Ticketcorner et le marché noir

14 janvier 2010 15:01; Act: 14.01.2010 15:07 Print

La vente des tickets pour AC/DC continue à faire des vagues

Les consommateurs alémaniques (SKS) restent de marbre face à Good News: ils laissent supposer sur leur site Internet que l'organisateur alimente le marché noir de façon juteuse.

Sur ce sujet
Une faute?

La fondation ajoute néanmoins que des preuves manquent et que la branche balaie les reproches.

Good News a exigé mercredi via un avis formel d'avocats le retrait des accusations formulées sur le site de la fondation SKS à son encontre.

Admettant que des preuves faisaient défaut, le SKS reconnaît qu'elle a publié des suppositions sans fondement, convient Ticketcorner. Mais puisqu'il est toujours question d'»indices», les informations publiées sur le site Internet de SKS sont «déloyales et répréhensibles», selon Ticketcorner. La société étudie actuellement les mesures à prendre, a précisé jeudi à l'ATS sa porte-parole, Marlies Keck.

Le SKS met en cause également La Poste: les collaborateurs du géant jaune à Kriegstetten (BE), qui s'assuraient au préalable des billets, doivent les restituer, réclame de plus l'organisateur de concerts.

Ticketcorner doit déclarer combien de tickets pour les membres de son club VIP ont été achetés. Les billets pour le concert du groupe de hard rock australien, qui se déroulera le 8 juin à Berne, ont été écoulés vendredi en 12 minutes. Après cela, Ticketcorner proposait une inscription au club de membres pour 49 francs. Ce qui donnait droit à des billets spéciaux.

(ats)