Bâle et Zurich

10 novembre 2017 16:12; Act: 10.11.2017 16:30 Print

Deux maris cogneurs: l'un va en prison, l'autre pas

La justice bâloise a condamné un Kosovar à 22 mois de prison avec sursis pour avoir frappé et menacé de mort son épouse durant de nombreuses années. A Zurich, un autre mari violent a écopé d'une peine bien plus lourde.

storybild
Sur ce sujet
Une faute?

«Tu veux mourir?» A en croire l'acte d'accusation, les menaces de mort proférées à l'encontre de sa femme étaient quasi-quotidiennes. L'homme, ayant comparu jeudi devant le Tribunal pénal de Bâle, était en effet accusé d'avoir maltraité durant de nombreuses années son épouse, puis, dans un deuxième temps, sa nouvelle petite amie.

Interrogé par la Cour sur ces menaces, le Kosovar, arrivé en Suisse en 1991, a expliqué qu'il n'a simplement pas trouvé d'autres mots à prononcer au moment des faits, rapporte la «Basler Zeitung». Mais comme l'a souligné le Ministère public durant l'audience, le prévenu n'en est pas resté aux mots. A de multiples reprises, il aurait battu les deux femmes, notamment parce qu'elles ne voulaient pas faire le ménage. Il aurait aussi frappé plusieurs fois son épouse à la tête avec un vase massif. Selon un rapport de médecine légale, ces coups auraient pu la tuer.

Plainte retirée

Pour toutes ces raisons, le Ministère public a demandé une peine de 4 ans et demi de prison ferme. Et cela malgré le fait qu'une partie des délits étaient déjà prescrits. Mais la justice a finalement prononcé une sanction bien moins sévère. Le Kosovar a écopé de 22 mois de prison... avec sursis. La Cour a justifié sa décision, expliquant que le prévenu n'avait pas d’antécédents judiciaires. Elle a également souligné que la nouvelle petite amie de l'accusé avait entre temps retiré sa plainte.

Une deuxième affaire de violence conjugale a été traitée cette semaine à Zurich. Plus lourde que celle de la cité rhénane, les juges, contrairement à leurs collègues bâlois, n'ont montré aucune clémence envers le prévenu. L'Albanais de 64 ans a comparu devant la justice zurichoise pour avoir maltraité et violé sa femme durant de nombreuses années, écrit le «TagesAnzeiger».

«Pour vous, je suis Dieu»

L'audience a révélé jeudi que l'épouse, tétanisée, a attendu très longtemps avant de dénoncer son mari cogneur à la police. Ce n'est qu'après que son fils de 10 ans lui a avoué qu'il n'osait plus rentrer à la maison qu'elle a finalement pris son courage à deux mains.

Selon le Tribunal de district de Zurich, le prévenu faisait régner à la maison un «climat de peur constante». Ainsi, il n'aurait cessé de traiter sa femme de p*** et de sal***. Il l'aurait aussi menacée de mort, à de nombreuses reprises, en lui mettant un couteau sous la gorge. «Pour vous (ndlr. sa femme et son fils), je suis Dieu», n'aurait-il cessé de leur répéter.

Violée sur le sol de la cuisine

Le sexagénaire aurait aussi violé sa femme à répétition. Pour cela, il avait l'habitude d'étendre une couverture sur le sol de la cuisine et aimait battre, griffer et mordre son épouse durant l'acte. Selon l'accusation, il la mordait violemment au visage, au cou, à la nuque, au dos, aux seins, aux jambes et au vagin.

Décrit comme «agressif, impulsif et imprévisible» par son médecin de famille, il a nié en bloc les accusations dressées à son encontre. Mais il a néanmoins dû admettre les coups portés, en raison des nombreuses photos que son épouse avait pris soin de prendre de son corps pour documenter les agressions. L'Albanais a finalement été condamné à 7 ans et demi de prison.

(ofu)

Les commentaires les plus populaires

  • Léika le 10.11.2017 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    Laxisme

    En suisse c'est comme aux USA tu passes d'un Etat à l'autre, dans l'un t'es mort , dans l'autre tu rentres chez toi avec des fleurs .Petit pays, mais grande divergence d'appréciation.Moi, ce serait retour au pays mais tout seul.Pour les deux cas, casier vierge ou pas.

  • Vraiment le 10.11.2017 16:30 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Les pires.

    Ignoble.

  • Juju77 le 10.11.2017 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Comme dhab !!!!

    Ces hommes ne devrait pas être en liberté ils ont ruiné la vie de deux femmes et enfants. Ou est la justice? Ils attendent comme dhabitude quau lieu de menaces verbales, coups et viols, ça arrive à un meurtre... Heureusement pour elles, elles sont en vie...

Les derniers commentaires

  • Picoulet le 12.11.2017 20:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La "justice" suisse...

    On avait pas voté une loi pour le renvoi des criminels étrangers ???

    • emir le 16.11.2017 00:27 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Picoulet

      Oui, criminels récidivistes.... Il faut lire avant de voter

  • Filou le 12.11.2017 18:23 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bim

    des suisses aussi battent leurs femmes... ces frappeur ne doivent pas être seulement condamné à la prison, mais à être cognés par une bande de femmes

  • Grand coeur le 11.11.2017 14:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Paix, amour et ampathie

    Je trouve cela inadmissible que l'on puisse faire ce genre d'acte, et souvent faites à des personnes bien plus faible et trop gentil(le), quelle honte à tous ces hommes et femmes dans pas mal de cas aussi qui font subire ceci à leur propre femme, homme, souvent devant leur propre enfants. Mon conseil à toutes personne qui en souffre, n'ayez pas peur et dénoncé ces mauvaise personnes immédiatement pour votre bien et celui de votre famille. Paix dans ce monde, une pensée à toutes ces personnes malheureuse qui le vivent chaque jours.

  • Oligator74 le 11.11.2017 00:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lamentable

    Bâle c est gauchiste voilà pourquoi !!!

  • Profico le 11.11.2017 00:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    verdict ridicule

    Lamentable ce verdict, battue depuis des années et ils ne prennent que ça.... ça ne va pas les empêcher de recommencer et encore moins réfléchir à leurs actes. ces gens devraient être renvoyés dans leur pays pour ce genre de calvaire que subisse leurs femmes ...

    • Dondecourse Guy le 11.11.2017 20:46 Report dénoncer ce commentaire

      partir un jour

      @profico bien d'accord avec vous,vous savez ce que l'on dit d'un chien qui a mordu un être humain,"une fois qu'il a goûter au sang humain, il y reviendra mordra et tuera" ben là tant que ces mecs n'ont pas rencontré un Mike Tyson,ils recommencerons à harceler et faire peur leur petit monde.les faire partir un jour sans retour