Attentat de Londres

06 juin 2017 19:53; Act: 06.06.2017 20:00 Print

La Suisse est-elle prête en cas d'attaque?

Trois parlementaires à Berne reviennent sur les événements qui ont endeuillé la Grande-Bretagne samedi.

Sur ce sujet
Une faute?

Quid de la Suisse en cas d'attaque terroriste ? Trois députés ont réagi au micro de l'ATS à la suite des attentats de Londres.

Selon Hugues Hiltpold, conseiller national PLR genevois, «il faudrait d'avantage exploiter les médias sociaux pour empêcher les actes terroristes sur le territoire suisse».

Lisa Mazzone, députée verte genevoise, affirme de son côté que le pays «travaille essentiellement avec les acteurs de proximité pour prévenir le terrorisme et la radicalisation». Elle appelle néanmoins à plus d'uniformisation en terme de politique de proximité.

Enfin Thomas Hurter, parlementaire UDC de Schaffhouse, invite à repenser la sécurité sur le long terme.

(nxp)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Venez! le 06.06.2017 20:37 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plein d'argent et bonheur chez nous!

    Bien sûr qu'on est prêt! On a des prisons grand luxe pour les accueillir, des juges qui ne condamne pas un mec qui revient de Syrie après 2 ans sur le front par manque de preuves (normal c'était pour des vacances!), un système social prêt à tout leur fournir mais surtout à pas aider le mec qui a cotisé toute sa vie, des logements payés par le bon travailleur pour surtout qu'ils ne s'épuisent pas au travail....ohh oui, on est prêt ! Prêt à faire de parfaites cibles!

  • Chalouve le 06.06.2017 20:05 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Armée suisse nécessaire

    On ne peut pas tout surveiller avec des professionnels. Comment réagir en cas d'attaque terroristes (désarmement d'arme blanche, évacuation des civils, premiers secours, etc... ), voilà un bon cours à donner à l'armée ! Si la majorité des hommes dans nos rues sont prêts, ça pourrait sauver quelques vies

  • Franky Moretty le 06.06.2017 20:14 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    ...

    LOL! malheureusement non! tant qu'on enfermera pas les fichers "S". Justice de Bisounour!

Les derniers commentaires

  • L'inisson le 07.06.2017 13:21 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Ensemble

    En Suisse il y a trop de problème au niveau sécurité. Il y a 26 problème car 26 cantons. Trop de politique. Pas assez d'action. Une simulation d'attaque dans un exercice nationale serais à mon avis une façon de voir si tous les partenaires police etc arrivent à se coordonnés. Mais le seul souci c'est qui aura le courage de le faire.

    • Moi le 07.06.2017 16:48 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @L'inisson

      De toute façon si ils ont descider d attaquer chez nous ils vont pas dire ou ni à quelle heure donc personnes et aucuns pays ne seras jamais prêts .

    • L'inissons le 07.06.2017 17:02 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Moi

      Alors tu as raison baissons les bras et ne faisons rien c'est plus simple ainsi

  • electionsGeneve2018 le 07.06.2017 12:19 Report dénoncer ce commentaire

    Faut se reveiller

    En cas d'attaques terroristes dans nos rues, les premiers qui vont risquer leur vie pour nous protéger seront les gendarmes. Que cela plaise ou pas! Les politiques viendront après le désastre se pavaner devant les caméras comme on le voit souvent. Genève n'échappera pas à cette règle. En lisant dans la presse les nombreuses attaques politiques que subissent les policiers à Genève, on peut se poser quelques questions. Tous les équipements ou entraînements ne suffiront pas si une société démotive et dénigre ses forces de l'ordre, comme on le lit trop souvent dans la presse.

  • OlivierD. le 07.06.2017 11:42 Report dénoncer ce commentaire

    c'est quoi le terrorisme?

    Les élus à Berne ont d'autres priorités. Comment ponctionner d'avantage de taxes aux électeurs, comment ponctionner les retraites et baisser les rentes des retraités etc. - donc la lutte contre le terrorisme, passe au dernier plan ....

  • René le 07.06.2017 11:39 Report dénoncer ce commentaire

    bla bla politique

    Un politicien y connaît quoi en matière de terrorisme et sécurité publique? Il me semble que c'est le travail de la police? Certes en démocratie, c'est les politiques qui dirigent. Mais dès lors, les politiciens en Suisse et à Genève devraient commencer par mieux soutenir et écouter les policiers. Ce serait un bon début tout en priant pour que Genève soit épargné en attendant.

  • electriceGE le 07.06.2017 11:14 Report dénoncer ce commentaire

    plus de policiers

    Il faut d'avantage de gendarmes dans nos métropoles suisses pour faire face aux changements sécuritaires du monde. Mais ne rêvons pas, en lisant régulièrement dans la presse les attaques politiques dont les gendarmes sont l'objet, je n'aurais jamais envie de faire ce métier difficile et exigeant dans le climat hostile actuel envers la police.