Suisse

05 novembre 2017 09:47; Act: 05.11.2017 10:31 Print

Médicaments étrangers bientôt remboursés?

Selon la presse dominicale, Berne veut permettre aux caisses de rembourser les médicaments achetés à l'étranger à des prix avantageux.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

Le Conseil fédéral va présenter un projet pour permettre aux caisses d'assurance-maladie de rembourser les médicaments achetés à l'étranger à des prix avantageux, rapporte la NZZ am Sonntag, citant l'Office fédéral de la santé publique (OFSP). Il s'agit d'un revirement complet par rapport à la pratique actuelle, note le journal.

En mars encore, le gouvernement a rappelé aux assureurs, que quiconque achetait ses médicaments à l'étranger devait le faire de sa poche.

Un médicament dont le brevet est arrivé à expiration coûte en moyenne 61% de plus en Suisse qu'à l'étranger. Les médicaments génériques sont, quant à eux, 143% plus chers.

Pour rappel, le Conseil fédéral a présenté le 25 octobre dernier une série de 38 mesures présentées par un groupe d'experts suisses et internationaux pour maîtriser la hausse des coûts de la santé. Les achats de médicaments et les soins à l'étranger y figurent. Toutes les propositions seront examinées. Le gouvernement décidera au printemps prochain quelles pistes retenir et quel calendrier appliquer.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Fâché le 05.11.2017 10:55 Report dénoncer ce commentaire

    Made in Swizerland

    Les EMS à l'étranger, les hospitalisations à l'étranger, les médicaments à l'étranger, les dentistes à l'étranger, le tourisme d'achat partout ailleurs..... Elle est belle cette Suisse qui, parce qu'elle a les yeux plus gros que le ventre en matière de bénéfices, pousse ses ressortissants hors des frontières !

  • genevoise le 05.11.2017 10:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais ...

    Dans ce cas il faudra aussi baisser nos cotisations sur l'assurance de base ! Habitant à 300m de la douane française et à 400m d'une pharmacie je veux bien y aller avec mes ordonnances mais pas au prix de mon assurance de base actuelle ! Il faudra nous donner aussi en échange une rétrocession car vis à vis des assurés qui n'en ont pas la possibilité ce n'est pas équitable.

  • Greg le 05.11.2017 10:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    frontalier de la médecine

    Ayant vécu en France il y a une dizaine d'années quand j'étais plus jeune, j'ai gardé mon médecin et certaines relations. Les petits bobos ou soucis liés à la santé qui peuvent attendre, je les règles chaque fois que je vais en France. Très bon client pour les mutuelles, je ne leur coûte rien du tout. Je paie ma prime et ne dépasse jamais ma franchise en Suisse. Médicaments, ostéopathe, kiné et Cie c'est en France que ça ce passe pour moi. Bien soigné et ça me revient bien moins cher qu'ici...

Les derniers commentaires

  • Pierre Roche le 06.11.2017 11:13 Report dénoncer ce commentaire

    Poudre aux yeux

    C'est très bien pour les patients pouvant se rendre chez nos voisins pour acheter leur medocs. Mais d'un point de vue globale, le smedocs, c'est meme pas 10% des couts de la santé... Ce qui coute c'est la surconsommation medical et la surabondance de materiel high tech et cher, c'est l'acharnement thérapeutique (en particulier sur les patients en fin de vie), etc... pas les medocs...

  • Beurk le 06.11.2017 10:30 Report dénoncer ce commentaire

    Douane ?

    Achat de médicament à l'étranger, comment les douanes vont nous traiter, est-ce que l' ordonnance du médecin suffira ?

  • Assureur Profiteur le 06.11.2017 09:45 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Phil mer

    Peut-être que lon cherche mal le moyen de faire des économies trouvez-vous normal que les caisses maladie fassent de la publicité à la télévision alors que cest parfaitement interdit est parfaitement inutile voilà déjà un moyen déconomiser de largent sur nos primes Les médicaments ne sont pas le seul moyen de faire des économies et de loin pas quand on voit ce que coûtent les autres prestataires de soins en Suisse

  • etienne le 06.11.2017 09:29 Report dénoncer ce commentaire

    non mais

    il faut savoir que les soit disant "même médicaments de l'étranger"n'ont pas la même posologie et c'est dangereux pourrait compliquer l'état de santé du patient, c'est connu regardez la notice d'emballage et comparer, c'est risquer non, faut mettre le prix et se soigner cette mentalité de soit disant économie c'est dangereux surtout avec les médicaments qui ne sont pas les même du tout...là faut de prendre en main et se serrer la ceinture pour se soigner en Suisse.

    • Pierre Roche le 06.11.2017 11:14 Report dénoncer ce commentaire

      rien à voir

      On ne parle pas de commander "connement" des medocs sur des sites chinois. on parle de pouvoir se rendre dans une pharmacie à l'étranger et de pouvoir se faire rembourser le medocs...

    • Claude le 06.11.2017 18:42 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @etienne

      C'est clair que le taux de mortalité dû aux médicaments en France et en Allemagne est terrible, une vraie hécatombe...

  • Philippe Clerc le 06.11.2017 09:20 Report dénoncer ce commentaire

    Un peu de logique svp

    Je suis favorable à ce remboursement des achats effectués à l'étranger, cela fera pression sur les prix même si tout le monde ne pourra pas en profiter. Mais il faudrait que nos parlementaires aient un peu de logique. J'ai quitté la Suisse où l'AI prenait en charge la fourniture de chaussures orthopédiques qui me sont nécessaires en raison de séquelles de poliomyélite. J'ai toujours payé mon AVS/AI jusqu'à mes 65 ans. Du fait que je me suis installé à l'étranger, je suis tout à coup miraculé. Plus de remboursement de moyens auxiliaires, comme si j'étais un miraculé et j'ai cotisé toute ma vie!

    • Pierre Roche le 06.11.2017 11:15 Report dénoncer ce commentaire

      Et...?

      Vous le saviez ou auriez du vous renseigner avant de quitter la Suisse...

    • Philippe Clerc le 06.11.2017 16:18 Report dénoncer ce commentaire

      Un peu de logique svp

      à M. Pierre Roche - quand vous êtes au bénéfice de l'AVS ou de l'AI, vous ne vous posez pas de question en quittant la Suisse. Vous savez que vous continuerez à toucher votre rente. Pourquoi en va-t-il différemment pour les moyens auxiliaires ? Quand j'habitais la Suisse, je pouvais me faire faire des chaussures en Belgique, pour trois fois moins cher et de meilleure qualité. J'ai posé la question à l'AI. Refus. Il fallait que le travail soit exécuté en Suisse.