Quadruple meurtre

19 février 2016 12:58; Act: 19.02.2016 13:10 Print

Rupperswil: première vague de signalements

L'annonce d'une récompense de 100'000 francs pour tout témoignage permettant d'arrêter les auteurs d'un quadruple meurtre porte ses fruits.

storybild

L'annonce de récompense a été publiée en de nombreuses langues. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le quadruple meurtre de Rupperswil mobilise la population. La police argovienne a reçu rapidement une première vague de signalements après avoir annoncé jeudi qu'une récompense de 100'000 francs serait versée en cas de témoignages permettant d'arrêter les criminels.

«Cela a eu de l'effet», a confié vendredi à l'ats Bernard Graser, porte-parole de la police cantonale. Plusieurs courriels signalant d'éventuels indices sont parvenus dans la nuit. Ils sont mis à disposition de la commission spéciale d'enquête. Les auteurs du crime de Rupperswil (AG) ont tué, le 21 décembre 2015, une femme de 48 ans, ses deux fils de 13 et 19 ans et la petite amie de l'aîné.

Economiser des mois d'enquête

Si l'enquête aboutit rapidement, la récompense record de 100'000 francs pourrait au final permettre à l'Etat d'économiser une somme bien plus importante. La facture mensuelle liée à la mobilisation de 40 enquêteurs et aux frais techniques de leurs travaux est en effet élevée, souligne Samuel Helbling, porte-parole du Département argovien de l'intérieur.

Et de rappeler que la récompense ne sera versée que si les coupables peuvent être démasqués. Dans ce cas, elle sera considérée comme une dépense faisant partie des coûts de l'enquête.

«Nous sommes convaincus que quelqu'un a fait quelque part une observation qui nous aidera de manière décisive», estime le procureur général Philipp Umbricht. Le Ministère public espère que la récompense élevée fera parler des personnes faisant partie de l'entourage des criminels. L'avis de recherche est diffusé en plusieurs langues en Suisse et en Allemagne sous forme de tracts.

Un précédent en 2000

Il y a 16 ans, la police argovienne avait promis une récompense de 50'000 francs pour permettre d'élucider un triple assassinat à Wohlen (AG). L'annonce de cette prime n'avait pas été suivie d'effet immédiat, mais elle avait finalement permis de récolter un indice déterminant pour arrêter le meurtrier, deux mois après son crime.

Reconnu coupable de l'assassinat de trois femmes dominicaines, un compatriote de 26 ans avait été condamné en 2003 à une peine de prison à perpétuité et à l'expulsion du territoire suisse.

(nxp/ats)