Musique

12 août 2017 15:35; Act: 13.08.2017 18:14 Print

900'000 fêtards dans les rues de Zurich

La 26e Street Parade a attiré dans la cité de la Limmat samedi pas loin d'un million de personnes.

Voir le diaporama en grand »

Une faute?

La fête a été folle autour de la rade zurichoise.

Flamands roses, angelots, diablotins, sirènes, chacun y allait de son costume préféré au milieu de touristes interloqués poussant leurs valises à roulettes. Depuis le matin, les amateurs de techno ont afflué à Zurich sous un temps ensoleillé pour la plus grande parade au monde dédiée à ce genre musical.

«L'ambiance est sensationnelle» et «c'est la fête comme jamais», a assuré Stefan Epli, porte-parole de la manifestation. Jusque dans la soirée, aucune bagarre n'était venue perturber l'événement. Du côté des secours aussi, c'était calme, avec environ un tiers d'interventions en moins que lors des années précédentes.

Fraîcheur bienfaisante

La météo y était pour quelque chose, selon eux. Après une matinée fraîche et pluvieuse, le soleil est apparu, mais il n'a pas fait si chaud. Avec des températures autour de 20°C, peu de personnes ont souffert de déshydratation. Il y aussi eu moins de coupures, étant donné que l'on portait plutôt des chaussures que des tongs.

La Street Parade vue du ciel

Huit scènes étaient réparties le long du parcours de la parade. Le warm-up y a débuté à 13h, tandis que les premières des 25 Love Mobiles se sont ébranlées dès 14h. Cette année, la manifestation était placée sous le slogan «Love Never Ends» afin de prôner comme à l'accoutumée amour, paix, liberté et tolérance.

Tard dans la nuit

A 22h, la dernière des Love Mobiles était attendue au bout des deux kilomètres de parcours. Les huit scènes programmaient encore plusieurs DJs jusqu'aux alentours de minuit. Par la suite, de nombreux endroits festifs, notamment les discothèques de la ville, promettaient d'assurer une ambiance folle jusqu'à tard dans la nuit.

L'événement attire bon an mal an jusqu'à un million de personnes autour de la rade du lac de Zurich. Comme chaque année, les CFF ont organisé plus de 100 trains supplémentaires et de nuit à travers la Suisse pour cette manifestation.

La première Street Parade a eu lieu en 1992. Elle avait alors réuni un millier de «ravers» et deux Love Mobiles.

(nxp/ats)