Canton de Berne

16 mars 2013 13:59; Act: 16.03.2013 20:26 Print

Grande manifestation de la fonction publique

Quelque 20'0000 fonctionnaires se sont rassemblés samedi sur la Place fédérale. A l'appel des syndicats, ils dénoncent entre-autre les mesures d'économies.

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

La manifestation avait pour principal message «Stop au démantèlement». Les enseignants, venus de tout le canton de Berne, ont exprimé leur ras-le-bol face aux restrictions budgétaires qui pénalisent la formation.

Le Grand Conseil a adopté un budget équilibré grâce à un plan d'austérité qui impose le renoncement à des mesures salariales en faveur du personnel cantonal et des allégements pour 55 millions de francs qui touchent en particulier la santé et l'éducation. Le canton devra continuer à économiser pour réduire son déficit de 450 millions de francs.

Conditions de travail peu attractives

Les manifestants et les syndicats, arguant qu'une pénurie de personnel menace de pointer au vu des conditions de travail peu attractives, se sont plaints de la pression croissante sur les employés en raison du manque de ressources. Ils ont aussi réclamé des améliorations du projet de loi sur le statut du personnel enseignant qui traite en particulier de la progression salariale.

Les dispositions de cette loi qui sera traitée en juin par le Grand Conseil influenceront les salaires des autres catégories de personnel de l'Etat, a affirmé le syndicat des enseignantes et enseignants bernois (Lebe). «Depuis des années, l'engagement et les intérêts des fonctionnaires bernois sont dédaignés et méprisés», a déclaré sur la place fédérale son président Martin Gatti.

Mauvaise politique financière

Le secteur public bernois ne peut pas rivaliser avec les autres cantons et le privé sur le plan salarial. Dans l'enseignement, la pénurie devient une réalité en raison du manque de remplaçants diplômés, relèvent les syndicats. La mobilisation sur la Place fédérale est un signal à l'intention des autorités pour une revalorisation de la fonction publique.

«C'est aussi un message contre leur mauvaise politique financière, qui distribue des cadeaux fiscaux et compromet la formation, la sécurité et l'approvisionnement médical pour la population», a déclaré Beatrice Stucki (PS), déléguée au Grand Conseil et secrétaire générale du Syndicat des Services publics (SSP).

«Il faut des ressources pour tous, car elles rendent dans le canton de Berne la vie digne d'être vécue», a-t-elle ajouté. «Celui qui prive l'Etat de l'argent dont il a besoin crée une société à deux vitesses et rompt la paix sociale.»

Critiques en direct

Les manifestants ont pu directement lancer leurs critiques et exigences au gouvernement bernois. Trois des membres du Conseil d'Etat étaient présents sur la place fédérale: le directeur de l'instruction publique Bernhard Pulver (Vert), celui de la santé publique et de la prévoyance sociale Philippe Perrenoud (PS) ainsi que la directrice des finances Beatrice Simon (PDB).

La manifestation a été préparée par plusieurs organisations bernoises d'enseignants. Les organisateurs se sont montrés satisfaits de l'affluence et ont déclaré que l'événement avait correspondu à leurs attentes. La dernière manifestation d'une telle ampleur de la fonction publique du canton de Berne remonte à 2002.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch