Initiative «No Billag»

04 mars 2018 22:55; Act: 04.03.2018 23:33 Print

Le «non» ouvre la porte à des réformes de fond

Rejetée à 71,6%, l’initiative «No Billag» a toutefois ouvert la porte à des changements de fond du paysage médiatique.

storybild

Plus de deux millions de Suisses ont glissé un «non» dans l'urne, contre quelque 833'000 «oui». (Photo: Keystone/Laurent Gillieron)

Sur ce sujet
Une faute?

Les réactions sont unanimes: l’écrasante majorité contre l’initiative «No Billag» n’est pas un blanc-seing pour la SSR. Celle-ci doit économiser, et c’est tout le paysage médiatique qui doit être repensé.

■ La SSR doit économiser sans sabrer dans son contenu, estime le président du National, Dominique de Buman. Elle promet un plan d’économies de 100 millions de francs dès 2019, car sa part de la redevance sera alors plafonnée à 1,2 milliard. Les coupes toucheront la production, les infrastructures, la technique, l’administratif, et ceci de la direction aux unités régionales. Des postes seront supprimés.
Marchand évoque des économies

■ La SSR doit apprendre à partager la redevance et la publicité, demandent divers politiciens. Le PDC fribourgeois Beat Vonlanthen déposera lundi une motion en ce sens, rapporte la «Sonntags­Zeitung». Inspirée du modèle français, elle vise notamment à bannir la publicité après 19 h 30 sur les chaînes publiques et sur internet, et à limiter les revenus de la pub. Hier, la SSR a annoncé qu’elle n’interrompra plus les films, et ne publiera plus sur son site de textes sans lien avec ses productions audiovisuelles.

La réaction des initiants de No Billag

■ Le paysage médiatique doit évoluer. En juin, le Conseil fédéral devrait présenter son projet de loi sur les médias électroniques; les éditeurs présents en ligne pourraient toucher une partie de la redevance. L’avenir de l’ATS devrait être discuté; dans «Le Matin Dimanche», Fathi Derder (PLR/VD) propose d’ailleurs que la SSR reprenne sa mission gratuitement. Certains appellent à une collaboration avec les autres médias et d’autres acteurs de l’audiovisuel. Le sort de la très critiquée alliance publicitaire Admeira (SSR, Swisscom et Ringier) sera aussi abordé.

La réaction du président de la SSR

No Billag: réactions de Roger Nordmann et Raphaël Comte

La réaction de Jean-François Rime (USAM)

(rmf/ats)

L'espace commentaires a été désactivé
L'espace commentaires des articles de plus de 72 heures est automatiquement désactivé en raison du très grand nombre de messages que nous devons valider sur des sujets plus récents. Merci de votre compréhension.

Les commentaires les plus populaires

  • gabscab le 04.03.2018 23:08 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    faire peur au peuple ça marche

    o0n aime tellement payer pour tout chez nous qui l faudrait faire comme l assurance maladie, augmenter chaque année la redevance au lieu de la diminuer surtout que on a voter pour la garder et la payer. j espère que ceux qui ont voté pour cette arn... heu... redevance sont arrêter de se plaindre que ils payent trop de taxes. ils ne sont plus crédible mais surtout marre de les entendre

  • Jean le 04.03.2018 23:04 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Bonjour

    Jaurai un plan daction pour économiser 500 000 francs mais cela ne plaira pas au patron de la SSR.

  • Jee-el le 05.03.2018 04:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    hypocrisie

    fort bien. tous sont montés au créneau en menaçant de toutes sortes de maux et de catastrophes le peuple ; les politiciens de tous partis, les journalistes de tous bords, les "artistes" de tous poils, les associations de toutes les misères, bien sûr les milieux LGBTIH (ah non, pas H, surtout pas!) au nom de la survie de la démocratie, de la survie des régions périphériques, du service public, etc.. On vous attend TOUS, Mme L en tête, aussi actifs lors de la prochaine annonce de la fermeture de 50 bureaux de poste, parce que Là, on est dans le vrai du service publique. mais il n'y aura personne, comme d'hab... Rien d'autre que de l'hypocrisie.

Les derniers commentaires

  • Spirou le 05.03.2018 20:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Financement....

    Qui a payé cette belle affiche ?

  • Andy Capey le 05.03.2018 16:44 Report dénoncer ce commentaire

    La démocratie en Suisse

    Initiative rejeté à pret de 75% et la majorité de commentaire pas content.... Faut vous y faire et arrêter de pleurnicher sous pretexte que vous ne consommer pas (ce qui est faux) la SSR. Un grand nombre d'information vient indirectement de là sans pour autant vous en rendre compte . De plus les parents sans enfants, les gens qui n'iront jamais au chômage, cotise aussi et ils bénéficieront rien de tout cela, et?. Les salaires reste bas et l'économie ne pait pas correctement justement parce que l'on vit dans un monde où "l'on pait QUE ce qu'on consomme". ce qui en réalité coute bien plus cher

  • Mikel123 le 05.03.2018 15:47 Report dénoncer ce commentaire

    soyons contents

    je tiens à rendre hommage à certains programmes de haute qualité en TV et en radio en suisse. Mais je me pose certaines questions quand à la redistribution de cet impôt et à la généreuse utilisation à outrance afin d'essayer de nous divertir "à La Française" c'est juste ridicule, mais combien ça coûte?? Un forfait de Chf. 170.-- par adulte et par année me semble dès plus raisonnable pour un TV de qualité à l'échelle du pays

  • Ge.Manipule le 05.03.2018 15:28 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Stop a la confusion

    Comme d'habitude les Suisses ont rien compris pour une fois il fallait bien voter oui pour non.

  • Philou le 05.03.2018 15:11 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Respect pour les résultats

    La démocratie à géométrie du camp du oui est assez inquiétante à vrai dire. Les mecs, vous venez de vous prendre un râteau comme on les voit rarement ! Le minimum serait de respecter le choix du peuple suisse et d'arrêter de considérer comme des imbéciles manipulés par dlees médias forcément gauchistes ceux qui ne pensent pas comme vous ! A lire les commentaires ici présents, vous n'avez toujours pas d'argument autre que "moi je, moi je, moi, moi et moi uniquement et seulement moi je ne regarde jamais la RTS". Cela indique clairement que vous n'aviez rien compris à la question de la redevance et que le camp du oui vous a bien bourré le mou avec sa propagande purement idéologique !

    • Philippe Bocion le 05.03.2018 15:49 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philou

      Bien Monsieur, laisser moi vos coordonnées pour la fin d année puis que vous avez tout compris ! Je vais me faire un grand plaisir de vous balancer cette facture de Billag.

    • Philou le 05.03.2018 16:35 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe Bocion

      Votre réponse est une confirmation de ce que j'écrivais : moi, moi, moi et mon nombril !

    • Fritz le 05.03.2018 17:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Philippe Bocion

      Absence totale d'argument valable et réponse condescendante : le parfait profil du partisans n'ayant qu'une seule motivation, à savoir son nombril...