Suisse

19 juin 2017 08:59; Act: 19.06.2017 11:42 Print

L'armée songe à une pause internet pour les recrues

par Pascal Schmuck, Zurich - Le chef de l'armée Philippe Rebord reconnaît que l'écart avec la société civile rend la Grande muette impopulaire aux yeux des jeunes. Il faut donc innover pour garder les recrues.

storybild

Philippe Rebord ne veut plus perdre de conscrits après l'école de recrues. (Photo: AFP)

Une faute?

Philippe Rebord ne manque pas de défis à relever à la tête de l'armée. Comme celui de convaincre les jeunes d'effectuer leur service militaire plutôt qu'un service civil. «L'armée est un miroir de la société et c'est pourquoi elle doit s'adapter à la société», a déclaré le commandant de corps dans une interview publiée par le Tages-Anzeiger.

Rien qu'en 2016, plus de 6000 jeunes ont demandé leur incorporation dans le service civil après avoir accompli leur école de recrues. «Et ça fait mal», a reconnu Philippe Rebord. «Je n'ai aucun reproche à faire aux civilistes. Je remarque seulement que le service civil est beaucoup plus attractif que l'armée au niveau des horaires, de la localisation et de la large palette d'activités qu'il offre», a-t-il précisé dans une autre interview parue dans La Liberté, L'Impartial et L'Express

La jeune génération qui arrive dans les écoles de recrues a d'autres attentes et une image différente du monde. L'écart entre la vie civile et la vie militaire n'a donc jamais été aussi grand, poursuit le Valaisan. «Et nous devons ajuster notre système.»

Un quart d'heure d'internet

L'utilisation d'internet a ainsi fait son apparition sous les drapeaux. «Lorsque les recrues sont occupées toute la journée, elles n'ont que la nuit pour aller surfer. Et si elles le font toute la nuit, elles ont ensuite un problème après deux jours», relève le chef de l'armée.

Si les jeunes doivent s'adapter à leur nouvelle vie, l'armée doit également prendre en compte les changements qui se sont opérés dans la société. «Nous devons rendre les premières semaines plus douces pour perdre moins de jeunes lors du premier mois.»

Plusieurs options sont à l'étude, comme celle de permettre un quart d'heure d'internet aux recrues afin qu'elles puissent assouvir leurs besoins durant la journée. Cette possibilité existe déjà lors de la formation dans les écoles d'officiers.

De là à dire que la génération actuelle est trop ­fragile ou paresseuse, le chef de l'armée s'y refuse. «Ce «débat des couilles molles» est d'une totale absurdité», a-t-il asséné dans une autre interview parue dans La Liberté, L'Impartial et L'Express.

Plus d'argent pour l'armée

Mais Philippe Rebord s'explique aussi sur les besoins croissants de l'armée et donc des nécessités financières. «Les cinq milliards de francs par an prévus d'ici à 2022 ne suffiront plus.» Il plaide pour un taux de croissance annuel du budget militaire. Ce qui porterait l'enveloppe dévolue à l'armée à six milliards de francs par an d'ici 2030.

Parmi les priorités du chef de l'armée figurent l'acquisition de nouveaux avions de combats ou de systèmes de défense sol-air. «Tous les officiers, sous-officiers et soldats de l'armée doivent comprendre que c'est la priorité.»

Tout en reconnaissant que la Guerre froide est finie, Philippe Rebord se veut clair sur son analyse de la sécurité en Europe. «La tendance montre clairement un renforcement des défenses», conclut-il.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Feb le 19.06.2017 11:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ils y passent déjà bien assez de temps

    "que la nuit pour aller surfer " bonne blague... dès la moindre pause de 5minutes qu'il y a, tout le mondes est sur son téléphone.... faut arrêter de déconner

  • Mac le 19.06.2017 10:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    C'est dommage

    Ce qu'on fait à l'armée ne sert à rien la plupart du temps, par contre ça nous apprend où sont certaines de nos limites et aussi la discipline. J'ai terminé mon service long il y a quelques années et je ne regrette absolument pas d'avoir fait l'armée, surtout quand je vois des jeunes de mon âge (29 ans maintenant) qui sont de complets assistés. Mais bon quand on veut rester dans sa petite zone de confort hein...

  • Rubynessa le 19.06.2017 11:12 Report dénoncer ce commentaire

    N'importe quoi

    15 minutes d'internet tous les jours, on aura tout vu.... Ils pensent vraiment que c'est ça la solution?? Ca démontre bien que la réflexion à l'armée suisse n'est pas des plus élaborées....

Les derniers commentaires

  • TC le 21.06.2017 20:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Prévisible

    Un sujet polémique sur l'armée? Vite, ouvrons les commentaires!

  • Liberland le 20.06.2017 10:23 Report dénoncer ce commentaire

    Slow live easy going performant

    Une pose Zen ou méditation serait la bienvenue pour les tendus ou psychorigides et fermé du bocal la majorité. ceux qui savent conjugué effort et relaxation transcendentale n ont pas besoin de plus de rigidité !

  • Lolo le 20.06.2017 08:33 Report dénoncer ce commentaire

    Armée

    Cette jeunesse est complètement à côté de la plaque,s'ils non pas leur portable sont malades ???

    • Marie-Jo le 20.06.2017 09:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Lolo

      Plus encore ? Il ne veulent plus d'armée , ils veulent jouer au papounet.

  • L'Intondable des Alpages le 20.06.2017 08:29 Report dénoncer ce commentaire

    soldat numérique

    Maintenant, la seule chose qui les différence des scouts, c'est l'âge.

  • Yanbon le 20.06.2017 07:10 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ou va t'ont ?

    Rendre l'armée attractive ? Faire ce que font les civilisés, des choses utiles... Car bon courir pour courir, marcher pour se perdre, et tirer our vider un stock... Mouais, j'ai largement préféré être mobilisé pour soutenir l'organisation du Swiss Raid commando ou le sommet de la Francophonie de Montreux, la ce sont de vrais engagements, pas une simulation de pseudo invasion française qui n'arrivera jamais... Bref l'armée doit vendre des scénarios Game of Throne, mais pas des pauses internet, après ça sera pause recharge iphone ?