Essai-pilote

20 mars 2017 15:08; Act: 20.03.2017 16:54 Print

La police des trains sera équipée de caméras

La police des transports CFF teste l'utilisation de caméras de corps à Lausanne et à Zurich dès ce lundi.

storybild

(Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Depuis lundi, la police des transports teste l'utilisation de caméras de corps à Lausanne et à Zurich. L'expérience va durer jusqu'à la fin de l'année. Elle déterminera si l'usage de ces «bodycams» est utile.

Deux caméras sont mises en service à Lausanne et deux à Zurich. Les agents s'en serviront en gare et lorsqu'ils patrouillent dans les trains de la région. Les appareils sont fixés sur l'épaule des agents, et sont signalés par l'indication «police vidéo».

Point important: les voyageurs doivent savoir quand la caméra filme. «Avant d'enregistrer, les agents sont tenus d'avertir les voyageurs. C'était l'une des conditions du préposé fédéral à la protection des données», a expliqué à l'ats Frédéric Revaz, porte-parole des CFF.

Pas en permanence

Les mini-caméras ne filmeront pas en permanence. Les agents décideront quand ils souhaitent s'en servir. «Ce sera lors de conditions spéciales. Lorsque l'agent fait l'objet de menaces, pour sa défense personnelle. Ou pour la collecte de preuves, lorsque l'agent est le témoin d'un délit», a ajouté M. Revaz.

L'essai pilote fera l'objet d'un suivi scientifique. Un rapport sera remis au préposé fédéral à la protection des données.

Moins de violences ?

Ces dernières années, le niveau de sécurité est resté stable dans les gares et à leurs abords. Les CFF enregistrent néanmoins régulièrement des actes de violence ou des accusations injustifiées à l'encontre de leurs collaborateurs, notamment dans les trains. L'essai permettra d'examiner si ces caméras permettent de diminuer les actes de violence envers le personnel.

Depuis début février, un test similaire est en cours auprès de la police municipale de Zurich. Huit caméras sont utilisées. La Ville a édicté une base légale qui règle les conditions de cet essai pilote, dont la durée reste ouverte.

Ces mini-caméras sont de plus en plus souvent utilisées, notamment à l'étranger. Mais elles suscitent parfois des réticences: en 2015, le Grand Conseil vaudois avait refusé d'étudier la possibilité d'en équiper la police. Une motion a été rejetée l'an dernier à Genève.

(nxp/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • Juge Dredd le 20.03.2017 15:25 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne initiative

    Les caméras sont un vrai plus. Aussi bien pour les forces de l'ordre que pour les gens interpellé. Tout le monde y trouve son compte et personne ne peu mentir.

  • marco novi le 20.03.2017 15:36 Report dénoncer ce commentaire

    why not

    je suis pour, les deux parties peuvent se protéger en cas de besoin

  • Alain de Vaud le 20.03.2017 16:46 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Surtout dans les trains ...

    Sans contrôleur, où il devrait y avoir beaucoup plus de surveillance, de contrôles dans les RER Vaud surtout en 1ère cl. La situation devient vraiment difficile dans ces trains.

Les derniers commentaires

  • Je reviens le 21.03.2017 16:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonne initiative

    Ça calmera peut être, l'agressivité des policiers à l'encontre des voyageurs honnête.

  • Hamed le 21.03.2017 07:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    éviter une baffe

    C'est bien sa va éviter que je me prend une baffe par un agent , il y a des agents qui se la pète .....

  • Daisy le 21.03.2017 00:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Et la sécurité dans les trains alors?

    Faudrait penser à assurer la sécurité à l intérieur des trains avant d équiper la police de caméra!

  • moi le 21.03.2017 00:00 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    celui qui tient la cam, raconte son histoire...

    sauf que allumer la caméra quant ça arrange le flic, n'est pas une vrai justice.... le flic peu être grossier/arrogant puis allumer la cam quant le civil réponds...

    • Pffff le 21.03.2017 06:52 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @moi

      Si il y avait moins de cons, cette police n'existerait pas, alors il faut arrêter de les soupçonner d'attitudes incorrectes. Il faudrait savoir qui l'on protège.

  • Camaro_Corsica le 20.03.2017 22:34 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Deux poids deux mesures ?

    Heuuuu ouais, je suis tout à fait pour l'utilisation de ces caméras, mais quid de la recevabilité des images en tant que preuves si celles d'une DashCam installée dans une voiture ne sont pas reconnues par la justice en cas d'accident ? Y aurait-il deux poids deux mesures dans notre système ?? Ce serait simplement une preuve supplémentaire que oui...