un recours a été déposé contre le scrutin du 18 juin. Il concerne le contrôle de l'identité des électeurs. Il s'ajoute à quatre autres procédures déposées en lien avec le vote. (Lundi 3 juillet 2017) L'Entente jurassienne a exigé lundi la démission du conseil d'administration de l'Hôpital du Jura bernois, dont celle de son président Anthony Picard. Il lui est reproché d'avoir martelé qu'un «oui» mettrait en péril l'institution pour affirmer le contraire le lendemain. (Mardi 27 juin 2017) Les autorités de Moutier ont été reçues par leurs homologues jurassiennes, après le oui au rattachement au canton du Jura. (Mercredi 21 juin 2017) Les militants pro-jurassiens fêtent la victoire du 'Oui' en defilant avec une voiture dans les rues de la ville ce dimanche 18 juin 2017 a Moutier. Le 18 juin, les citoyens de Moutier doivent choisir entre le maintien dans le Canton de Berne et un rattachement au canton du Jura. Ce scrutin historique, qui s'annonce serre, est cense regler l'appartenance cantonale de la ville. (KEYSTONE/Jean-Christophe Bott) Les militants pro-jurassiens fêtent la victoire du «Oui» sur la place de l'Hôtel de ville ce dimanche 18 juin 2017 à Moutier. (dimanche 18 juin 2017) Les militants pro-jurassiens fêtent la victoire du «Oui» sur la place de l'Hôtel de ville ce dimanche 18 juin 2017 à Moutier. (dimanche 18 juin 2017) Les militants pro-jurassiens fêtent la victoire du «Oui» sur la place de l'Hôtel de ville ce dimanche 18 juin 2017 à Moutier. (dimanche 18 juin 2017) Les militants pro-jurassiens fêtent la victoire du «Oui» sur la place de l'Hôtel de ville ce dimanche 18 juin 2017 à Moutier. (dimanche 18 juin 2017) Ce groupe brandit le symbole du séparatisme après le résultat du scrutin. Les militants pro-jurassiens fêtent la victoire du «Oui» sur la place de l'Hôtel de ville ce dimanche 18 juin 2017 à Moutier. (dimanche 18 juin 2017) Le maire de Delémont David Chappuis, a adressé ses salutations amicales et chaleureuses au peuple prévôtois après le résultat du scrutin. (dimanche 18 juin 2017) Moutier a tranché: la ville rejoint le canton du Jura. Elle a dit «oui» à 51,72%. Le transfert prévoit bien des aspects, comme par exemple, l'échange gratuit des plaques d'immatriculation pour les Prévôtois. (dimanche 18 juin 2017) Moutier a tranché: la ville rejoint le canton du Jura. Elle a dit «oui» à 51,72%. Le transfert prévoit bien des aspects, comme par exemple, l'échange gratuit des plaques d'immatriculation pour les Prévôtois. (dimanche 18 juin 2017) Moutier a tranché: la ville rejoint le canton du Jura. Elle a dit «oui» à 51,72%. (dimanche 18 juin 2017) Le dépouillement a commencé à Moutier, ce dimanche 17 juin 2017. Un policier bernois transporte une urne de vote par correspondance dans le bureau de vote de Moutier (BE). La commune se prononce pour dire si oui ou non elle veut passer sous le giron jurassien. (Dimanche 18 juin 2017) Une partie du drapeau jurassien peint sur la montagne a été recouvert de couleur, blanche, bleu et rouge, quelques jours avant la votation du rattachement de Moutier (BE) au canton du Jura. Dimanche, il a retrouvé ses couleurs d'origine. (Vendredi 16 juin 2017) En cas de oui, les cantons de Berne et du Jura se prononceront sur un concordat intercantonal avant que le dossier ne soit transmis aux Chambres fédérales. La modification territoriale pourrait entrer en vigueur au 1er janvier 2021. (Mercredi 7 juin 2017) Si Moutier (BE) accepte le 18 juin de rejoindre le canton du Jura, la modification territoriale entrerait en vigueur au 1er janvier 2021. (Mercredi 26 avril 2017) Les autonomistes demandent des dérogations pour que les restaurants restent ouverts toute la nuit lors du scrutin du 18 juin prochain. (samedi 15 avril 2017) «Aucune fluctuation significative n'a été constatée dans le registre des électeurs de Moutier», ont indiqué vendredi la chancellerie du canton de Berne et les autorités prévôtoises. (Vendredi 24 mars 2017) Moutier doit rester dans le canton de Berne. C'est la conviction exprimée vendredi par le gouvernement bernois lors de la présentation du projet de message aux citoyens de Moutier (BE) en vue du scrutin du 18 juin sur leur appartenance cantonale. (Vendredi 17 mars 2017) L'hôtel de Ville de Moutier. Le 18 juin prochain, les habitants vont décider de leur avenir, soit en rejoignant le canton du Jura soit en restant bernois. (Vendredi 17 mars 2017) Le Gouvernement jurassien a dévoilé mardi ce que Moutier (BE) gagnerait à rejoindre le canton du Jura. Les citoyens de la ville bernoise se prononceront le 18 juin 2017 sur leur appartenance cantonale. (Mardi 6 décembre 2016) Voici quelques résultats d'un sondage paru à trois semaine d'une votation sur la Question jurassienne. Dans le Jura bernois, 40% des personnes interrogées sont «tout à fait contre» et 15% «plutôt contre» l'idée d'instaurer une assemblée constituante interjurassienne. Dans le camp opposé, 22% des sondés se disent «tout à fait pour» et 16% «plutôt pour» ce projet. (Mardi 5 novembre 2013) La lutte pour la création d'un canton du Jura remonte à loin. En 1965, les Jurassiens manifestent à Delémont. C'est à cette époque que les séparatistes du groupe Bélier commencent à faire parler d'eux. La question jurassienne agite la Berne fédéral. Le conseiller national PDC et futur Conseiller fédéral Kurt Furgler (de dos) tente de s'interposer le 11 décembre 1968 en pleine session entre un groupe de séparatistes jurassiens et des parlementaires . L'agitation prend de multiples formes: en 1969, des séparatistes brûlent des centaines de livrets de la défense civile devant le Palais fédéral. Les Béliers protestent en 1972 contre la politique de construction du Canton de Berne en versant de l'asphalte sur les rails de tram de la capitale. Roland Béguelin, du rassemblement jurassien, glisse le 22 juin 1974 son bulletin de vote lors du plébiscite sur la fondation du nouveau canton. Il sera suivi par 52% de la population jurassienne du Canton de Berne. Le peuple suisse est appelé à se prononcer le 24 septembre 1978 et il approuve la création du nouveau Canton du Jura à 82%. Delémont laisse exploser sa joie. Après la fondation du nouveau canton en 1979, le groupe Bélier réclame désormais le rattachement du Jura bernois. Des Jurassiens défilent le 14 août 1982 dans la commune «libre» de Vellerat dans le Jura bernois. Après une initiative populaire couronnée de succès en 1996, la commune rejoindra le Canton du Jura. Le groupe Bélier poursuit ses actions et renverse en 1986 la statue de la Justice de la fontaine éponyme dans la vieille ville de Berne. Des séparatistes brûlent le drapeau suisse en 1991 devant le Tribunal fédéral après le rejet de la première plainte du Canton du Jura. En 1993, le déclenchement prématuré de son engin explosif dans son véhicule tue Christophe Bader, 25 ans, du groupe Bélier. En 1997, le groupe Bélier peint les couleurs jurassiennes sur la place Roland Béguelin à Moutier. Toutefois, les Prévôtois rejettent leur rattachement dans une votation populaire le 29 novembre 1998. Les actions des Béliers se poursuivent et ils dérobent en 1984 la Pierre d'Unspunnen. Elle ne sera rendue qu'en 2001, avec des gravures, en présence de Shawne Fielding Borer. En 2004, les séparatistes jurassiens manifestent en marge des célébrations officielles pour les 25 ans de la création du canton. Rebelote en 2005 pour la Pierre d'Unspunnen qui est subtilisée une seconde fois dans un hôtel à Interlaken. Elle n'a toujours pas réapparu. En février 2012, la présidente jurassienne Elisabeth Baume-Schneider (gauche) signe avec son homologue bernois Bernhard Pulver en présence de la conseillère fédérale Simonetta Sommaruga une déclaration d'intention pour la résolution de la question jurassienne.

