Tessin

14 novembre 2017 19:11; Act: 14.11.2017 19:22 Print

Il aurait délibérément tué un scootériste

L'automobiliste impliqué dans un accident mortel va rester en détention préventive. Une première au Tessin.

storybild

Photo d'illustration. (Photo: Keystone)

Une faute?

L'automobiliste impliqué dans l'accident qui a fait un mort, vendredi au Tessin, va rester en détention préventive pendant cinq semaines au moins. La justice le soupçonne d'homicide intentionnel et de graves infractions au code de la route. Domicilié dans le canton comme la victime, il avait été arrêté provisoirement après interrogatoire.

Le juge des mesures de contrainte a accepté la requête de détention préventive avancée par le procureur Nicola Respini contre l'homme qui a provoqué l'accident, indiquent mardi la police cantonale et le Ministère public tessinois dans un communiqué. La décision est valable jusqu'au 15 décembre. Selon les médias tessinois, jamais une détention préventive n'avait été ordonnée à l'égard d'un chauffard dans le canton.

De manière générale en Suisse, une telle mesure est exceptionnelle. Il faut dire que les responsables d'accidents mortels de la circulation sont habituellement poursuivis pour homicide par négligence, tout au plus par dol éventuel, mais très rarement pour homicide intentionnel.


Vitesse et alcool

Un scootériste italien est décédé vendredi dans une collision avec une voiture sur l'A2. Après un premier interrogatoire, le conducteur de la voiture a été arrêté.

Selon des témoins, l'automobiliste roulait beaucoup trop vite. Et des analyses ont montré qu'il était sous l'emprise de l'alcool. L'automobiliste et la victime sont deux Italiens âgés de 36 ans et domiciliés en Suisse.

L'accident a eu lieu vendredi après-midi à Sigirino (TI) sur le Monte Ceneri. L'autoroute a été fermée à la circulation durant une dizaine de minutes dans les deux sens. L'enquête a été confiée au procureur Nicola Respini, du parquet de Lugano.

(nxp/ats)