Suisse

13 avril 2016 16:45; Act: 13.04.2016 17:06 Print

Des traces de pesticides dans 40% des bières

De nombreuses mousses vendues en Suisse contiennent du glyphosate, selon une étude.

Sur ce sujet
Une faute?

L'information va peut-être faire cracher la gorgée que les buveurs de bière suisses sont en train d'avaler: selon le magazine de consommateurs alémanique Gesundheitstipp, de nombreuses marques helvétiques contiennent du glyphosate, une substance active souvent présente dans les pesticides et soupçonnée d'être cancérigène.

Sondage
Cette étude va-t-elle changer vos habitudes de consommateur?
33 %
49 %
18 %
1902 participants

Le magazine, qui a été repris par le Blick, a en effet passé au crible des mousses suisses, après les conclusions d'une étude menée par l'Institut de l'environnement de Munich sur 14 marques de bières allemandes populaires et qui révélait que certaines d'entre elles contenaient plus de 300 fois la dose de glyphosate autorisée en Allemagne dans l'eau potable, soit 0,1 microgramme par litre.

Conclusion de l'étude: sur 30 bières analysées en Suisse, provenant des plus grandes marques comme de petites brasseries, 12 d'entre elles, soit 40%, contenaient du glyphosate. Championne de ce classement des «pires» blondes: la bière Prix Garantie de la Coop, mesurée avec 21 microgramme par litre. Elle caracole en tête, loin devant la Guinness Draught et ses 13 microgrammes par litres, et une bière alémanique, la Erdmandli Amber.

Une bière romande concernée

Dans cet inquiétant classement, une seule bière romande: la BFM La Salamandre, de la brasserie jurassienne BFM à Saignelégier. Classée 5e, elle contenait 7,7 microgrammes par litre. Mais à sa décharge, même une bière bio grisonne, la «Biera Engiadinaisa cler», a été mesurée avec 6,7 microgrammes par litre de glyphosate.

A noter que des bières connues, comme la Calanda Lager, la Beck, ou encore des marques des groupes Aldi (Karlskrone Lager ) et Lidl (Finkbraü Lager) ont aussi été mesurées positives au glyphosate, même si les teneurs découvertes (2,7 et 2,0 microgrammes par litre) sont relativement faibles.

(cht/nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Hans Schaudi le 13.04.2016 17:24 Report dénoncer ce commentaire

    Et les bonnes?

    Sympa, mais on aurait aimé savoir lesquelles ne contiennent pas de pesticides....

  • Michel Mottaz le 13.04.2016 18:23 Report dénoncer ce commentaire

    CQFD

    Pas étonnant, en Europe les paysans sont autorisés à faire mûrir l'orge en la traitant au glyphosate. Voilà ce qui arrive quand on veut tout payer toujours meilleur marché. La situation en Suisse devient catastrophique car les agriculteurs ne peuvent plus vendre leur marchandise à un prix décent. Les grosses boites avides de profits préfèrent acheter de l'orge contenant des pesticides à 200 la tonne que de soutenir la production indigène à 350FS la tonne! Réveillez-vous et achetez local pendant qu'il est encore temps.

  • fâché le 13.04.2016 20:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    fâché

    Le Canada est un gros producteurs d'orge brassicole pour accélérer la maturation de la plante elle est détruite au glyphosate évidemment on en retrouve dans la grain d'orge puis dans la bière, pratique complètement interdite en suisse! vive le libre échange!

Les derniers commentaires

  • Grenouille le 15.04.2016 21:33 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    BIIIIBINE

    Perso .... Jvais pas arrêter pour si peut !! Limite je vais augmenter ma conso

  • None le 15.04.2016 15:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Course au meilleur prix

    Hors sujet mais je tiens à dire que tant que la volonté d'une majorité de la population sera de vouloir toujours réduire le budget nourriture pour accéder à des biens non essentiels et de luxe, on nous vendra des produits de merde. Le pas cher nécessite de gros rendement et donc utilisation de pesticides, jusque dans nos bières. Les agriculteurs crient leur désespoir de devoir toujours plus baisser leur froc pour produire le plus pour le moins cher. Il ne faut pas croire que l'on peut acheter de nos jours de bons produits à pas cher. Ou alors faire son potager et faire sa bière!

  • Matuvu le 14.04.2016 09:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Interdit...

    C'est quand même marrant ! Le cannabis, consommé par une minorité, est interdit, mais les pesticides consommé par tout le monde, ça c'est permis ! On se fout de qui ?

  • He He He Whats Going On! le 14.04.2016 08:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Fumisterie

    La mode du Bio est une grande fumisterie Dans tous les tests le Bio est a chaque fois dans le rouge C'est les mêmes produits ils ont juste changé les emballages en vert

  • le français le 14.04.2016 07:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    certifié sans risques....

    tout ce que l'on mange ou boit est dans le même état, à savoir contaminé, le pire poison pour l'homme, c'est lui même avec la course à la production intensive promu par les gros groupes chimique qui inventent chaque jour un nouveau produit encore plus nocif.....certifié sans risques.... avec l'aval de nos politiques corrompus