Suisse

11 août 2017 21:12; Act: 11.08.2017 21:23 Print

Le peuple devrait voter sur la transparence des partis

L'initiative populaire visant à faire la lumière sur le financement des partis a largement dépassé le nombre de signatures nécessaires.

storybild

La récolte de signatures avait été lancée en avril 2016. (Photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?

Le peuple suisse devra vraisemblablement s'exprimer sur la transparence du financement des partis politiques. L'initiative populaire lancée l'an dernier a largement passé le cap des 100'000 signatures nécessaires. Ses auteurs annoncent vendredi qu'ils vont la déposer à l'automne avec plus de 120'000 paraphes.

Pour les citoyennes et les citoyens, il est important de savoir quels acteurs soutiennent quelles campagnes, quels intérêts sont donc en jeu, ainsi que les volumes financiers qui sont investis. Ce n'est qu'en prenant en compte tous ces éléments qu'un avis objectif peut être forgé, déclare dans un communiqué la conseillère nationale Nadine Masshardt (PS/BE), co-présidente de la coalition qui porte le texte.

Celle-ci réunit le PS, les Verts, le PBD, le PEV, le Parti pirates, la Jeunesse socialiste, les Jeunes Verts, les Jeunes PBD, les Jeunes PEV, la session des jeunes, opendata.ch, ainsi que la section suisse de Transparency International. Les signatures récoltées seront encore validées au cours des prochaines semaines et déposées au courant de l'automne, dans le délai imparti du 26 octobre.

L'initiative prévoit d'obliger les partis politiques à publier tous les dons supérieurs à 10'000 francs par personne et par année. Les cadeaux de personnes privées, de comités, d'entreprises, d'associations ou de syndicats devraient aussi être déclarés. Tout don anonyme serait interdit.

Les partis ou candidats qui dépensent plus de 100'000 francs pour la campagne précédant une votation populaire ou des élections fédérales seraient également tenus de rendre leur budget public avant le scrutin. Pour l'heure, seuls le Tessin, Genève et Neuchâtel ont mis en place leurs propres lois. Selon un sondage Vimentis de 2016, plus de 75% de la population suisse est favorable à l'instauration de règles.

(nxp/ats)

Les commentaires les plus populaires

  • Maitre renard le 11.08.2017 22:29 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Excellent

    On saura enfin qui roule pour les assureurs et pourquoi les primes augementent chaque annee sans que les politiques ne fassent rien...

  • Juste Leblanc le 11.08.2017 21:47 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Un bon premier pas mais ..

    A quand la transparence sur les lobbies et leurs liens avec les députés ?

  • Clara Monneur le 11.08.2017 21:35 Report dénoncer ce commentaire

    Il est temps,

    la Suisse est le dernier pays d' Europe a n' avoir aucun contrôle sur le financement des partis politiques. Vous avez dit magouilles?

Les derniers commentaires

  • zigouille le 13.08.2017 10:07 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    économie

    Et pourquoi pas en même temps sur la transparence des salaires, des rentes accordées aux Conseillers Fédéraux, des rentes accordées au Conseillers Nationaux, des rentes accordées aux Conseillers d'états après 4 ans de boulot ou plutôt de tergiversations, des frais accordés à la pelle à tous ces élus. Des économies par millions seraient possible !

  • Vador300 le 13.08.2017 06:18 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Belle utopie

    Comme si on pouvait forcer à dire la vérité

  • Marc-H. le 13.08.2017 02:26 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    Plus de transparence sur l'opaque, le vrai

    Et une initiative qui fasse transparence sur les dépenses publiques ainsi qu'un index de performance sur les fonctionnaires ? Il s'agit tout de même d'améliorer la gestion des impôts des citoyens, cela nous concerne nettement plus que le financement des partis.

  • gabscab le 13.08.2017 01:59 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

    La "droite" populaire à peur?

    Ce qui me fais sourire de certains com. c est qu on critique à tout va le manque de transparence et quand "qqun" propose qqchose, on critique parce que ça vient de gauche. Quelle mauvaise foi...

    • Frank Schaefer le 13.08.2017 19:44 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @gabscab

      On est pas dans les SMS de rue, qqch c'est quelque chose et qqun c'est quelqu'un, et les apostrophes vous ne les mettez jamais? Alors, avant de faire des critiques, on se regarde dans un miroir!!

    • gabscab le 13.08.2017 20:58 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Frank Schaefer

      Et pourtant le clavier est le même pour les commentaires que pour les SMS, si jamais...

  • Hotch le 13.08.2017 00:26 Report dénoncer ce commentaire

    Encore une connerie socialiste !

    Si une initiative ou les idées parti m'amènent à les soutenir financièrement, que ce soit pour 100, 1'000 ou 100'000 francs, ça ne regarde que moi et personne d'autre. Publier ces informations atteindrait à la personnalité de tous les donateurs. Dans l'idée de cette initiative on pourrait aussi demander que soient rendues publiques les listes d'abonnés aux chaînes érotiques. Le seul domaine où la publication des contributions se justifie concerne les contributions de sociétés ou d'associations qui bénéficient par ailleurs de subventions publiques, et là, les socialistes ne seront pas gagnant

    • gabscab le 13.08.2017 01:53 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hotch

      les socialistes ne seront pas gagnants ? MDR... si jamais le lobbysme et tout ce qui s en suit est plutôt de droite. Révisez votre "copie"!

    • Johnny Johnny le 13.08.2017 05:01 via via Mobile Report dénoncer ce commentaire

      @Hotch

      Tien, cela vous déplaît à ce point ? Mystère