SSR

21 septembre 2017 16:07; Act: 22.09.2017 06:44 Print

Les Suisses veulent une baisse de la redevance

Selon un sondage mandaté par Schweizer Medien, les Helvètes estiment que la redevance radio-TV doit être diminuée de moitié.

storybild

Une majorité des sondés fixeraient la redevance autour de 200 francs par an et par ménage. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Les Suisses souhaitent une baisse de la redevance radio-TV, tout en continuant à soutenir la mission de base de la SSR, selon un sondage mandaté par la faîtière des éditeurs alémaniques Schweizer Medien. Ils sont d'avis que cette contribution doit être diminuée de moitié au moins.

S'il fallait voter la semaine prochaine, 47% des Helvètes diraient oui à l'initiative pour la suppression des redevances radio et télévision, indique Schweizer Medien dans un communiqué jeudi. En revanche, 37% d'entre eux la rejetteraient, alors que 16% sont indécis, selon ce sondage mené par l'institut de recherche DemoSCOPE.

Economies citées

Les économies réalisées représentent l'argument le plus souvent évoqué pour accepter l'initiative (27% de sondés), avant le fait de juger le montant de la redevance trop élevé (19%). Aussi, 14% des sondés assurent qu'ils ne consomment pas ou presque les programmes de la SSR, en partie parce qu'ils ne les aiment pas.

Les reproches envers le fonctionnement de la SSR ne sont pas souvent mis en avant. Seuls 7% disent accepter l'initiative parce que la SSR recevrait déjà assez d'argent au travers de la publicité, 5% parce qu'elle dilapiderait ses fonds et 3% parce qu'elle posséderait une position de quasi-monopole. Une petite partie d'entre eux, 2%, se disent aussi fondamentalement contre les médias détenus par l'Etat.

Si le montant de la redevance est le point le plus souvent contesté, à quel niveau faudrait-il le baisser? Une majorité des sondés le fixeraient autour de 200 francs par an et par ménage, mais à en tout cas pas plus de 400 francs. La redevance s'élève aujourd'hui à 451,10 francs. Avec sa généralisation d'ici 2019, la facture devrait baisser à moins de 400 francs pour les ménages.

En 2015, la redevance a rapporté 1,35 milliard de francs (hors TVA). Sur ce total, la part de la SSR est de 1,235 milliard, soit presque l'essentiel de son budget de quelque 1,6 milliard. Le reste est surtout allé à 34 radios et télévisions locales et régionales.

Baisser la redevance

Les Suisses disent toutefois soutenir la mission de base de la SSR. Selon le sondage, réalisé par téléphone auprès de 1000 personnes de toute la Suisse entre le 28 août et le 12 septembre, 65% d'entre elles (57% pour les Romands et Tessinois) sont d'accord avec le fait que la SSR devrait renoncer à certains contenus et miser sur sa mission d'information, avec une baisse de par exemple 20% de la redevance.

Ce sondage confirme le point de vue de Schweizer Medien, qui a toujours soutenu le maintien de la redevance radio-TV, écrit la fédération des éditeurs alémaniques dans son communiqué. Il montre que l'offre de la SSR reste importante et utile, là où elle complète les médias privés comme le prévoit la Constitution.

L'association attend de la SSR qu'elle s'engage pour un vrai service public et qu'elle renonce à concurrencer l'offre des médias privés. Elle l'appelle à renoncer aux contenus numériques semblables à ceux de la presse privée ainsi qu'à de «nouvelles formes de commercialisation», faisant référence à la co-entreprise Admeira formée avec Ringier et Swisscom. Si elle accepte de baisser ses revenus de la redevance, la SSR reconquérra le public et écartera le danger No Billag, assure Schweizer Medien.

Suisses mécontents

L'issue de la votation populaire, qui pourrait intervenir dès le printemps, soulève de nombreuses craintes chez les partisans du service public. Le oui de justesse à la réforme de la redevance en juin 2015 a montré une certaine grogne au sein de la population.

De l'eau coulera encore sous les ponts avant la votation populaire. Le gouvernement va présenter une nouvelle mouture de la concession de la SSR d'ici la fin de l'année. Et il devrait mettre une nouvelle loi sur les médias électroniques en consultation au printemps 2018.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • A. le 21.09.2017 16:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Trop cher

    On paie beaucoup trop cher !

  • ludo le 21.09.2017 16:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    trop cher

    c'est du vol autorisé

  • Geoffrey le 21.09.2017 16:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    No Billag oui

    No Billag. Baisse ou suppression on a assez de chaînes même Suisses. Pour avoir la pensée unique gauchos de LA RTS merci bien.

Les derniers commentaires

  • Pierre Dubath le 23.09.2017 15:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus de Billag

    Diminuer de moitié et encaissement avec limpôt fédéral. Plus de Billag donc moins de frais.

  • Pantoni le 23.09.2017 13:53 Report dénoncer ce commentaire

    La SSR doit se remettre en question

    Oui à un service publique fort (informations) et aux chaînes régionales, mais non au financement de chaînes qui concurrencent le privé, par exemple les clowns de couleur 3.

  • Arpagon le 23.09.2017 09:49 Report dénoncer ce commentaire

    Trop de pub

    Beaucoup trop de pub. on ne peut pas regarder une émission sans être bombardé de pub. ça suffit.

  • Sl M Fr le 22.09.2017 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Colleeere

    Perssonelment on devrai mème pas le paye Car on achète la telle é pue on paye les Telereseau Donc on doit rien à l'état pour Cette consommation.

  • Marre le 22.09.2017 16:33 Report dénoncer ce commentaire

    OUIOUI

    SSR sont des séparatistes tout fou pour le Cantonnet du Jura.Je voterai OUI !!!