Parlement

14 septembre 2017 10:03; Act: 14.09.2017 10:21 Print

L'importation de certains médicaments facilitée

Le Conseil des Etats a approuvé une motion chargeant le Conseil fédéral de prendre les mesures nécessaires pour faciliter l'importation de médicaments de catégorie E.

storybild

Va-t-on pouvoir acheter des médicaments étrangers moins cher? (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

L'importation des médicaments de catégorie E, qui sont en vente libre dans tous les magasins, doit être facilitée. Le Conseil des Etats a approuvé jeudi une motion chargeant le Conseil fédéral de prendre les mesures nécessaires afin de lever l'obligation d'autorisation.

A défaut, il devra faire en sorte que soient supprimées les dispositions qui impliquent de changer l'étiquetage, comme les mentions du numéro d'autorisation de mise sur le marché et de la catégorie du médicament.

Contre l'avis du gouvernement, selon lequel cette motion nécessiterait une révision de la loi, qui ne serait plus compatible avec le droit européen, les sénateurs l'ont soutenue par 36 voix contre 7. Le texte passera devant le Conseil national.

Lutter contre les prix élevés

Il s'agit de lutter contre les prix trop élevés de certains médicaments dus à la réglementation, a fait valoir Martin Schmid (PLR/GR) au nom de la commission de l'économie et des redevances du Conseil des Etats, à l'origine du texte.

«Nous avons constaté que certaines dispositions pourraient être levées sans conséquences pour l'économie ou la santé», a expliqué le Grison. Le Conseil fédéral est d'accord quant au but, a assuré le ministre de la santé Alain Berset.

Il faut cependant prendre en compte la mise en oeuvre de la loi sur les produits thérapeutiques, révisée en mars 2016: elle prévoit des simplifications de la procédure d'autorisation et un remaniement des catégories.

Liste C supprimée

Les autorités souhaitent simplifier les catégories de médicaments, notamment en supprimant la liste C et en transférant des produits de la D vers la E. Une commission a été formée à cette fin et entamera ses travaux en octobre. Alain Berset a invité sans succès les sénateurs à patienter quelque peu.

Les médicaments de la catégorie A sont disponibles sur ordonnance non renouvelable (par exemple, les antibiotiques), ceux de catégorie B sur ordonnance renouvelable. Les remèdes figurant sur la liste C sont en vente libre en pharmacie, ceux sur la liste D en vente libre en pharmacie et droguerie. La catégorie E comprend les produits en vente libre dans tous les magasins.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • jps@jpnet.ch le 14.09.2017 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lobby

    ce n est qu un sucre dans la mer . stop au lobby. Une exemple une valve cardiaque coût en France 2000 euro. en Suisse 6000 ch fr. de vrais voleurs swissmedic inqualifiable. les caisses maladie rendent les suisses pauvres.

  • Daniel le Vaudois le 14.09.2017 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    Prix trop élevé

    J'aimerais que les assurance maladie rembourse aussi les médicaments pris hors de suisse ! Cela ferais enfin baisser les prix de l'assurance ! et par la même des assurance cantonal obligatoire pour les soins de base, pour éviter que ma cotisation de base disparaisse dans un autre canton ou en frais de pub !

  • Logique le 14.09.2017 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changer la règlementation

    Et si on changeait plutôt la règlementation ??? Sans chaque fois trouver un prétexte pour nous préteriter pour aller se servir en Europe???

Les derniers commentaires

  • Daniel le Vaudois le 14.09.2017 14:44 Report dénoncer ce commentaire

    Prix trop élevé

    J'aimerais que les assurance maladie rembourse aussi les médicaments pris hors de suisse ! Cela ferais enfin baisser les prix de l'assurance ! et par la même des assurance cantonal obligatoire pour les soins de base, pour éviter que ma cotisation de base disparaisse dans un autre canton ou en frais de pub !

  • R.Apetout le 14.09.2017 12:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Des sous des sous, déçu

    c'est comme la réponse des telecoms suisses. les suisses sont riches ils n'ont qu'a payer.

  • ptit rapporteur le 14.09.2017 12:14 Report dénoncer ce commentaire

    choix

    Nous n'avons pas attendu cette décision pour acheter des médicaments en France bien moins honnéreux qu'en suisse et d'aller également en France pour un traitement dentaire. La motivation? nous regardons d'abord notre porte-monnaie.

  • Logique le 14.09.2017 11:39 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Changer la règlementation

    Et si on changeait plutôt la règlementation ??? Sans chaque fois trouver un prétexte pour nous préteriter pour aller se servir en Europe???

  • jps@jpnet.ch le 14.09.2017 10:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Lobby

    ce n est qu un sucre dans la mer . stop au lobby. Une exemple une valve cardiaque coût en France 2000 euro. en Suisse 6000 ch fr. de vrais voleurs swissmedic inqualifiable. les caisses maladie rendent les suisses pauvres.

    • MoWiLu le 14.09.2017 12:38 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @jps@jpnet.chu

      Entièrement d'accord !