Intolérance en Suisse

16 octobre 2011 16:40; Act: 16.10.2011 16:49 Print

Le CCIS s'en prend à Migros

Dans une vidéo postée sur son site Internet, le Conseil central islamique suisse (CCIS) s'en prend à Migros et à l'intolérance des Suisses face au foulard islamique.

Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Le numéro un du commerce de détail a réagi et demandé que son logo soit enlevé ou rendu méconnaissable, a expliqué à la «SonntagsZeitung» une porte-parole de l'entreprise.

La vidéo de 5 minutes intitulée «la jeune fille au foulard» a été postée une semaine avant les élections fédérales. Elle occupe le premier plan lorsque l'on arrive sur le site du CCIS, présidé par le Biennois Nicolas Blancho. On peut y voir une jeune fille voilée qui ouvre une lettre à l'en-tête de Migros: seule une partie du texte est lisible mais le contexte laisse entrevoir que l'entreprise ne veut pas lui donner de travail ou se sépare de ses services.

«On est en Suisse pas au Liban»

La jeune fille au voile gris clair sort alors d'un bâtiment et chemine dans les rues du centre de Berne où elle est prise à partie par un jeune à capuche qui lui lance: «on est en Suisse pas au Liban, tu ferais mieux de l'enlever...». Lorsqu'elle s'assied sur un banc à côté d'un jeune homme, ce dernier lui lance un regard appuyé et s'en va.

Le film passe ensuite en revue la lettre présentée comme une marque de rejet et les incidents précédents. Une femme munie d'un foulard noir s'assied alors à ses côtés et lui prend la main, le tout devant le Palais fédéral. Dans le générique de fin, l'auteur appelle à protester contre l'islamophobie et le racisme le 29 octobre prochain.

Le Conseil central islamique suisse (CCIS) accuse Migros de discriminer les femmes qui portent le voile, a titré la «SonntagsZeitung». «Si le CCIS, pour son profil médiatique, falsifie, induit en erreur et présente des affirmations déloyales, il devra en répondre», a déclaré au journal dominical Monika Weibel, la porte-parole de Migros. L'entreprise pense qu'après réflexion, le CCIS apportera les correctifs exigés.

Quant à Qaasim Illi, porte-parole du CCIS, il a précisé à la «SonntagsZeitung» avoir reçu la lettre du service juridique de Migros. Le comité du CCIS devrait la traiter au plus tôt lundi matin.

(ap)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch