Classement de Shanghai

15 août 2017 20:18; Act: 15.08.2017 20:31 Print

L'EPFZ toujours au top, l'Unige recule

L'école zurichoise n'est précédée que par des établissements des Etats-Unis ou de Grande-Bretagne.

storybild

L'EPFZ est 19e au classement. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'Ecole polytechnique fédérale de Zurich demeure la meilleure haute école d'Europe continentale au classement de Shanghai. Elle y confirme sa 19e place, uniquement précédée par des établissements des Etats-Unis ou de Grande-Bretagne. L'EPFL améliore elle son rang, passant de la 92e à la 76e place.

L'Université de Bâle, entrée dans le top 100 l'an dernier, y reste, à la 95e place. Les deux autres grandes écoles suisses classées perdent en revanche quelques rangs, l'Université de Genève du 54e au 60e et celle de Zurich du 53e au 58e.

Classement de référence

Le classement de Shanghai, publié tous les ans depuis 2003 par l'université de Jiao Tong, est l'un des cinq classements internationaux de référence. Il prend notamment en compte les publications dans la presse scientifique et le nombre de prix Nobel diplômés des établissements.

Il est dominé par les universités américaines. Harvard, dans le Massachusetts, et Stanford, près de San Francisco, dominent. MIT, 4e, gagne une place, Berkeley, 5e, en descend de deux, et Princeton reste 6e. Parmi les quinze premiers établissements, il n'y a guère que les Britanniques Cambridge (3e) et Oxford (7e) qui parviennent à se faire une place.

Ce classement, réalisé par le cabinet indépendant Shanghai Ranking Consultancy, distingue 500 établissements d'enseignement supérieur dans le monde. Si le cabinet décrit ce classement comme «le plus fiable», ces critères sont dénoncés par de nombreux responsables européens comme un biais dommageable pour leurs établissements.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • TheRealJack le 15.08.2017 21:13 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Erasmus est académiquement inutile

    Sur les 20 meilleures: 16 américaines, 3 anglaises et 1 suisse. Première position pour la France 40e... Pas une seule Université européenne dans les 20 premières. Je suis passé par Erasmus à Berlin et je confirme que le niveau est décevant du point de vue académique par contre pour se prendre des "murgées" de sauvage, Erasmus c'est génial même si j'avais déjà une belle bande de fêtard pendant mes études en Suisse.

  • Frank21 le 15.08.2017 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Matière grise

    Bravo ZH ! Même si je n'ai fait que l Unil ça fait plaisir de savoir qu'on a de bons établissements universitaires parmi les meilleurs aux mondes dans notre joli petit pays. Par contre vraiment étonnant que les states aient parmi les meilleurs écoles au monde mais qu'en regardant son peuple on a l'impression qu'ils ont de gros soucis éducatif. La plupart ne connaisse même pas leur histoire..

  • Pat le 15.08.2017 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le mirage des classements....

    Il ne faut pas courir après ces sondages basés sur des critères très anglosaxons. Ils ne montrent pas la qualité des études, ni la culture. Ceux qui veulent étudier dans une université ayant la culture anglosaxonne ont qu'a aller aux Etats-Unis.

Les derniers commentaires

  • Quentin le 16.08.2017 17:50 Report dénoncer ce commentaire

    Genève doit vraiment se bouger...

    Genève devrait vraiment s'inspirer de Zurich sur tous les fronts.En effet,Genf devrait rapidement améliorer grandement son ambiance terne et ses infrastructures de toutes sortes souvent figées,lourdes et désuètes.Genève est embourbée dans un autre temps, ce qui en fait une perdante à tous les niveaux en Suisse et dans le monde à ce jour...

  • Michel Kasser le 16.08.2017 10:37 Report dénoncer ce commentaire

    Privé / public

    Il serait plus juste de ne classer ensemble que les universités publiques, et séparément les universités privées. Ayant moi-même dirigé deux écoles d'ingénieurs publiques, je peux vous garantir que si on demandait 100'000 F de droit de scolarité annuel à chaque étudiant, on pourrait considérablement améliorer les formations. Donc, à ne pas mettre dans la même classe svp...

    • None le 16.08.2017 11:56 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ Michel Kasser

      C'est sûr qu'avec des gens cotisation semestrielle a 50-80'000 dollars par mois et par élève, les moyens d'embaucher des professeurs de renoms (car ce sont eux qui détermine le classement!), ce serait très différent! Mais on peut déjà se dire que pour des écoles publiques, nos écoles s'en sortent extrêmement bien!! Et si cette distinction était faite, nos écoles seraient bien sûr à un autre rang...

  • Beat le 16.08.2017 07:51 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un argument

    Donc, la prochaine fois, au lieu de chialer parce que l'UE menace de réduire la participation suisse à Erasmus, nos politiciens vont se sortir les pouces et nous négocier des accords canons avec les universités américaines et britanniques ?

    • Arno le 16.08.2017 10:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Beat

      Ne comptez pas là-dessus! Ils céderont plutôt aux exigences de Bruxelles!

  • Deeznutz le 16.08.2017 04:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Attention pour le classement

    Les universités aux USA et GB sont top, mais les classements restent tout de même biaisés par le fait de l'importance de l'anglais dans la recherche. Cette langue internationale permet d'attirer davantage de chercheurs des 4 coins du globe dans les pays anglo-saxons. Il en va de même pour les publications: malgré qu'il existe des recherches écrites en d'autres langues, les gens préfèrent lire et citer celles en anglais, ce qui favorise les recherches publiées par des universités US et GB, et donc augmentent leur réputation.

    • None le 16.08.2017 11:31 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ Deeznutz

      Tous les chercheurs et même en Suisse publient leurs études, publications divers dans des magasines spécialisés, font de la recherche et établissent des rapports en anglais!! Allez voir sur le site de l'EPFL en quelles langues sont publiés les thèses et publications!!

    • Le Monde à l'envers le 16.08.2017 12:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Deeznutz

      Les EPFZ ont d'autant plus de mérites ! Parler Schwizerdutch et être au top il faut le faire ! Ce classement doit irriter un journaliste du journal Le Monde qui ne comprenait pas pourquoi les Unis et Epfs Suisses étaient bien mieux classé que les Français relégués en bas de classement Il comparaît l'ENA avec l'EPFL ce qui n'a rien à voir !!! Dans l'un on fabrique des fonctionnaires coupés de la vie réelle et dans l'autre des cerveaux...!

    • Marie le 16.08.2017 13:10 Report dénoncer ce commentaire

      @ Deeznutz

      Et alors? C'est quoi le problème d'avoir une langue commune pour tous les chercheurs? Quand j'ai fait ma thèse sur la socialisme que jexècre encore plus aujourd'hui, j'était bien contente d'avoir accès à des documents en anglais traduits du russe, du chinois, du polonais, de l'espagnol, du slovaque etc. Pour vous c'est chacun dans son petit coin en patois?

    • Deeznutz le 16.08.2017 13:15 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @None

      C'est ce que j'ai dit... et pas besoin de me renvoyer sur le site de l'epfl vu que j'ai fait une partie de mes études la-bas et à l'UNIL... Mais si vous aviez essayé de mieux comprendre ma phrase ce que je veux dire c'est que si la langue française était encore la langue principale de la recherche ( car oui elle l'était il y a bien longtemps de cela), il y aurait certainement plus de publications venant de pays francophones qui auraient été lu, car ils auraient attirés de sur plus de chercheurs qui voudraient par exemple y vivre ppur mieux maitriser la langue française.

    • None le 16.08.2017 14:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ Deeznutz

      Je n'ai fait que répondre à votre intervention, je ne lis que ce que je lis et ne suis pas censé interpréter les "entre les lignes" qui n'existe pas. Je dis que quasiment toutes les universités du monde publient en Anglais, c'est tout ce que je dis et vous dites bien autre chose! Alors exprimez-vous mieux avec tant d'études derrière vous, incroyable!!

    • Deeznutz le 16.08.2017 15:43 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Marie

      Cite moi l'endroit où j'ai cité que le fait que l'anglais soit une langue commune était un problème. Je parlais juste de la raison qui fait que les unis anglo-saxonnes soient avantagés. Relis voir

    • Deeznutz le 16.08.2017 17:03 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @None

      Et c'est ce que j'ai dit et que vous affirmez en disant "quasiment toutes les universités " et donc que certaines écrivent des articles en d'autres langues. En fait c'est qui êtes incroyable en vous contredisant vous même car avant vous disiez TOUT les chercheurs. Mais bon de toute façon vu votre agressivité et votre manière de sortir la fameuse phrase que si on fait de hautes études on est censé être fort dans tout et même savoir bien écrire je ne pense pas que vous ayez vraiment fréquenté ce milieu car sinon vous auriez pas sorti cette phrase cliché...

    • W. Kowalski le 18.08.2017 10:02 Report dénoncer ce commentaire

      Hop Schwiz!

      Les cocos, j'ai vécu 8 ans en France et suis passé par le système éducatif secondaire là-bas. Ce que j'y ai retenu: le meilleur lycée privé du département là-bas ne vaut pas le pire des collèges en Suisse. Tout part à vau-l'eau là-bas et les enseignants ont des connaissances douteuses sur leur sujet. On a la chance d'avoir un système éducatif (certes, un peu vieillot parfois) très performant et une instruction qui pète le feu. En tout cas à Genève, je ne sais pas pour les autres cantons.

  • Pat le 15.08.2017 22:54 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Le mirage des classements....

    Il ne faut pas courir après ces sondages basés sur des critères très anglosaxons. Ils ne montrent pas la qualité des études, ni la culture. Ceux qui veulent étudier dans une université ayant la culture anglosaxonne ont qu'a aller aux Etats-Unis.

    • None le 16.08.2017 11:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @ Pat

      N'oubliez pas que la recherche est multiculturelle (autant en Europe que dans les autres pays du monde) car elle attire toutes les têtes de ce monde. L'Anglais reste la langue de communication et de rédaction de la majorité des chercheurs et universitaires d'un certain niveau. Après il ne faut pas rêver qu'un jour l'EPFZ puisse passer (malgré le passage d'Einstein) devant des universités US qui forme l'élite de ce monde depuis des siècles...

    • Mao cétout'ng le 16.08.2017 12:06 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Pat

      Les Chinois très Anglo-saxons ??? Les colonies c'est fini depuis longtemps si jamais !