Suisse

20 février 2018 12:12; Act: 20.02.2018 12:36 Print

La Rega a aidé 29 patients par jour en 2017

L'année passée, les hélicoptères de sauvetage ont effectué une mission toutes les 33 minutes environ.

storybild

Les équipages ont pris en charge 10'788 patients, l'année passée. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Avec 15'958 missions (+5,7%), la Rega a été plus demandée que jamais en 2017, tant en Suisse qu'à l'étranger. Elle a effectué environ une mission toutes les 33 minutes. Ses équipages sont venus en aide à 29 patients en moyenne journalière.

Les hélicoptères de sauvetage tout comme les avions-ambulance ont volé plus souvent que l'année précédente, indique la Garde aérienne suisse de sauvetage Rega mardi dans un communiqué. La centrale d'intervention a organisé 11'774 missions hélicoptère (+6,5%) et 886 missions avion-ambulance (+3,3%).

Météo en cause

Les équipages ont pris en charge 10'788 patients (+7,1%), soit une moyenne de 29 par jour. En Suisse romande, la base Rega Lausanne a effectué 751 missions, tandis que la base partenaire Rega-HUG de Genève en assumait 308, précise le communiqué.

Le nombre de missions de la Rega est influencé par les conditions météorologiques et les activités de loisirs. Cela a particulièrement été le cas durant les mois de février et octobre, bien plus ensoleillés qu'à l'accoutumée: un bon quart supplémentaire de patients ont nécessité une aide médicale d'urgence par les airs.

Dans le monde entier

En 2017, les médecins-conseils de la Rega - qui intervient dans le monde entier 24 heures sur 24 - sont venus en aide à 2597 personnes (+2,4%), suite à des problèmes médicaux à l?étranger. Un rapatriement en Suisse a été nécessaire pour 1'249 patients. (+2,1%).

Parmi ceux-ci, 901 (+3,1%) sont rentrés à bord de l?un des trois avions-ambulance. La Rega a en outre organisé le retour de 348 patients (-1,7%) à bord d'un vol de ligne.

Maladie première cause

Tout comme en 2016, la maladie est la principale cause d'intervention des hélicoptères de sauvegarde: 44% de leurs missions ont été consacrées à des patients atteints d'une maladie grave ou aiguë, comme les AVC ou les maladies cardiovasculaires. Suivent les accidents de sports d'hiver, du travail et des accidents de la circulation.

En ce qui concerne les rapatriements avec les avions-ambulance, la proportion est encore plus élevée: 61% des patients ont été rapatriés de l'étranger en Suisse pour cause de maladie, 39% suite à un accident.

Douze bases

La Rega dispose de sa propre centrale d'intervention. Ses douze bases ainsi que la base partenaire Rega-HUG de Genève sillonnent l'ensemble du territoire suisse. Elle met à disposition ses hélicoptères dans toutes les régions et peut en outre mobiliser un appareil supplémentaire au besoin, rappelle le communiqué.

(nxp/ats)