Thurgovie

16 mai 2018 22:04; Act: 16.05.2018 22:12 Print

Forcés de déménager car leur maison «dérange»

Une habitation d'Erlen (TG) se trouve au milieu du tracé d'une nouvelle route. La famille a appris la nouvelle par hasard. Elle n'a pas d'autre choix que de partir.

Voir le diaporama en grand »

Sur ce sujet
Une faute?

La famille Pulvershaus, domiciliée à Erlen (TG), est sous le choc. Sa maison dérange le service cantonal des ponts et chaussées, qui prévoit de faire passer une route au beau milieu de leur domicile, écrit la «Thurgauer Zeitung». Leur demeure devra donc être détruite pour permettre la construction de cette nouvelle voie.

«C'est vraiment horrible, mais nous n'avons pas d'autre choix que de l'accepter», explique mardi à «20 Minuten» la mère de famille et propriétaire des lieux. Le plus regrettable, selon elle, c'est d'avoir appris la mauvaise nouvelle un peu par hasard, de la part de divers membres des autorités.

«Nous nous excusons pour cela»

Peter Imbach, qui dirige le projet de construction de la nouvelle route pour le compte du canton de Thurgovie, qualifie lui aussi la situation de très regrettable. «C'est dommage que cette information confidentielle soit arrivée jusqu'aux personnes impliquées avant même que le Canton ait pu les informer personnellement. Nous nous excusons pour cela.»

Le chef de projet explique que la nouvelle route sera plus large que l'actuelle. Le Canton prévoit en effet de construire une voie supplémentaire, parallèlement à celle existant déjà, pour les véhicules lents. Peter Imbach concède qu'il est possible de faire passer une voie d'un côté de la maison et l'autre voie de l'autre côté. Mais dans ce cas, la bâtisse serait encastrée entre les deux, ce qui n'est sans doute pas dans l'intérêt de la famille qui habite la maison depuis plus de vingt ans.

«Nous faisons tout pour éviter cela»

Deux choix s'offrent donc actuellement aux Pulvershaus: soit les autorités rachètent leur maison ainsi que leur terrain, soit elles proposent une autre maison en guise d'échange. Dans le cas où la famille ne se montrerait pas coopérative, le Canton a toujours la possibilité de l'exproprier. Peter Imbach précise cependant: «L'expropriation est la toute dernière mesure qui est prise.» Il ajoute par ailleurs qu'un tel cas de figure ne s'est encore jamais présenté dans le canton. «Nous faisons tout pour éviter cela.»

En attendant, la famille pourra encore rester cinq ans dans sa maison avant de devoir faire ses cartons.

(lad/ofu)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Jean Luc le 16.05.2018 22:36 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pas si horrible

    À leur place, j'hésiterai pas, une bonne occasion pour se débarasser d'une baraque à côté de la route contre une jolie villa

  • Maxime Saudan le 16.05.2018 22:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Oui mais...

    bon en principe l'état sait être généreux dans de tels situations. mes beaux parents on du céder une bande de terrain pour laisser agrandir une route et trottoir le canton à payer à prix d'or ce désagrément

  • Hh le 16.05.2018 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Pfff

    Peut être que les prévenir en premier aurait été LE meilleur choix non ? Laisser le temps de déménager plutôt quattendre que tout le monde soit au courant sauf les personnes concernées.. aberrant !!!!

Les derniers commentaires

  • Le gnome résistant le 17.05.2018 19:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La loi du talion

    Moi ça m'est arrivé aussi pour faire passer une nouvelle route. Depuis pour me venger je vais de temps en temps jeter des clous sur la nouvelle route.

  • Stéphanie le 17.05.2018 10:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    oui et non

    dommage si c'était une maison familiale qui appartenait à plusieurs génération avant la leur. Si les autorités me demandait de faire ça chez moi sa serait hors de question, mes parents et grand parents on travailler dire pour avoir cette maison. Je trouve ça horrible d'un côté

  • HLM-man le 17.05.2018 09:54 Report dénoncer ce commentaire

    le moyen age n'est pas si loin

    vous vous êtes saignés pour acheter cette maison et son lopin de terre. vous vouliez vivre en paix et peut-être léguer cette demeure à vos enfants. vous croyiez vivre dans une belle démocratie dorée alors que le gouvernement fait ce qu'il veut. vous pensiez être proprio et seigneur de votre terrain, mais quand les "intérêts" du gouvernement sont plus importants, vous passez au billot. en deux mots: fascisme et dictature (et ne rigolez pas, la france et l'allemagne, c'est pire)

  • Jack ingalls le 17.05.2018 09:48 Report dénoncer ce commentaire

    Dollar

    En leur rachetant leur maison le double de sa valeur. Bonne affaire.

  • gabscab le 17.05.2018 09:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et chez moi ?

    dans mon village on en devrait faire autant, non pas pour améliorer la route (quoi que) mais pour dégager certaines personnes incultes et surtout sans respect.

    • Jean Luc le 17.05.2018 10:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @gabscab

      Vous êtes un village à vpus seul !