Suisse

10 décembre 2012 22:04; Act: 11.12.2012 08:41 Print

Le prix des Gripen «encore plus avantageux»

Le ministre de la Défense a reçu les présidents des quatre partis bourgeois pour évoquer l'achat des avions de combats suédois. Christophe Darbellay a donné des indications sur le prix d'achat.

storybild

La rencontre a été constructive. (photo: Keystone)

Sur ce sujet
Une faute?
Signalez-la nous!
Envoyer

Le chef du Département de la défense (DDPS) Ueli Maurer a rencontré lundi en fin de journée les présidents des quatre partis PLR, PDC, Vert'libéraux et PBD qui avaient demandé par lettre en septembre des explications sur le Gripen. L'entretien a eu lieu dans une ambiance constructive.

La réunion a duré environ trois heures, a indiqué à l'ats le président du PDC Christophe Darbellay, qui a évoqué «un gros effort d'explications». Les partis vont maintenant examiner la situation avant de prendre position sur le sujet d'ici au début de l'année prochaine.

Ils vont notamment «suivre ce qui se passe en Suède», où le Parlement doit se prononcer mardi sur l'achat de 40 à 60 Gripen. Le groupe parlementaire PDC par exemple se réunira lui en janvier pour parler de ce dossier.

A la fin septembre, les quatre présidents de parti avaient adressé une lettre à la présidente de la Confédération, Eveline Widmer-Schlumpf, avec copie aux autres ministres. Ils demandaient au gouvernement des réponses «aux questions restées ouvertes», afin de «lever toutes les incertitudes liées au projet Gripen».

A la mi-novembre, dans le cadre de son message sur l'acquisition du Gripen, le Conseil fédéral avait déjà répondu en grande partie à ces questions. Elles portaient notamment sur les coûts d'exploitation, les délais de livraison ainsi que les performances et le suivi du développement de l'appareil.

Moins cher que la Suède

Le PDC s'était déjà dit satisfait de ces explications, ainsi que du message du gouvernement, notamment de la solution consistant à créer un fonds spécial. Le PLR souhaitait lui analyser plus en détail la réponse du Conseil fédéral.

Dimanche soir, le «Tagesschau» de la TV alémanique annonçait que la Suisse allait payer ses avions de combat moins chers que la Suède, soit 100 millions pièce, contre 115 à 130 millions. Porte-parole du DDPS, Sonja Margelist n'était pas en mesure de confirmer ces chiffres, vu que la Suisse calcule toujours sur la base d'un paquet fixé à 3,126 milliards de francs.

Selon M. Darbellay, le chiffre donné par la télévision alémanique serait vérifié et le «prix final serait visiblement encore plus avantageux que ce qu'on a évoqué jusqu'à maintenant».

Et selon Mme Margelist, il est vrai que la Suisse a négocié un meilleur tarif que la Suède. Le DDPS n'a en revanche fait aucun commentaire sur la rencontre avec les partis.

(ats)

Immobiliers

powered by

Trouvez des immobiliers

NPA
Loyer à
Pièces à

Trouver des locataires? Passer une annonce maintenant sur homegate.ch