Suisse

28 septembre 2017 13:00; Act: 28.09.2017 13:25 Print

Le réchauffement ne fait pas le printemps

Les épisodes de gel tardif se multiplient en altitude et menacent les fleurs et les feuilles printanières.

storybild

(Photo: Keystone/Archives/Photo d'illustration)

Sur ce sujet
Une faute?

À cause du changement climatique, le risque d'exposition des jeunes feuilles ou des fleurs au gel printanier est en augmentation. C'est notamment au-dessus de 800 mètres d'altitude que les arbres sont de plus en plus vulnérables.

Les épisodes de gel tardif - comme cela a été le cas en avril, notamment en Valais - s'aggravent en altitude et risquent par ailleurs de se multiplier à l'avenir, indiquent jeudi dans un communiqué l'Université de Neuchâtel, l'Institut fédéral de recherches sur la forêt, la neige et le paysage (WSL) et l'Agroscope Conthey, qui ont mené une étude conjointe. Ces travaux sont publiés jeudi dans la revue Agricultural and Forest Meteorology.

Les fleurs et les bougeons se forment deux à trois semaines plus tôt qu'il y a 40 ans. Le dernier gel survient aussi moins tard. Cependant, le décalage du gel et de la végétation n'est pas synchronisé, un phénomène qui ne s'observe qu'au-dessus de 800 mètres, a expliqué à l'ats la climatologue Martine Rebetez.

Observations depuis 1975

L'équipe de chercheurs a analysé des séries de données journalières sur plus de quarante ans, provenant de 50 stations du réseau Météosuisse réparties dans tout le pays. Ils ont également épluché des milliers d'observations faites par des citoyens concernant les dates de feuillaison du hêtre, de l'épicéa, du cerisier et du pommier.

Les scientifiques ont ensuite analysé le laps de temps entre la date du dernier gel et les dates prédites d'apparition des feuilles ou des fleurs. «Avec le réchauffement intense observé au cours des quarante dernières années, la marge de sécurité face au gel a diminué au-dessus de 800 mètres d'altitude tout en restant stable aux altitudes inférieures», souligne le biologiste Yann Vitasse, cité dans le communiqué.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • corinne le 28.09.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le rèchauffement? ah oui?

    analyse sur 50 ans!!!!! et qui nous dit que celà ne c'est pas produis des dizaines de fois ces 10000 dernières années... 50 ans pour la terre c'est un 1/4 de seconde pour nous et notre courte vie.

  • Dr. Brunner le 28.09.2017 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons les énergies fossiles

    Le dérèglement climatique global amène une plus grande variabilité de températures. C'est ce que chacun peut constater. Des périodes de chaud et de froid alternent avec des différences de températures bien supérieures qu'auparavant. Périodes de gel et de chaleur estivale peuvent ainsi d'alterner. La solution est simple: Électrifier la combustion et nettoyer l'électricité. Vite. Arrêter les énergies fossiles. Avant que les extrêmes deviennent encore plus violents. Ensuite la nature retrouvera son équilibre.

Les derniers commentaires

  • corinne le 28.09.2017 16:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    le rèchauffement? ah oui?

    analyse sur 50 ans!!!!! et qui nous dit que celà ne c'est pas produis des dizaines de fois ces 10000 dernières années... 50 ans pour la terre c'est un 1/4 de seconde pour nous et notre courte vie.

  • Dr. Brunner le 28.09.2017 14:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Arrêtons les énergies fossiles

    Le dérèglement climatique global amène une plus grande variabilité de températures. C'est ce que chacun peut constater. Des périodes de chaud et de froid alternent avec des différences de températures bien supérieures qu'auparavant. Périodes de gel et de chaleur estivale peuvent ainsi d'alterner. La solution est simple: Électrifier la combustion et nettoyer l'électricité. Vite. Arrêter les énergies fossiles. Avant que les extrêmes deviennent encore plus violents. Ensuite la nature retrouvera son équilibre.

    • Dr Pasnaïf le 28.09.2017 16:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dr. Brunner

      Que lon pollue moins cest indispensable en consommant moins et mieux. Par contre, il est illusoire de croire que seul un changement de notre attitude va régler le problème de suite. Le phénomène est beaucoup plus complexe que simplement réduit à lactivité humaine.

    • El Chiki le 28.09.2017 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dr. Brunner

      Quand tout le monde pense la même chose, cest bien souvent faux! Alors moi le changement climatique je ny crois pas....le climat de la terre ne change pas en 20 ans ! Évidemment ceux qui pensent comme moi ne sont pas subventionnés....

    • Floflo le 28.09.2017 17:55 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dr. Brunner

      Ben voyons ! Quand bien même le GIEC clame le contraire, il n'y a à l'heure actuelle aucun modèle climatique sérieux qui prouve que le changement climatique actuel soit du aux énergies fossiles ! Prétendre le contraire est un mensonge éhonté, mais évidemment les intérêts commerciaux sont là... quand à arrêter les énergies fossiles et les remplacer par l'électricité c'est utopique, surtout à l'heure où l'on doit réduire de 40% notre consommation électrique ! Renseignez vous et vous verrez que nombre de scientifiques de renom sont en désaccord avec le GIEC.

    • alors? le 28.09.2017 18:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dr. Brunner

      avez-vous une voiture? partez vous en vacances en avions? et le chauffage de votre maison? manger vous des bananes, ananas etc? vive les moralisateurs.... malgré tout faut faire qqch

    • AntiVolcan le 28.09.2017 19:12 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Dr. Brunner

      Taxons les volcans car d'après des scientifiques les éruptions volcaniques ont un impact énorme sur le climat. La dernière éruption de l'Etna a émis plus de particules que toute les voitures de la Chine en un an.

    • Dr. Brunner le 28.09.2017 21:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Floflo

      Contrairement aux énergies fossiles qui ont des intérêts fortement concentrés et disposant de lobbies bien financés, le climat et les énergies renouvelables n'ont que des relativement petits acteurs, et des scientifiques passionnés mais à juste titre très inquiets au vu des changements en cours. Les réponses à mon commentaire me font penser qu'une partie vient du lobby pétrolier cherchant à semer le doute sur la science! PS les 3% d'articles doutant du changement viennent d'être contrôlés: Tous ont de grosses ou petites erreurs ou omissions!...

    • Dr. Brunner le 28.09.2017 21:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @alors?

      Je fais largement ma part d'efforts!

    • .... le 29.09.2017 11:19 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @alors?

      Sans voyager les avions volent quand même... Sans chauffage on va peler de froid mais ça ne changera pase monde. Sans voiture on est coincé, fini le temps ou l'on pouvait se rendre à pied ou en vélo au boulot. Bref on ouvre les commentaires quand y a rien a dire. Bravo.