Une faute?

Moutier doit rester dans le canton de Berne. C'est la conviction exprimée vendredi par le gouvernement bernois lors de la présentation du projet de message aux citoyens de Moutier (BE) en vue du scrutin du 18 juin sur leur appartenance cantonale.

Le Conseil-exécutif l'a répété avec détermination devant la presse, il tient à la ville de Moutier. Il engage donc les citoyens de la cité prévôtoise à confirmer l'appartenance de leur commune au canton de Berne en votant non le 18 juin.

Dans leur projet de message sobre et factuel concentré sur deux pages, les autorités bernoises assurent la population qu'elles feront tout ce qui est en leur pouvoir afin que Moutier connaisse «un futur sûr et serein». «Voter non le 18 juin 2017, c'est préférer un avantage réel à des perspectives incertaines», écrit l'exécutif.

Avantages du statu quo

Le Conseil-exécutif énumère les avantages pour Moutier de rester dans le canton de Berne dans les domaines de la formation, de la culture et de l'économie notamment. Il constate que Moutier située dans le canton de Berne peut profiter d'un hôpital «florissant».

«Ce message est simple. Les autorités cantonales aussi bien que la très grande majorité de la population bernoise invitent nos concitoyennes et concitoyens de Moutier à confirmer l'appartenance de leur commune à notre canton», a souligné le conseiller d'Etat bernois Pierre Alain Schnegg.

Rôle du bilinguisme

Le ministre francophone estime que la position bernoise est mal comprise. «Les tenants d'un départ vers le Jura bénéficient d'un bonus de sympathie, le bonus romand», a expliqué M. Schnegg. «Moutier demeurera bien sûr une ville romande, qu'elle reste dans le canton de Berne ou qu'elle rejoigne le canton du Jura».

Le projet de message sera soumis au Conseil du Jura bernois (CJB) et à la commission des institutions politiques et des relations extérieures du Grand Conseil, Dès que le gouvernement l'aura définitivement adopté le 26 avril, ce document sera remis aux autorités prévôtoises.

(nxp/ats)