Valais

02 mars 2017 16:34; Act: 02.03.2017 16:36 Print

L'enquête sur le loup tué à Rarogne est suspendue

Faute de preuves, les autorités mettent un terme à l'investigation sur la mort du loup M63 en 2016. Les auteurs du coup de feu mortel n'ont pas pu être identifiés.

storybild

La carcasse du loup avait été retrouvée la localité de Rarogne, en Valais. (Photo: Police cantonale valaisanne/archive)

Une faute?

L'enquête sur le loup retrouvé mort en mars 2016 sur les bords du Rhône à Rarogne (VS) est suspendue faute de preuves. L'animal avait été retrouvé mort en mars 2016 sur les bords du Rhône.

Le procureur général valaisan Nicolas Dubuis a confirmé l'information du Walliser Bote, reprise par Le Nouvelliste. Une année après la découverte de l'animal, l'enquête est au point mort. En cas de nouvel indice, la procédure serait toutefois rouverte. L'auteur du braconnage est passible d'une peine privative de liberté d'un an.

Le loup en question est un mâle connu sous le matricule M63. L'autopsie effectuée à l'Université de Berne avait conclu qu'il avait été abattu. Le Service valaisan de la chasse, de la pêche et de la faune avait alors déposé une plainte auprès du Ministère public du canton pour infraction à la législation sur la chasse, une infraction poursuivie d'office.

Récemment, une louve a été abattue dans le Val d'Anniviers (VS). Le ou les braconniers n'ont pas encore été identifiés. Le Groupe Loup Suisse a offert une récompense de 10'000 francs à tout témoin apportant des informations.

(nxp/ats)