Suisse

07 décembre 2017 14:48; Act: 08.12.2017 08:17 Print

Employée de banque virée à cause de son post Insta

Une jeune femme s'est moquée sur le réseau social du niveau d'allemand de deux personnes ayant postulé pour un emploi dans sa boîte. Elle vient d'être renvoyée.

storybild
Une faute?

Une employée alémanique aurait dû réfléchir à deux fois avant de poster ces photos sur Instragram. La jeune femme, engagée dans une banque privée zurichoise en tant qu'assistante du CEO, y a, en effet, récemment publié des clichés montrant les postulations de deux personnes, révélait «Blick» mercredi.

Si elle a pris soin d'anonymiser les lettres, elle ne s'est pas moins moquée de leur niveau d'allemand en faisant référence aux fautes d'orthographe. Elle a ainsi accompagné sa publication du commentaire suivant: «Ça c'est de la postulation!»

Pas de prise de position

Contactée par le journal alémanique, la direction a condamné au plus haut point le comportement de la jeune femme. Le CEO a pourtant assuré qu'elle pourrait garder son job. Or, comme le révèle ce jeudi le portail «Inside Paradeplatz», l'assistante, qui assure que sa publication n'était «pas censée être méchante», a été licenciée.

La banque privée n'a pas souhaité répondre aux questions de «20 Minuten». L'avocat de la jeune femme, lui, n'a ni confirmé ni démenti le licenciement de sa cliente. Le profil Linkedin de cette dernière a, entre temps, été effacé.

(tam/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Réseaux anti-sociaux le 07.12.2017 15:05 Report dénoncer ce commentaire

    et la bêtise humaine

    Les réseaux sociaux ne sont que le refflet de notre triste société...

  • Paulette21 le 07.12.2017 15:10 Report dénoncer ce commentaire

    Le web ne connait plus aucunes limites

    En même temps, cela relève du privé. Elle a partager des choses qu'elle n'aurait pas du. Si elle peut faire cela avec des lettres de postulations, que doit penser la boite sur la confiance quelle doit porter à son employer pour d'autre dossier "encore plus confidentiel ou important" ?? Qu'il la vire était à prévoir, le monde d'aujourd'hui ne peux s'empêcher d'étaler tout sur le net, triste. Sauf qu'ils ne réfléchissent pas aux conséquences de leurs actes. Ce n'est pas pareil que de raconter juste une anecdote à ses deux meilleurs amis, beaucoup ne font plus la différence de nos jours ...

  • Lupin le 07.12.2017 15:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Reflechir avant d agir!

    Bien fait!!

Les derniers commentaires

  • Marie Almeida le 08.12.2017 10:24 Report dénoncer ce commentaire

    bêtise humaine, non des réseaux sociaux

    réfléchir avant d'agir!ce n'est pas les réseaux sociaux qui sont responsable de la bêtise humaine!

  • Daniel Perrin le 08.12.2017 09:20 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lacunes

    À chacun ses lacunes ! Elle, le secret de fonction lui fait clairement défaut ! Et voilà! Tout à un coût !

  • margareth eigenmann le 08.12.2017 08:58 Report dénoncer ce commentaire

    normal

    Elle pouvait s'en passer. Lorsque l'on travaille aux RH on a un peu plus de respect pour les postulants.

  • Jason le 08.12.2017 08:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Mouais

    Elle postulera en Romandie, et on va voir son niveau de français ;-)

  • kiki le 08.12.2017 07:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    pffff

    Une employée qui se croyait indéboulonnable et usait de sa position pour brimer et discriminer des demandeurs d'emploi... Bien fait pour elle. Qu'elle postule à son tour. J'aimerais connaître le temps qu'elle mettra.