Botanique

17 janvier 2013 14:33; Act: 17.01.2013 15:24 Print

500'000 francs pour lutter contre les parasites

L'Université de Neuchâtel a obtenu un subside de 500'000 francs du Fonds national suisse de la recherche scientifique pour participer au programme «Utilisation durable de la ressource sol».

storybild

Les nématodes sont de minuscules vers utiles dans la lutte contre les parasites. (photo: dr)

Une faute?

Les nématodes entomophages sont des minuscules vers souterrains qui sont prometteurs en matière de lutte contre les insectes ravageurs de plantes, a expliqué jeudi le laboratoire de recherche en écologie chimique (FARCE) de l'Université de Neuchâtel. Les nématodes sont également appelés vers ronds.

Les attaques souterraines des plantes, que ce soit par des porteurs de maladies ou par des insectes, seraient responsables de quelque 30% des pertes dans les récoltes. Lutter contre les ravageurs au niveau des racines représente d'autant plus un défi qu'il est difficile d'agir sur ces zones avec des pesticides.

Lutte biologique

L'équipe neuchâteloise s'intéresse aux nématodes entomophages (EPN) qui sont spécialisés dans le parasitisme d'insectes. Ces organismes d'un millimètre de longueur s'avèrent utiles pour l'agriculture dès lors qu'ils s'attaquent à des ravageurs de plantes. Leur rapide pouvoir de destruction en fait des candidats précieux de la lutte biologique au niveau des racines.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch